L’université suit avec attention l’évolution de la situation sanitaire liée au Covid-19 et met en place toutes les mesures nécessaires pour faire barrage à la propagation du virus.

Afin de faire face à l'évolution du nombre de cas et de limiter les risques de transmission du virus et suite au nouveau confinement annoncé par le président de la République lors de son allocution du 28 octobre, à compter du vendredi 30 octobre, l’intégralité des enseignements dispensés à l’université basculeront à distance. Tous les cours magistraux et les travaux dirigés (TD) se feront à distance, seuls les TP pourront être maintenus dans des conditions spécifiques.

Afin de maintenir la vie facultaire et d’assurer la continuité de service, les centres de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne resteront ouverts, notamment aux personnels. Pour garantir la sécurité de chacun, l’université a mis en place un protocole sanitaire qu’il convient de respecter strictement et en toute circonstance.

Ce protocole sanitaire a été adopté par le CHSCT le 7 septembre 2020.

Télécharger le protocole sanitaire

Continuité pédagogique

Les directeurs de composante de l’université ont été préparés au basculement de l’ensemble des enseignements à distance. Ainsi, le passage en distanciel à compter du vendredi 30 octobre sera assuré.

La direction du Système d’information et des Usages numériques (DSIUN) et le réseau des référents numériques coordonné par Jérôme Valluy, chargé de mission Pédagogie numérique, seront en appui des enseignants durant cette période afin que toutes les questions techniques de chacune et chacun puissent trouver une réponse rapide et opérationnelle. Des informations seront régulièrement envoyées aux enseignants et aux étudiants pour accompagner l’organisation du travail pédagogique et des études dans ce contexte compliqué.

Trois principales possibilités sont offertes aux enseignants via les outils numériques dont dispose l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne :

  • venir faire cours en amphithéâtre sans étudiants, afin de bénéficier du dispositif « Amphis virtuels » ;
  • enregistrer ses cours via Panopto et les déposer sur l’EPI correspondant ;
  • mettre en place des enseignements en direct sur Zoom.

La DSIUN et le chargé de mission Pédagogie numérique vous adresseront dans un prochain message les éléments techniques et opérationnels indispensables à l’organisation des enseignements en distanciel.

Afin que la transition s’opère au mieux, les plannings des enseignements ne seront pas modifiés. Compte tenu du basculement en « distanciel total » à partir du vendredi 30 octobre, les plannings qui s’appliqueront seront ceux établis avant la mise en place du couvre-feu.

Continuité administrative

Autant que possible, la présence des personnels sur les sites, nécessaires à la continuité du service public, doit être privilégiée. Le basculement en télétravail sera cependant facilité dans le respect de la réglementation et du protocole sanitaire de l’université. L’université restera ainsi pleinement ouverte et fonctionnelle afin de continuer à garantir les missions de service public.

En revanche, les examens et concours en cours, de même que les jurys de thèse déjà programmés, ne sont pour l’instant pas affectés par le format distanciel, sous réserve qu’ils se déroulent dans des conditions de sécurité sanitaires absolues, et sauf nouvelles consignes ministérielles. Pour ce qui est des examens du premier semestre, début 2021, des propositions permettant d’ajuster leur organisation aux conditions actuelles seront soumises à la commission de la Formation et de la Vie universitaire le 12 novembre prochain.

Des attestations de déplacement seront fournies par les directeurs de services centraux et les directeurs et responsables administratifs de composantes à l’ensemble des personnels présents sur site.

Les règles sanitaires de l'université

Pendant cette nouvelle période de confinement national, pour les personnels et étudiants ayant besoin de se rendre dans un des centres de l’université, afin d’assurer la sécurité de tous, Paris 1 Panthéon-Sorbonne impose le respect des gestes barrières sur l’ensemble de ses sites et dans tous ses locaux :

  • Port du masque obligatoire
  • Respect des distances sociales
  • Se laver les mains régulièrement

Dans les espaces de travail :

  • Le port du masque est obligatoire
  • Utilisez vos affaires et n’empruntez pas celles des autres
  • Nettoyez les surfaces de votre espace de travail quotidiennement (chaise, accoudoirs, bureau, clavier, souris…)
  • Laissez les portes ouvertes afin d’éviter de devoir toucher les poignées (hors portes coupe-feu)
  • Ne laissez pas vos affaires personnelles hors de votre espace de travail (stylo, carnets…)

Dans les espaces de circulation :

  • Le port du masque est obligatoire dans le centre
  • Privilégiez les escaliers aux ascenseurs
  • Evitez de tenir la rampe des escaliers, sinon lavez-vous les mains avant et après
  • Lavez-vous les mains avant et après avoir emprunté l’ascenseur
  • Respectez un mètre de distance avec les autres personnes et les sens de circulation

Consignes en cas de symptômes

Vous êtes étudiant

  • Ne vous rendez pas en cours en présentiel et consultez votre médecin traitant ou le service de médecine préventive au plus vite.
  • Prévenez au plus  vite votre responsable d’UFR ou votre service de scolarité de votre situation médicale.
  • Dans l'hypothèse où le cas est avéré, le référent Covid-19 de votre composante doit pouvoir faciliter l’identification des cas contacts par la réalisation d’une matrice, en s’appuyant sur vos déclarations et votre historique d’activité dans l’université. Ces données resteront confidentielles. L’utilisation de l’application TousAntiCovid peut en ce sens être utile.

Télécharger la liste des référents Covid-19 de l'université (identification requise)

Vous êtes personnel

  • En cas de doute, faites-vous tester, isolez-vous et respectez les gestes barrières. Listez les personnes que vous auriez pu contaminer et prévenez votre hiérarchie. Si votre test est positif, surveillez votre état de santé et isolez-vous pendant 7 jours.
  • Si votre état physique le permet vous pourrez continuer à travailler à distance durant cette période. Dans le cas où la fonction ne peut pas être remplie à distance, l’agent sera en inaptitude temporaire pendant la septaine.
  • En cas de survenue d’un cas avéré, le référent Covid-19 de votre composante doit pouvoir faciliter l’identification des cas contacts par la réalisation d’une matrice, en s’appuyant sur vos déclarations et votre son historique d’activité dans l’université. Ces données seront tenues confidentielles. L’utilisation de l’application TousAntiCovid peut en ce sens être utile.

Toutes les informations utiles sur votre intranet (identification requise)

Le gouvernement met à disposition un questionnaire d’auto-évaluation qui peut, dans un premier temps, vous être utile afin de comprendre vos symptômes et de les analyser selon un algorithme défini par un comité scientifique appelé CovidTélé, co-piloté par l'AP-HP et l'Institut Pasteur.

Accéder au questionnaire

Attention : ce questionnaire n’a aucune valeur médicale. En cas de doute, veuillez rester chez vous et vous faire tester au plus vite.

Se faire dépister gratuitement

La Ville de Paris, en lien avec l’Agence régionale de santé et la Caisse primaire d’assurance maladie, a mis en place des laboratoires de dépistage gratuit (test PCR) du Covid-19. Cette possibilité complète l’offre des laboratoires privés et n’exclut pas de consulter un médecin en cas de doute. Par ailleurs, la Région propose une opération de dépistage mobile pour les franciliens et l’ARS recense tous les centres de dépistage en Île-de-France.

La liste des laboratoires de dépistage gratuits à Paris
La carte des lieux de dépistage Covid-19 en Île-de-France

Prise en charge d’une personne symptomatique dans les locaux de l’université

1re étape : isoler la personne symptomatique dans une pièce dédiée et aérée en appliquant immédiatement les gestes barrières, garder une distance raisonnable avec elle (au moins un mètre) avec port d’un masque “grand public” ou à usage médical si possible.

2e étape : avertir le médecin du travail de l’université, pour les personnels, ou la médecine préventive, pour les étudiants, un secouriste formé au risque Covid-19 ou le référent de votre composante, selon l’organisation locale. Penser à lui fournir un masque avant son intervention.

3e étape :

  • En l’absence de signe de gravité, contacter le médecin du travail si c’est un personnel ou la médecine préventive si c’est un étudiant ou demander à la personne de contacter son médecin traitant pour avis médical. Si confirmation d’absence de signe de gravité, organiser son retour à domicile en évitant les transports en commun si possible.
  • En cas de signe de gravité, rester près de la victime et appeler le SAMU (composez le 15).

4e étape : après la prise en charge de la personne, contacter le référent Covid-19 et suivre ses consignes, y compris pour le nettoyage et la désinfection du poste de travail et le suivi des agents ayant été en contact avec les cas.

5e étape : si le cas de Covid-19 est confirmé, l’identification et la prise en charge des contacts seront organisées par les acteurs de niveau 1 et 2 du traçage des contacts : les contacts évalués “à risque” selon la définition de Santé publique France seront pris en charge et placés en septaine (7 jours après la date du dernier contact avec le cas confirmé) sauf dans les situations particulières (professionnels d’établissements de santé ou médico-sociaux ou d’opérateurs d’importance vitale…). Les personnels de l’université qui seraient identifiés comme devant être placés en septaine devront se rapprocher de leur médecin traitant pour obtenir un certificat d’isolement. Ce certificat devra être transmis au médecin du travail. Les agents devront travailler à distance durant cette période d’isolement. Dans le cas où la fonction ne peut pas être remplie à distance, l’agent sera en autorisation spéciale d'absence pendant la septaine.

Mise à jour le 29 octobre à 16 h