La semaine #P1PS Droits des femmes

Depuis 2018, l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise, en collaboration avec les associations étudiantes, la semaine #P1PS Droits des femmes. À cette occasion, conférences, expositions ou encore ateliers sont mis en place pour permettre à chacun de s’interroger et de s’exprimer autour des droits des femmes.

Retour sur l'édition 2022

Sujet encore central dans nos sociétés actuelles, les droits des femmes ont de nouveau été à l’honneur cette année pour la 5e édition de la semaine #P1PS Droits des femmes qui s’est tenu du 7 au 16 mars 2022.

Les associations étudiantes se mobilisent

En amont de chaque semaine thématique, un appel à projets est lancé auprès de la communauté et plus particulièrement des associations étudiantes afin que ces dernières puissent organiser un évènement en lien avec la thématique de la semaine. Pour la semaine #P1PS Droits des femmes de cette année, six évènements ont été organisés par les membres de la communauté de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Sorb’Out, la Clinique juridique de la Sorbonne, l’Association Études et Développement (AED), ECIA Sorbonne, l’Axe Genre Interdisciplinaire de la Sorbonne (AGIS) en partenariat avec le Collectif féministe de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et enfin Contre-Plongée, toutes ces associations ont répondu présentes pour animer cette semaine et sensibiliser la communauté universitaire à la thématique des droits des femmes. Des engagements féministes en Amérique latine et dans la Péninsule ibérique à la lutte contre l’excision en passant les violences faites aux femmes en ligne ou les luttes féministes et queers, de nombreux sujets ont été abordés par les associations mobilisées.

Des animations en direct du campus

Le temps de quelques jours, de nombreux centres de l’université ont accueilli les associations et les différents évènements qui ont rythmé la semaine #P1PS Droits des femmes. L’association Starting Block a notamment été accueillie pour animer des ateliers dans les  centres Saint-Charles et Panthéon ainsi que pour tenir trois stands le temps d’une journée au centre Pierre-Mendès-France. Ces derniers avaient pour objectif d’échanger et d’approfondir leurs connaissances sur la thématique de l’égalité femmes/hommes, d’informer la communauté et de favoriser la prise de conscience des inégalités pour identifier les leviers d’action afin de lutter contre les discriminations et favoriser l’inclusion. Ces ateliers ont été particulièrement bien reçus par les étudiants y ayant participé. Ils ont ainsi pu réfléchir de manière approfondie à la thématique des droits des femmes.

Dans la continuité de la parution du dernier numéro de la revue #1257 consacré au genre et les études de genre, une table ronde a été organisée. Les éditrices invitées, Armelle Andro, Marie Garrau et Alexandrine Guyard-Nedelec, ont animer une discussion en présence de Sandra Laugier, professeure de philosophie, Diane Roman, professeure de droit et de Julie Verlaine, maîtresse de conférences en histoire, qui ont contribué au dossier.

Violaine De Filippis, avocate d’Osez le féminisme, a également tenu une conférence sur l’effectivité des droits des femmes en présence d’Albane Gaillot, députée française et personnalité politique engagée qui est notamment à l’origine de la loi visant à renforcer le droit à l’avortement, et de Magali Bragard, fondatrice de l’association Mamama, venant en aide aux mères isolées et aux nourrissons. Cette troisième édition de la semaine #P1PS Droits des femmes à, une fois de plus, suscité la mobilisation de la communauté étudiante de l’université. Rendez-vous l’année prochaine pour la sixième édition de cette semaine.

Les évènements

Les éditions précédentes

  • Retour sur l’édition 2021

    La communauté universitaire au rendez-vous

    Organisée à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, cette semaine lève le voile sur ce sujet aujourd’hui majeur et permet à tout étudiant membre d’une association domiciliée à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de proposer un ou plusieurs évènements à distance.

    Pour la quatrième édition, nombreuses ont été les associations à répondre présentes pour participer à cette semaine en faveur de la lutte pour les droits des femmes. Révolte-toi Sorbonne, la Tribune Féministe et bien d’autres encore y ont pris part. En effet, l’association Noise Sorbonne a notamment proposé une conférence sur la place des femmes sur les réseaux sociaux.

    Paris 1 Panthéon-Sorbonne : partenaire de la Fondation des femmes

    En prime et pour la première fois cette année, l’université a collaboré avec la Fondation des femmes afin de proposer deux sessions de formations Stand Up sur le harcèlement de rue dans le cadre de cette semaine sur les droits des femmes.

    Ces formations ont vocation à donner des outils pour permettre à chacune et chacun de pouvoir réagir en situation de harcèlement de rue grâce à la méthode des “5 D” : distraire, déléguer, documenter, diriger et dialoguer.

    À l’issue de cette semaine thématique, Armelle Andro, chargée de mission égalité homme / femme à l’université a pu profiter d’une de ces sessions pour prendre la parole et présenter auprès de la communauté étudiante de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne les dispositifs existants à l’université pour signaler une situation de harcèlement.


    ► Pour en savoir plus sur les semaines #P1PS à l’université
    ► Retrouvez tous les évènements passés sur notre page Archives