Mme Maria Stavrinaki

Maître de conférences (Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art ; de la musique)

Recherche

Projets de recherche

Maria Stavrinaki a travaillé sur les avant-gardes historiques, en s'intéressant aux tensions inhérentes à leur vocation totale, à leur projet utopique et à leur messianisme. Elle s'est intéressée tout particulièrement aux questions du temps (révolution, apocalypse, primitivisme, préhistoire) et de l'histoire dans la modernité, en travaillant au croisement des pratiques et des discours artistiques, de la construction des sciences humaines et des questions politiques. Après avoir étudié l'invention moderne de la préhistoire, comme une question traversant le 19e et le 20e siècle, elle s'intéresse à la réflexivité de la notion de la "stupeur" comme méthode et objet de recherche. Viennent s'y croiser deux projets historiques différents: l'âge atomique et l'historicité des années 1950 (posthistoire et éternel présent). Sa recherche actuelle porte également sur le mimétisme suscité par le "Musée Imaginaire" de Malraux chez les artistes depuis le début des années 1950.
- L'âge atomique - Après l'histoire: 1945-1970 (Posthistoire et éternel présent) - L'épistémologie de la "stupeur"

Publications

Livres

 

  1. Saisis par la préhistoire. Enquête sur l’art et le temps des modernes, Dijon, Les presses du réel, 2019 ; en cours de traduction en anglais, Zone Books, New York (à paraitre en 2021). 

 

  1. Contraindre à la liberté. Carl Einstein, les avant-gardes, l’histoire, Paris/Dijon, Centre allemand d’histoire de l’art/les presses du réel, 2018. 

 

  1. Le sujet et son milieu : huit essais sur les avant-gardes en Allemagne, 1910-1930, Genève, Mamco (Musée d’art moderne et contemporain), 2018. 

 

  1. Dada Presentism. An Essay on Art and History, Stanford, Stanford University Press, 2016. 

 

  1. La Chaîne de verre. Une correspondance expressionniste, Paris, Les Editions de la Villette, 2009. 

 

 

Directions d’ouvrages collectifs

 

1.    Préhistoire. Une énigme moderne, cat. d’exp. (mai-septembre 2019), direction avec C. Debray et R. Labrusse, Centre Pompidou, Paris, 2019. 

 

2.    Artistes et partis esthétique et politique 1900-1945, Dijon, Les Presses du réel, 2012 (Auteurs : Mark Antliff, Romy Golan, Tatiana Goriatcheva, Iro Katsaridou, Cécile Pichon, Anson Rabinbach, Maike Steinkamp et Marla Stone). 

 

 

Éditions critiques 

 

  1. Edition critique de Franz Marc, Ecrits et correspondances, Paris, Éditions de l’Ecole nationale des beaux-arts, coll. Ecrits d’artistes, 2007. Introduction : « Le prédicat selon Marc. De l’ensauvagement à l’ascèse », pp. 9-57, notes et annexes. 

 

  1. Edition critique du livre de Adolf Behne, Der Moderne Zweckbau (1926), sous le titre La construction fonctionnelle moderne, Paris, Les Éditions de la Villette, 2008. Introduction: « L'architecture du pays du milieu : la solution sublime », p. 8-32, notes, annexes, révision de la traduction. 

 

Directions de numéros spéciaux de revues (France, Italie, États-Unis)

            

 

Publiés

1.    Les Cahiers du Mnam, n° 147, avec Ch. Di Stefano et R. Labrusse, printemps 2019, anthologie des textes d’artistes et entretiens originaux avec dix artistes contemporains sur leur rapport à la préhistoire, (Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla, Dove Allouche, Thomas Hirschhorn, Pierre Huyghe, Philippe Parreno, Giuseppe Penone, etc.).

 

2.    RES. Anthropology and Aesthetics, « Writing Prehistory », n° 69-70, avec Stefanos Geroulanos, printemps/hiver 2018, [François Bon (préhistoire), Christophe Bouton (philosophie), Larisa Dryansky (histoire de l’art), Stefanos Geroulanos (histoire), Niels Henriksen (histoire de l’art), Jacob Krell (histoire), Michael Kunichika (histoire de l’art), Rémi Labrusse (histoire de l’art), Juan José Lahuerta (histoire de l’art), Pamela Lee (histoire de l’art), Jeremy Lin (linguistique), Catherine Perret (philosophie), Sophia Roosth (histoire des sciences), Maria Stavrinaki (histoire de l’art), Nasser Zakariya (rhétorique, histoire des sciences)].

 

3.    Les Cahiers du Mnam, « Préhistoire/Modernité », n° 127, avec R. Labrusse, janvier 2014 (Laurent Baridon, Horst Bredekamp, Larisa Dryansky, Marc Groenen, Thomas Hirschhorn, Rémi Labrusse, Charlie Miller, Audrey Rieber, Maria Stavrinaki).

 

4.    Gradhiva (Quai Branly), avec Isabelle Kalinowski, « Carl Einstein et les primitivismes », n° 14, novembre 2011 (Joyce Cheng, Devin Fore, Charles Haxthausen, Isabelle Kalinowski, Spyros Papapetros, Maria Stavrinaki et Zoe Strother). 

 

5.    Les Cahiers du Mnam, « Carl Einstein et l’art du XXe siècle », n° 117, automne 2011 (Javier Arnaldo, Uwe Fleckner, Isabelle Kalinowski, Maria Stavrinaki et Sebastian Zeidler).

 

6.    Memoria e Ricerca, « Artisti e partiti. Estetica e politica in Europa (1900-1945) », n° 33, avec Maddalena Carli, mai 2010.

 

            En cours de préparation

7.    Numéro spécial « L’âge atomique », Les Cahiers du Mnam, septembre 2021. 

 

8.    Numéro spécial « Stupor » (anthropologie, histoire des sciences, philosophie, histoire, histoire de l’art), Res. Anthropology and Aesthetics, à paraître en 2022. 

 

 

Contributions a des ouvrages collectifs et catalogues d’exposition

 

Publiés

  1. « Circuit fermé. De l’usage du mythe et de l’histoire par Jean Dubuffet », Dubuffet. Un barbare en Europe, cat. d’exp., éd. Baptiste Brun et Isabelle Marquette, Mucem/Marseille, Paris, Hazan, 2019, p. 69-75. 

 

  1. « Ce que nous vîmes nous plongea dans une inexprimable stupeur », Préhistoire. Une énigme moderne, cat. d’exp., éd. C. Debray, R. Labrusse, M. Stavrinaki, Paris, MNAM/Centre Pompidou, 2019, p. 250-257. 

  2. « La terre sans les hommes », ibid., p. 30-31. 

  3. « La naissance de l’idée de la préhistoire », ibid., p. 50-51. 

  4. « Gestes et outils », ibid., p. 112-113.

 

  1. « Carl Einstein », dictionnaire Le Cubisme, éd. Brigitte Léal, Paris, Ed. Laffont, 2018, p. 249-254. 

 

  1. « Warum haben sich die Dreißigerjahre mit der Steinzeit identifiziert? »/ « Why did the 1930s identify with Prehistory? », Neolithische Kindheit/Neolithic Childhood. Art in a False Present, c. 1930, cat. d’exp., éd. Anselm Franke et Tom Holert, Haus der Kulturen der Welt, Berlin, 2018, p. 84-92. 

 

  1. « L’âge de l’étonnement : préhistoire et jeu d’échelles chez Robert Smithson », Robert Smithson : paysage et entropie, éd. Céline Flécheux et Jean-Pierre Criqui, Dijon, Les presses du réel, 2018, p. 169-188. 

 

  1. « Beyond Simplicity. The Late Prehistory of the Moderns (from Evolutionism to Claes Oldenburg) », Komplexität und Einfachheit. DFG-Symposion 2015, éd. Albrecht Koschorke, Stuttgart, J. B. Metzler Verlag, 2017, p. 573-601. 

 

  1. « Fossil », Postclassicisms, éd. Brooke Holms, Princeton/Athens, Princeton University/Benaki Museum, 2017, p. 85-86. 

 

  1. « ‘Le moment est venu’ : Paul Klee et l’expérience de l’histoire », Paul Klee : l’ironie à l’œuvre, cat. d’exp., éd. Angela Lampe, Paris, MNAM/Centre Pompidou, 2016, p.  228-233; traduit en anglais : « ‘The moment has come’: Paul Klee and the Experience of History », Irony at Work, Munich, Londres, New York, éd. Prestel, 2016, p. 228-233. 

 

  1. « Un récit d’autoformation. Simplicité et grâce chez Paula Modersohn-Becker », Paula Modersohn-Becker, cat. d’exp., éd. Julia Garamorth, Musée d’art moderne de la ville de Paris, 2016, p. 96-103. 

 

  1. « L’aporie mythique : le cas de l’historien de l’art Carl Einstein », dans Les historiens croient-ils aux mythes ?, éd. Dominique Kalifa et Patrick Boucheron, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 25-36. 

 

  1. « La puissance diluvienne de l’art. Esquisse des usages de la préhistoire par Picasso », Actes du colloque international Revoir Picasso, Musée Picasso, Paris, 2015 : http://revoirpicasso.fr/face-a-loeuvre/la-puissance-diluvienne-de-lart-esquisse-des-usages-de-la-prehistoire-par-picasso-%E2%80%A2-m-stavrinaki/

 

  1. « Überleben in Afrika, Wiederauferstehung für Europa. Leo Frobenius’ Sicht der Vorgeschichte », Leo Frobenius, cat. d’exp., éd. Kohl, Karl-Heinz, Richard Kuba & Hélène Ivanoff, Martin Gropius Bau, Berlin, 2016, p. 33-42. 

 

  1. « Die Ausstellung ‘40, 000 Years of Modern Art’ in London 1948. Ein legitimer Verbrauch der Arbeit von Leo Frobenius », ibid. ; traduit en espagnol « La exposiciòn ’40 000 años de arte moderne’ en Londres, 1948. Uso legitimo del trabajo de Leo Frobenius », dans Kohl, Karl-Heinz, Richard Kuba & Hélène Ivanoff, Frobenius. El mundo del arte rupestre. Mexico City, Instituto Nacional de Anthropología e Historia, 2017, p. 204-206.

 

  1. « Un esthète barbare : Wyndham Lewis face à la guerre », 1914 : Guerre et avant-gardes, éd. Annette Becker, Presses de Paris Ouest Nanterre La défense, coll. 20/21 siècles, 2016, p. 157-166.  

 

  1. « Les Braque de Carl Einstein : entre stabilité classique et mythe romantique », Georges Braque, 1882-1963, cat. d’exp., éd. Brigitte Léal, Paris, Grand Palais/Galeries nationales, 2013, p. 152-161 ; traduit en espagnol sous le titre « Los Braque de Carl Einstein. Entre la estabilidad clásica y el mito romántico», Georges Braque 1882-1963, Guggenheim Museum, Bilbao, 2014, p. 117-125. 

 

  1. « Total Artwork vs Revolution. Art, Politics and Temporalities in the Expressionist Architectural Utopias and the Merzbau », The Aesthetics of the Total Artwork: On Borders and Fragments, ed. Danielle Follett, Anke Finger, Baltimore, Johns Hopkins Univ. Press, 2011, p. 253-276. 

 

  1. « Indifferent Destruction: The Tension between Subject and Object in German Dadaism », Der Sturm der Bilder. Zerstörte und zerstörende Kunst von der Antike bis in die Gegenwartéd. U. Fleckner, M. Steinkamp, B. Ziegler, Berlin, Akademie Verlag/Mnemosyne, Warburg Kolleg, 2010, p. 217-232.

 

  1. « Marc, Pferd in Landschaft », Traces du sacré, cat. d’exp., éd. Jean de Loisy, Angela Lampe, Marc Alizard, Paris, MNAM/Centre Pompidou, 2008, p. 182.

  2. « Utopies architecturales », ibid., p. 144

  3. « Apocalypse expressionniste », ibid., p. 250.

  4. « Artiste-chaman », ibid., p. 332

  5. « Socialismes mystiques », ibid., p. 146

 

  1. « La destruction en acte. Beckmann, la guerre et le salut », Max Beckmann, cat. d’exp., éd. Didier Ottinger, Paris, MNAM/Centre Pompidou, 2002, p. 121-128.

 

  1. « Ni révolution ni démocratie : le singulier équilibre dynamique de l’architecture allemande », dans Raum-Dynamik/Dynamisme d’espace. Beiträge zu einer Praxis des Raums/Contributions aux pratiques de l’espace, éd. F. Hoffmann, Jens E. Sennewald, Bielefeld, Transkript Verlag, 2004, p. 164-174. 

 

 

À paraître

  1. « A Rupture in Time », Allora et Calzadilla: Specters of Noon, cat. d’exp., éd. Michelle White, The Menil Collection, Houston, Texas, 2020, p. 96-98. 

 

  1. « Le monument disparaît. Le formalisme politique de Josef Albers », Josef et Anni Albers, cat. d’exp., éd. Julia Garamorth, Musée d’art moderne de la ville de Paris, 2020. 

 

  1. « La caverne de Paul Klee ou ‚la préhistoire du visible’ », Klee archaïque, cat. d’exp., Paul Klee Zentrum, Bern/LaM, Lille, Flammarion, 2021. 

 

 

Articles

 

Publiés

  1. « ‚The Global Now’: Apothéose et Déclin », éditorial de la revue Critique d’art, n° 55, automne 2020. 

 

  1. « Dry Time. Anni Albers Weaving the Threads of the Past », Bauhaus-Imaginista, 2020, http://www.bauhaus-imaginista.org/articles/6262/dry-time

 

  1. « ‘We are escaping Ourselves’: The Discovery and the Interiorization of the Age of Earth in the 19th Century »,RES. Anthropology and Aesthetics, n°69-70 « Writing Prehistory », éd. M. Stavrinaki & Stefanos Geroulanos, printemps/hiver 2018, p. 20-37.  

 

  1. « De Rome à l’Utah, de l’Incarnation au Fossile : la relève du christianisme par la géologie dans l’œuvre de Robert Smithson », Les Cahiers du Mnam, n° 143, juin 2018, p. 50-67. 

 

  1. « Les multiples perspectives du temps long et contemporain / Multiple Perspectives on Long-Term and Contemporary Time », Critique d’art, n° 50, mai 2018, p. 76-85. 

 

  1. « All the Time in the World. Art and Prehistory », Artforum, mars 2018, p. 202-214. 

 

  1. « L’urgence de l’histoire : symptômes, thèses et problèmes / The Urgency of History : Symptoms, Theories and Issues », Critique d’art, n° 48, printemps 2017,  p. 39-51. 

 

  1. « Postwar: Art Between the Pacific and the Atlantic, 1945-1965, Haus der Kunst, Munich », Artforum, March 2017, p. 257-258. 

 

  1. « Carl Einstein’s History without Names: from Geology to the Masses », Grey Room, n° 62, 2016, p. 71-101. 

 

  1. « Lascaux-Hiroshima. La préhistoire de Pierre Huyghe à Georges Bataille », Les Cahiers du musée national d’art moderne, n° 135, printemps 2016, p. 25-63 ; trad. en allemand sous le titre « Bataille in Lascaux. Überlegungen zu Anfang und Ende der Geschichte » [Bataille à Lascaux. Méditation sur les commencements et la fin de l’histoire], Höhlen. Obsession der Vorgeschichte, éd. M. Messling, M. Lepper, J.-L. Georget, Berlin, Matthes & Seitz, 2019, p. 80-112 ; trad. en italien dans la revue Imm’. Cultura dell’immagine, n° 5, à paraître en 2020. 

 

  1. « L’avant-garde : un bloc à désagréger, une temporalité à feuilleter », Atala, n°18 (Découper le temps II), 2015, p. 173-182.

 

  1. « Notre époque serait-elle vouée à incarner la démocratie même ?/Is Our Age Destined to Incarnate Democracy Itself ? », Critique d’art, n°44, printemps 2015, p. 70-86. 

 

  1. « La cathédrale expressionniste : Révolution ou Retour à l’ordre ? »/ « Die expressionistische Kathedrale : Revolution oder Rückkehr zur Ordnung ? », Regards croisés, revue en ligne (Paris I/Centre allemand d’histoire de l’art/Kunstakademie, Münster), n° 2, 2014 : http://hicsa.univ-paris1.fr/documents/file/Regards%20Croises%202/2_3_1_Stavrinak%20%28fr%29.pdf

 

  1. « Enfant né sans mère, mère morte sans enfant’. Les historiens de l’art face à la préhistoire », Les Cahiers du Mnam (numéro spécial : Préhistoire/Modernité, éd. M. Stavrinaki, R. Labrusse), n° 126, hiver 2013/2014, p. 5-13. 

 

  1. « De l’Allemagne 1800-1939. German Thought and Painting, from Friedrich to Beckmann » (avec Éric Michaud), Artforum, October 2013, p. 288-289.

 

  1. « Eileen Gray (Centre Pompidou, Paris) », Artforum, Summer 2013, p. 348-349. 

 

  1. « Le cauchemar et le rêve : Imitations et métamorphoses de l’histoire selon Carl Einstein », Les Cahiers du musée national d’art moderne, (numéro spécial : Carl Einstein, éd. M. Stavrinaki), n° 116, octobre 2011, p. 35-57.  

  2. « Un bref éclair du temps. L’absolue synchronie de l’art et de la révolution russes selon Carl Einstein », Les Cahiers du musée national d’art moderne, n° 116, octobre 2011, p. 5-11. 

  3. « Le Manuel de l’art de Carl Einstein : vers une histoire « tectonique » de l’art », Les Cahiers du musée national d’art moderne, n° 116, octobre 2011, p. 17-24. 

 

  1. « Apocalypse primitive. Une lecture politique de la Negerplastik », Gradhiva, n°14, novembre 2011, p. 57-77. 

  2. Introduction au numéro spécial « Carl Einstein » (avec I. Kalinowski), Gradhiva, n°14, novembre 2011, p. 5-28.

  3. « Le Cavalier Bleu dans l’Art du XXe siècle de Carl Einstein : lecture comparée (1926-1931) », Gradhiva, n° 14, novembre 2011, p. 199-203. 

 

  1. « Big Flower, Small Root: Germany, War and Revolution according to Le Corbusier », Oxford Art Journal, Vol. 34, n°2, 2011, p. 157-177. 

 

  1. « Messianic Pains: The Apocalyptic Temporality in Avant-Garde Art, Politics and War », Modernism/Modernity, Vol. 18, n° 2, April 2011, p. 371-393.

 

  1. « Modernité préhistorique. Techniques d’‘auto-imitation’ et temporalités à rebours dans l’art de Max Ernst et de Joan Miró », Perspective, n° 3, juin 2011, p. 574-579.

 

  1. « The African Chair or the Charismatic Object », Grey Room, n°41, automne 2010, p. 88-110. 

 

  1. « Prendere partito. I dadaisti berlinesi come arbitri politici », Memoria e Ricerca, n° 33, mai 2010, p. 29-47 ; texte en français sous le titre « (Sans) parti pris : artistes expressionnistes et dadaïstes face à la Révolution spartakiste », dans Artistes et partis, éd. M. Stavrinaki et M. Carli, Dijon, Les presses du réel, 2012.

 

  1.  « Hugo Ball : le faune et le moine au Cabaret Voltaire », Retour d'y voir, n° 2, MAMCO, Genève, juin 2010, p. 147-171. 

 

  1. « Magie au Bauhaus. Note sur un photomontage de Marcel Breuer », Les Cahiers du Musée national d'art moderne, n° 109, automne 2009, p. 47-75. 

 

  1. « Dada inhumain : le sujet et son milieu », Les Cahiers du musée national d’art moderne, n° 103, printemps 2008, p. 66-99.

 

  1. Introduction et annotations du texte d’Hugo Ball « Kandinsky » (1917), Les Cahiers du musée national d’art moderne, numéro 102, hiver 2007-2008, pp. 21-35. 

 

  1. « La révolution des artistes : vers une incarnation du politique (Allemagne, autour de 1918) », Pratiques. Réflexions sur l’art, n°17, novembre 2005, p. 70-92. 

 

  1. « Franz Marc : Cheval dans le paysage », Parade (revue d’art et de littérature, ERSEP), n° 5 (Le portrait), 2005. 

 

  1. « L’empathie est l’abstraction : réflexions sur l’art et la vie de Franz Marc », Pratiques. Réflexions sur l’art, n° 16, printemps 2005, p. 26-63. 

 

  1. « Dieu, l’art et le travail dans l’Allemagne des années vingt (De l’Alpine Architektur aux Tiller Girls) », Les Cahiers du Mnam, n° 86, hiver 2003, p. 60-81. 

 

  1. « Entre ciel et terre : l’œuvre d’art totale dans les utopies expressionnistes », Les Cahiers du Mnam, n° 80, été 2002, p. 80-106. 

 

  1. « L’unité du même : la modalité paragonale de l’unité des arts dans l’expressionnisme architectural allemand (1918-1921) », Pratiques. Réflexions sur l’art, n° 11, automne 2001, p. 5-46. 

 

 

À paraître

  1. « L’art après l’histoire. Ce que les artistes font du Musée imaginaire de Malraux (1945-1970) », Passés futurs, n° 8, revue d’histoire de l’EHESS. 

  2. « Stupeur : commencement et fin de l’histoire », La part de l’œil, n° 35/36, à paraître en 2021. 

 

 

Entretiens (interrogeant/interrogée)

 

1.     Avec Anselm Franke, entretien sur le programme « Kanon-Frage », qu’il dirige pour le Haus der Kulturen der Welt, Berlin, dans Critique d’art, n° 55, automne 2020. 

 

2.     Avec Riccardo Venturi, La preistoria, un enigma modernoDoppiozero, 2019 (https://www.doppiozero.com/materiali/la-preistoria-un-enigma-moderno)

 

3.     « Zeichen verdichten sich/Les signes s’épaississent », Entretien avec la revue Regards croisés, 2019 (http://hicsa.univ-paris1.fr/documents/pdf/Regards%20croises/

Numero%209/Projet_croises.pdf)

 

4.    Avec Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Les Cahiers du musée national d’art moderne, n° 147, printemps 2019, p. 68-72. 

 

5.    Avec Thomas Hirschhorn, ibid., p. 85-89. 

 

6.    Avec Pierre Huyghe, ibid., p. 93-97. 

 

7.    « L’ordre liquide », entretien avec Daniel Heller-Roazen à propos de son ouvrage L’ennemi de tous. Le pirate contre les nationsTête-à-tête, Numéro spécial sur la piraterie, n°7, 2015, p. 84-90.