Mme Rachel Frenette

Doctorante

Affectation(s)

ED Philosophie : École doctorale de philosophie

Domaines d'expertise

Philosophie de l'action Philosophie de la psychiatrie

À propos de moi

Ma thèse se divise en trois grandes parties. La première partie porte sur les notions de choix et de rationalité (ou plus précisément de l'irrationalité pratique) en lien avec l'addiction. Je propose d'abord d'adopter de manière prédominante un modèle du choix pour penser l'addiction, et ensuite de réexaminer certaines affirmations selon lesquelles l'addiction relèverait de l'irrationalité pratique, afin d'argumenter que certaines des conclusions tirées à cet égard ne sont pas nécessaires. La deuxième partie tente de répondre à la question de savoir ce qui ne va pas dans l'addiction. Car s'il ne s'agit pas d'irrationalité pratique, il faut tout de même rendre compte du fait que l'addiction « pose problème » pour ceux qui la vivent. C'est en ce sens que je m'intéresse aux concepts de contrôle de soi, de faiblesse de la volonté et d'akrasie. La troisième partie de ma thèse porte sur la notion de responsabilité morale en lien avec l'addiction. D'une part, je souhaite argumenter en la faveur d'un modèle de la responsabilité sans le blâme; d'autre part, je veux spécifier en quoi la responsabilité est double et implique une responsabilisation sociale. À partir de là, je souhaite conclure en expliquant les bénéfices pratiques et thérapeutiques de ma position théorique.

 

Le FRQSC (Fonds de recherche du Québec- Société et culture) finance cette thèse. 

Recherche

Sujet de thèse

Addiction et irrationalité: un réexamen

Directeur de Thèse

Denis Forest