M. Joseph Morsel

Professeur des universités (Histoire, civilisation, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux)

Affectation(s)

EHS : École d'histoire de la Sorbonne
LAMOP : Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (UMR 8589)

Recherche

Direction(s) de thèse

– Rita SAMPAIO DA NÓVOA, <i>O Arquivo Gama Lobo Salema e a produção, gestão e usos dos arquivos de familia nobre nos séculos XV-XVI</i>, Paris 1/Universidade Nova de Lisboa (cotutelle avec Maria de Lurdes Rosa), 2010-2016 (soutenue en juillet 2016).
– Evgeniya SHELINA, <i>Les vocabulaires du pouvoir en Norvège, Castille et France du Nord au XIIIe siècle</i>, Paris 1/Consejo Superior de Investigaciones Científicas (cotutelle avec Ana Rodríguez, Madrid), en cours depuis 2014.
– Arnaud MONTREUIL, <i>L’adoubement en France au Moyen Âge</i>, Paris 1/Université d’Ottawa (cotutelle avec Kouky Fianu), en cours depuis 2016.
- Miguel AGUIAR, <i>A aristocracia e o poder: percursos de linhagens da nobreza medieval portuguesa até à titulação (1367-1481)</i>, Paris 1/Universidade de Porto (cotutelle avec José Augusto de Sottomayor-Pizarro, en cours de formalisation), depuis 2017.

Thèmes de recherche

  • "Histoire, Moyen âge, Allemagne, Catégories sociales, Scripturalité "
Joseph Morsel travaille principalement sur l’Allemagne de la fin du Moyen Âge, mais a également produit des travaux sur la France du Moyen Âge central, ainsi que sur les conditions de possibilité du travail historien et notamment médiéviste. Ses domaines privilégiés peuvent être regroupés en trois ensembles. Le premier ensemble concerne la domination sociale dans l’Occident médiéval : ceci concerne ses travaux sur l’aristocratie médiévale, sur les communautés d’habitants – qu’il propose désormais d’appeler plutôt communautés d’installés – et sur la spatio-temporalité médiévale. Dans cette perspective, il étudie la société médiévale en tant que système de domination dans lequel l’enjeu principal est la reproduction systémique de cette domination. Mais la dimension historique consiste à envisager comment cette reproduction s’est à la fois élargie (au-delà de la parenté), routinisée (au-delà des intentions et volontés personnelles) et internalisée (au-delà de la confrontation directe dominants/dominés). C’est dans ce cadre qu’il a coordonné, de 2003 à 2015, le programme de recherches du LAMOP consacré à la formation des communautés d’habitants (un ouvrage collectif est en cours de publication). Quant à la prise en compte spécifique des dimensions spatiales et temporelles du social, elle s’exprime par le fait qu’il a fait partie des fondateurs du groupe Dulac (constitué à Lausanne en 2011), composé de géographes, d’archéologues et d’historiens ayant en commun cette préoccupation, non seulement du point de vue du fonctionnement des sociétés mais aussi des discours scientifiques qui peuvent être tenus sur celles-ci. Le deuxième ensemble de travaux concerne la culture médiévale de l’écrit et plus généralement toutes les techniques de formalisation du social, depuis le langage jusqu’à des objets écrits (chartes, registres) et des séries iconographiques médiévales (tombeaux, sceaux, Annonciations), en passant par les conditions de mise en forme de la parole (questions/réponses), et sans oublier les procédures de conservation et d’archivage ; c’est dans ce cadre qu’il a participé au programme international Inventarq (2014-2015). C'est dans ce cadre qu'il s'interroge désormais sur les techniques de reproduction des objets écrits médiévaux et notamment sur les rapports entre techniques et système des représentations sociales. Le troisième ensemble de travaux, enfin, porte sur les biais dans le rapport entre l’historien et le Moyen Âge, qu’il s’agisse de la détermination du travail historien par les héritages conceptuels et les héritages matériels, ou alors de l’instrumentalisation sociale du passé. Le travail historien est en effet précontraint, d’une part, par l’utilisation routinière de tout un ensemble de concepts hérités plutôt que construits et dont l’historicité est donc oubliée, touchant soit les objets d’étude (comme la « noblesse », le « lignage », les « serfs »), soit les moyens d’étude (comme les « sources », les « chartriers »), soit les catégories analytiques (comme « l’espace ») ou herméneutiques (comme les « traces » ou le « reflet ») du savoir. Il partage ses inquiétudes avec les autres chercheurs du Cercle de Travail sur les Conditions de Production du Savoir Médiéviste (constitué en 2010 à Berlin), de même qu’avec les autres coordinateurs de la collection en ligne De l’usage de … en histoire médiévale , cette fois à destination des étudiants. Quant aux héritages matériels, il s’agit pour l’essentiel de l’ensemble des médiations techniques qui s’interposent entre la société qui a produit les documents que nous utilisons et ces mêmes documents aujourd’hui, c’est-à-dire les logiques de sélection, de regroupement et de mise à disposition (archives, éditions, internet). Mais d’autre part, il importe de relever l’instrumentalisation sociale du Moyen Âge et les conséquences que cela a sur les conditions de travail des historiens. Ceci concerne notamment le problème de l’utilitarisme auquel la discipline historique est censée se soumettre, mais aussi les fondements épistémologiques de l’apparence d’absurdité de la société médiévale, et ceux de la disqualification scientifique du savoir historien par rapport aux sciences de la nature.
La reproduction sociale, entre similitude et recomposition Circuler? Il n'y a rien à voir (au Moyen Âge) La charte comme opérateur temporel

Responsabilités scientifiques

<b>Programmes :</b>
- Coordinateur du programme "Communautés d'habitants médiévales" au sein du LAMOP (2003-2015);
- Co-porteur d’un projet de coopération au nom du LAMOP: portugais (Inventarq, FCT, 2014-2016, avec M. de L. Rosa, Univ. Nova de Lisboa; Randolph Head, Riverside Univ. of California; Filippo Vivo, Birkbeck Univ. of London).
- Membre du programme <a href="http://www.agence-nationale-recherche.fr/?Projet=ANR-14-CE24-0005">ANR Polima</a> (« Pouvoir des listes au Moyen Âge », dir. Pierre Chastang, Versailles-St.Quentin) lancé à l’été 2014.

<b>Responsabilités éditoriales actuelles :</b>
- Membre du comité de lecture des revues <i>Memini</i> (Montréal, depuis 2007) et <i>Cahiers du Centre de Recherche d’Histoire Quantitative</i> (Caen, depuis 2007).
- Membre du conseil scientifique des revues <i>Signum</i> (São Paulo) et <i>Medievalista</i> (Lisbonne) depuis 2009, de la revue <i>BUCEMA</i> (Bulletin du Centre d’Études Médiévales d’Auxerre) depuis 2012, de la revue <i> <i>EspacesTemps.net</i> </i>depuis 2014 et de la revue <i>Calamus</i> (Buenos Aires) depuis 2016.
- Membre du comité de rédaction (et actuellement co-directeur) de la revue <i>Genèses. Sciences sociales et histoire</i> depuis 2014, et membre du comité de rédaction (et responsable de la section <i>Lektüren</i>) de la revue <i>Historische Anthropologie</i> depuis 2018.
- Codirecteur de la collection <i>Spätmittelalterstudien</i> à l’UVK Verlagsgesellschaft (Konstanz) et de la collection en ligne <a href="http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique397">De l’usage de … en histoire médiévale </a> depuis 2009.

- Expertises occasionnelles d’articles pour les revues <i>Médiévales</i>, <i>Bibliothèque de l’École des chartes</i>, <i>Histoire urbaine</i>, <i>Cahiers du Centre de Recherche d’Histoire Quantitative</i>, <i>BUCEMA</i>, <i>Annales HSS</i>.
- Expertises occasionnelles d’ouvrages pour les Publications de la Sorbonne et OpenEditionPress.

<b>Responsabilités administratives :</b>
Directeur de la Licence et directeur adjoint de l’UFR d’Histoire de l’Université Paris 1 de 2012 à 2016, et depuis 2016 responsable pour l’UFR d’Histoire de la double Licence Histoire-Allemand/Etudes germaniques (avec Paris 3). </p>

Publications

a. Ouvrages

– Une société politique en Franconie à la fin du Moyen Âge : les Thüngen, leurs princes, leurs pairs et leurs hommes (1275-1525), 3 vol., Paris 4, 1993 (ms. thèse nouveau régime = A.N.R.T. Lille III, microfiche 1342.17368/94).

– La noblesse contre le prince. L’espace social des Thüngen à la fin du Moyen Âge (Franconie, ca. 1250-1525), Stuttgart, Thorbecke, 2000 (Beihefte der Francia, 49), 757 p. [version en ligne : http://www.perspectivia.net/content/publikationen/bdf/morsel_noblesse]

– L’aristocratie médiévale. La domination sociale en Occident (Ve-XVe siècle), Paris, Armand Colin (Collection U), 2004, 336 p.

>>> La aristocracia medieval. El dominio social en Occidente (siglos V-XV), Valencia, Publicacions de la Universitat de València, 2008 (trad. de Fermín Miranda), 400 p.

– L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… Réflexions sur les finalités de l’Histoire du Moyen Âge destinées à une société dans laquelle même les étudiants d’Histoire s’interrogent (2007), en ligne http://lamop.univ-paris1.fr/fileadmin/lamop/publications/Histoire_medievale_combat_Morsel_2007.pdf : et http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290183, 196 p.

– La noblesse contre la ville ? Comment faire l’histoire des rapports entre nobles et citadins (en Franconie vers 1500) ?, 2 vol., Paris 1, 2009 (mémoire inédit d’habilitation), 719 p.

Noblesse, parenté et reproduction sociale à la fin du Moyen Âge, Paris, Picard (coll. « Médiévistes français... et d'ailleurs », 14), 2017, 160 p.

Lettres de Monsieur L (1514-1516), éditées et présentées par J. Morsel, 2020, en ligne https://lamop.hypotheses.org/6770 et https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02540276, 85 p.

 

en préparation :

– Le manuscrit retrouvé à Nuremberg. Archéologie documentaire et construction d’un savoir historien [Pégologie, 1], achèvement du ms. en 2017.

– Spectres des sources. Essai sur une hantise historienne [Pégologie, 2], achèvement du ms. en 2018.

 

b. Articles dans des revues

– « Pour une étude du pouvoir de la noblesse à la fin du Moyen Âge », Bulletin de la Mission Historique Française en Allemagne, 11 (décembre 1985), p. 4-27.

– « Crise ? Quelle crise ? Remarques à propos de la prétendue crise de la noblesse allemande à la fin du Moyen Âge », Sources. Travaux historiques 14 (1988), p. 17-42. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289555]

– « Um modelo de estudo do poder da nobreza ao final da Idade Media », Cadernos do Centro de Filosofia e Ciências Humanas da UFPa, 19 (1990), p. 81-114.

– « La noblesse et les villes à la fin du Moyen Âge. Nouvelles perspectives de recherche », Bulletin de la Mission Historique Française en Allemagne, 32 (juin 1996), p.33-53.

– « Le ‘marché de la terre’ dans les régions de langue allemande à la fin du Moyen Âge : essai de bilan historiographique », Bulletin de la Mission Historique Française en Allemagne, 35 (1999), p. 117-143. [version en ligne : http://lamop.univ-paris1.fr/archives/Treilles/morsel.html]

>>> (version légèrement modifiée) « Le ‘marché de la terre’ dans les régions de langue allemande à la fin du Moyen Âge : essai de bilan historiographique », dans : Le marché de la terre au Moyen Âge, dir. Laurent Feller, Chris Wickham, Rome, École Française de Rome, 2006, p. 77-98. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289955]

– « Ce qu’écrire veut dire au Moyen Âge… Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale », Memini. Travaux et documents de la Société des études médiévales du Québec, 4 (2000), p. 3-43. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00291802]

>>> [version légèrement modifiée] « Ce qu’écrire veut dire au Moyen Âge… Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale », dans : Écrire, compter, mesurer. Vers une histoire des rationalités pratiques, dir. Natacha Coquery, François Menant, Florence Weber, Paris, Éditions de l’ÉNS Rue d’Ulm, suppléments en ligne, http://www.presses.ens.fr/PDF/ECMonline.pdf (2006), p. 4-32. [NB: version en ligne remplacée en 2012 par :]
>>> « Ce qu’écrire veut dire au Moyen Âge… Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale », dans : Écrire, compter, mesurer. Vers une histoire des rationalités pratiques/2, dir. Natacha Coquery, François Menant, Florence Weber, Paris, Éditions de l’ÉNS Rue d’Ulm, 2012, p. 4-32.

– « Les sources sont-elles ‘le pain de l’historien’ ? », dans : Hypothèses 2003. Travaux de l’École doctorale d’histoire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 273-286. [versions en ligne : http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2003-1-page-271.htm et http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00291737]

– « Le médiéviste, le lignage et l’effet de réel. La construction du Geschlecht par l’archive en Haute-Allemagne à partir de la fin du Moyen Âge », Revue de Synthèse, 125 (2004), p. 83-110. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289558]

– « Verwandtschaft oder Herrschaft ? Zur Einordnung der sozialen Strukturen im späten Mittelalter. Bemerkungen zu Jörg Rogge, Herrschaftsweitergabe, Konfliktregelung und Familienorganisation im fürstlichen Hochadel », Neues Archiv für sächsische Geschichte, 76 (2005), p. 245-252.

– « Appropriation communautaire du territoire, ou appropriation territoriale de la communauté ? Observations en guise de conclusion », Hypothèses 2005. Travaux de l’École doctorale d’histoire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 89-104. [version en ligne : http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2005-1-page-89.htm]

– « Die Ausbildung der Einwohnerschaften im Mittelalter. Die Verräumlichung des Sozialen als Grundmerkmal der historischen Entwicklung im Mittelalter », Historische Anthropologie, 17 (2009), p. 202-221.

– « Les logiques communautaires entre logiques spatiales et logiques catégorielles (XIIe-XVe siècles) », Bulletin du Centre d’Études Médiévales d’Auxerre, hors-série 2 (2009) = Le Moyen Âge vu d’ailleurs, dir. Eliana Magnani, http://cem.revues.org/document10082.html.

– « Du texte aux archives : le problème de la source », Bulletin du Centre d’Études Médiévales d’Auxerre, hors-série 2 (2009) = Le Moyen Âge vu d’ailleurs, dir. Eliana Magnani, http://cem.revues.org/document4132.html.

– « Dvor ili dvorianstvo ? Dvor kniazia kak “mesto sotvorenia” dvorianstva vo Frankonii v konce srednikh vekov » [La cour ou la noblesse ? La cour princière comme enjeu pour la production de la noblesse en Franconie à la fin du Moyen Âge], Srednie veka. Isslesovania po istorii Srednevekovia i rannego Novogo vremeni (Moskva : Nauka), 71 (2010), vipusk 3-4, p. 32-52.

– « Sociogenèse d’un patriciat. La culture de l’écrit et la construction du social à Nuremberg vers 1500 », Histoire urbaine, 35 (2012), p. 83-106 [version en ligne : https://www.cairn.info/revue-histoire-urbaine-2012-3-page-83.htm].

– « Geschlecht versus Konnubium ? Der Einsatz von Verwandtschaftsmustern zur Bildung gegenüberstehender Adelsgruppen (Franken, Ende des 15. Jahrhunderts) », Historische Anthropologie, 22 (2014), p. 4-44.

– « “Communautés d’installés”. Pour une histoire de l’appartenance médiévale au village ou à la ville », EspacesTemps.net, mis en ligne le 11.11.2014, http://www.espacestemps.net/articles/ communautes-dinstalles/.

– « L’héritage – ou comment s’en débarrasser ? À propos de l’ouvrage Erbe. Übertragungskonzepte zwischen Natur und Kultur (2013) », Genèses, 100/101 (2015), p. 189-196 [version en ligne : https://www.cairn.info/revue-geneses-2015-3-page-189.htm].

– « Res publica et gemeiner nutz. Observations à partir de l’espace germanophone (XIVe-XVe siècles) », Quaestiones Medii Aevi Novae, 20 (2015), p. 193-222.

– « Penser ou dire non ? », EspacesTemps.net, mis en ligne le 06.10.2016, http://www.espacestemps.net/articles/penser-ou-dire-non/

– « Traces ? Quelles traces ? Réflexions pour une histoire non passéiste », Revue Historique, 680 (2016), p. 813-868 [version en ligne : https://www.cairn.info/revue-historique-2016-4-page-813.htm].

 – « Quand l’historien masque que la norme fabrique le crime… Le cas du registre de l’officialité de Cerisy en 1314-1315 », Genèses, 110 (2018), p. 55-78 [version en ligne : https://www.cairn.info/revue-geneses-2018-1-page-55.htm].

 

en préparation :

– « La charte féodale comme opérateur temporel. Observations à partir de chartes de l’Empire des XIIe-XVe siècles ».

– « Sous le sceau de la Révélation. À propos de l’usage angélique de la charte en Allemagne à la fin du Moyen Âge (fin XIVe-début XVIe siècles) ».

– « Circulation ? Quelle circulation ? Observations sur les limites historiques du schème circulatoire appliqué aux pratiques médiévales ».

 

c. Contributions à des actes de colloques

– « Le cartulaire de Sigmund I von Thüngen (Franconie, 1448/49) », dans : Les cartulaires. Actes de la table ronde de Paris (5-7 décembre 1991), dir. Olivier Guyotjeannin, Laurent Morelle, Michel Parisse, Paris/Genève, Droz/Champion, 1993, p. 411-422 (Mémoires et documents de l’École des Chartes, 39).

– « Le tournoi, mode d’éducation politique en Allemagne à la fin du Moyen Âge », dans : Éducation, apprentissages, initiation au Moyen Âge (Actes du 1er colloque international de Montpellier, novembre 1991), Montpellier, Presses Universitaires, 1993, p. 309-331 (Les Cahiers du C.R.I.S.I.M.A., 1). [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290061]

– « Histoire lignagère et non-genèse de l’État en Allemagne du Sud à la fin du Moyen Âge. Entre prosopographie et micro-histoire », dans : L’État moderne et les élites, XIIIe-XVIIIe siècles. Apports et limites de la méthode prosopographique (Actes du colloque international CNRS-Paris I, 16-19 oct. 1991), dir. Jean-Philippe Genet, Günther Lottes, Paris, Publications de la Sorbonne, 1996, p. 139-148.

– « Die Erfindung des Adels. Zur Soziogenese des Adels am Ende des Mittelalters – Das Beispiel Frankens », dans : Nobilitas. Funktion und Repräsentation des Adels in Alteuropa, dir. Otto Gerhard Oexle, Werner Paravicini, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1997, p. 312-375 (Veröff. d. Max-Planck-Instituts f. Gesch., 133).

– « Jagd und Raum. Überlegungen über den sozialen Sinn der Jagdpraxis am Beispiel des spätmittelalterlichen Franken », dans : Jagd und höfische Kultur im Mittelalter, dir. Werner Rösener, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1997, p. 255-287 (Veröff. d. Max-Planck-Instituts f. Gesch., 135).

– « Das Geschlecht als Repräsentation. Beobachtungen zur Verwandtschaftskonstruktion im fränkischen Adel des späten Mittelalters », dans : Die Repräsentation der Gruppen. Texte – Bilder – Objekte, dir. Andrea v. Hülsen-Esch, Otto Gerhard Oexle, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1998, p. 259-325 (Veröff. d. Max-Planck-Instituts f. Gesch., 141).

– « À quoi sert le service de l’État ? Carrières, gains, attentes et discours dans l’aristocratie franconienne à la fin du Moyen Âge », dans : Les serviteurs de l’État au Moyen Âge. XXIXe congrès de la S.H.M.E.S. (Pau, 1998), Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 229-247. [versions en ligne : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/shmes_1261-9078_1999_ act_29_1_1748 et http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289973]

– « La noblesse dans la mort. Sociogenèse funéraire du groupe nobiliaire en Franconie (XIVe-XVIe s.) », dans : Autour des morts. Mémoire et identité (Actes du Ve colloque international sur la sociabilité, Rouen, 19-21/11/1998), dir. Olivier Dumoulin, Françoise Thélamon, Mont-Saint-Aignan, Publications de l’Université de Rouen, 2001, p. 387-408 (Publications de l’Université de Rouen, 296). [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290592]

– (avec A. Guerreau-Jalabert et R. Le Jan) « De l’histoire de la famille à l’anthropologie de la parenté », dans : Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en France et en Allemagne, dir. Otto Gerhard Oexle, Jean-Claude Schmitt, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 433-446.

– « Personal Naming and Representations of Feminine Identity in Franconia in the Later Middle Ages », dans : Personal Names Studies of Medieval Europe : Social Identity and Familial Structures, dir. George T. Beech, Monique Bourin, Kalamazoo, Medieval Institute Publications, 2002, p. 157-180 (Studies in Medieval Culture, 43).

– « Les ‘pauvres gens’ (arme leute) en Haute-Allemagne à la fin du Moyen Âge. Ou : une histoire des ‘petites gens’ a-t-elle un sens ? », dans : Le petit peuple dans l’Occident médiéval. Terminologies, perceptions, réalités. Actes du Congrès international tenu à l’Université de Montréal (18-23 octobre 1999), dir. Pierre Boglioni, Robert Delort, Claude Gauvard, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 153-172. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289565]

– « Les logiques communautaires entre logiques spatiales et logiques catégorielles (XIIe-XVe siècles) », dans : Le Moyen Âge vu d’ailleurs, II : Historiografia e Pesquisas Recentes, dir. Eliana Magnani, Hilário Franco Jr, Flávio de Campos São Paulo, Universidade de São Paulo (Estudos Avançados. Coleção Documentos, 27 ; Série Ciências Humanas, Subsérie Historia, 11), 2004, p. 253-278.

– « Le prélèvement seigneurial est-il soluble dans les Weistümer ? Appréhensions franconiennes (1200-1400) », dans : Pour une anthropologie du prélèvement seigneurial dans les campagnes médiévales (XIe-XIVe siècles). Réalités et représentations paysannes, dir. Monique Bourin, Pascual Martinez Sopena, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 155-210. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290052]

– « Adel in Armut – Armut im Adel ? Beobachtungen zur Situation des Adels im Spätmittelalter », dans : Armut im Mittelalter, dir. Otto Gerhard Oexle, Ostfildern, Jan Thorbecke, 2004, p. 127-164 (Vorträge und Forschungen, 58). [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290147]

– « Quand faire dire, c’est dire. Le seigneur, le village et la Weisung en Franconie du XIIIe au XVe siècle », dans : Information et société en Occident à la fin du Moyen Âge. Actes du colloque international tenu à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université d’Ottawa (9-11 mai 2002), dir. Claire Boudreau, Kouky Fianu, Claude Gauvard, Michel Hébert, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 309-326. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290071]

– « La construction sociale des identités dans l’aristocratie franconienne aux XIVe et XVe siècles : individuation ou identification ? », dans : L’individu au Moyen Âge. Individuation et individualisation avant la modernité, dir. Brigitte Miriam Bedos-Rezak, Dominique Iogna-Prat, Paris, Aubier, 2005, p. 79-99 et 320-321. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289566]

– (avec J. Demade) : « Les Eigenleute de Franconie aux XIIIe-XVe siècles. Essai d’appréhension spatiale et sémantique d’une catégorie sociale malmenée », dans : Forms of Servitude in Northern and Central Europe : Decline, Resistance, and Expansion, dir. Monique Bourin, Paul Freedman, Turnhout, Brepols, 2005, p. 75-113 (Medieval Texts and Cultures of Northern Europe, 9). [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00005156]

– « Communication et domination sociale en Franconie à la fin du Moyen Âge : l’enjeu de la réponse » (2005), en ligne : http://lamop.univ-paris1.fr/archives/espacepublic/morsel.pdf et http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00388554.

>>> [version courte :] « Communication et domination sociale en Franconie à la fin du Moyen Âge : l’enjeu de la réponse », dans : L’espace public au Moyen Âge. Débats autour de Jürgen Habermas, dir. Patrick Boucheron, Nicolas Offenstadt, Paris, PUF, 2011, p. 353-365.

– « Brief und schrift. Überlegungen über die sozialen Grundlagen schriftlichen Austauschs im Spätmittelalter am Beispiel Frankens », dans : ‘Textus’ im Mittelalter. Komponenten und Situationen des Wortgebrauchs im schriftsemantischen Feld, dir. Ludolf Kuchenbuch, Uta Kleine, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2006, p. 285-321 (Veröff. d. Max-Planck-Instituts f. Gesch., 216).

– « À la recherche des préambules de chartes de franchises dans l’Empire », dans : Pour une anthropologie du prélèvement seigneurial dans les campagnes médiévales (XIe-XIVe siècles). Réalités et représentations seigneuriales, dir. Monique Bourin, Pascual Martinez Sopena, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007, p. 275-309.

– « Construire l’espace sans la notion d’espace. Le cas du Salzforst (Franconie) au XIVe siècle », dans : Construction de l’espace au Moyen Âge : pratiques et représentations. XXXVIIe congrès de la S.H.M.E.S. (Mulhouse, 2-4 juin 2006), Paris, Publications de la Sorbonne, 2007, p. 295-316. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290159]

– « Ehe und Herrschaftsreproduktion zwischen Geschlecht und Adel (Franken, 14.-15 Jahrhundert) », dans : Ehe – Familie – Verwandtschaft. Vergesellschaftung in Religion und sozialer Lebenswelt, dir. Andreas Holzem, Ines Weber, Paderborn/München/Wien/Zürich, Ferdinand Schöningh, 2008, p. 191-224.

– « Y a-t-il une spécificité de l’espace francophone dans les rapports entre les nobles et la ville au Moyen Âge (XIIe-XVe siècles) ? », dans : Les nobles et la ville dans l’espace francophone (XIIe-XVIe siècles), dir. Thierry Dutour, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2010, p. 275-301.

– « En guise d’introduction : les chartriers entre ‘retour aux sources’ et déconstruction des objets historiens », dans : Défendre ses droits, construire sa mémoire. Les chartriers seigneuriaux, XIIIe-XXIe siècle (Actes du colloque international de Thouars, 8-10 juin 2006), dir. Philippe Contamine, Laurent Vissière, Paris, Société de l’histoire de France, 2010, p. 9-34.

– « L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… deux ans après : retour sur une tentative de légitimation sociale », dans : Pourquoi étudier le Moyen Âge ? Les médiévistes face aux usages sociaux du passé (Actes du colloque tenu à l’université de São Paulo, 7-9 mai 2008), dir. Didier Méhu, Neri de Barros Almeida, Marcelo Cândido da Silva, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p. 61-92.

– « Do passado façamos tábua rasa ? Retrato do historiador paralisado pelo tempo passado (e do medievalista pela Idade Media) », dans : Problematizando a Idade Media, dir. Álvaro Mendes Ferreira, Carolina Coelho Fortes, Eduardo Cardoso Daflon, Mário Jorge da Motta Bastos, Renata Rodrigues Vereza, Thiago Pereira da Silva Magela, Niterói, Editora da Universidade Federal Fluminense, 2014, p. 177-197 (volume en ligne : http://www.historia.uff.br/ stricto/files/public_ppgh/hol_2014_translatioStudii.pdf).

– « Quelques propositions pour l’étude de la noblesse européenne à la fin du Moyen Âge », dans : Discurso, memoria y representación : la nobleza peninsular en la Baja Edad Media (Actas de la XLII Semana de Estudios Medievales de Estella, 21 al 24 de julio 2015), Pamplona, Gobierno de Navarra, 2016, p. 449-499 (volume en ligne: http://www.navarra.es/NR/rdonlyres/DA399C57-3C97-4D44-B9D7-1E81B9EF4A4D/350170/6megasSemanasMedievales_42_2.pdf).

– « Quand enregistrer, c’est créer. La transformation des registres féodaux des évêques de Wurtzbourg aux XIVe et XVe siècles », dans : L’art médiéval du registre (XIIIe-XVIe siècles), dir. Olivier Guyotjeannin, Paris, École nationale des Chartes, 2018, p. 377-420.

– « Le diable est-il dans les détails ? L’historien, l’indice et le cas singulier », dans : Cartes d’identités. L’espace au singulier, dir. Yann Calbérac, Olivier Lazzarotti, Jacques Lévy et Michel Lussault, Paris, Hermann, 2019, p. 123-149.

(à paraître)

– « Archives familiales – archives de la reproduction sociale ? », dans : Familles et archives, archives de famille en péninsule Ibérique et dans l’Occident chrétien (Moyen Âge, première Modernité), dir. Véronique Lamazou-Duplan, Maria de Lurdes Rosa, Madrid, Casa de Velázquez, à paraître (2020).

– « Histoire, archives et sources documentaires. Vieux problèmes, nouvelles perspectives », dans : Herencia cultural y archivos de familia en los archipiélagos de la Macaronesia/Herença cultural e arquivos familiares em os arquipélagos da Macaronésia/Cultural heritage and family archives in the Iberian atlantic islands (Macaronesia), dir. Juan Nuñes Pestano, La Laguna/Tenerife, à paraître (2020).

– « La voix, le corps et la lettre. Ou comment l’ordre social peut aussi être un ordre vocal (dans l’Empire au XIIIe siècle) », dans : La voix au Moyen Âge. 50e Congrès de la SHMESP (Francfort-sur-le-Main, 2019), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020.

– « Der Pfarrer und seine Schafe, omnes et singulatim. Beobachtungen zum Pastoralverhältnis anhand von Visitationen im spätmittelalterlichen Reich », dans : Die Person im Mittelalter – Formen, Zeichen, Prozesse, dir. Pierre Monnet, Ostfildern, Thorbecke (Vorträge und Forschungen).

– « Ce que la liste fait à l’espace – ce que l’espace fait à la liste. Observations à propos d’un corpus d’actes seigneuriaux (Franconie, XVe s.) », dans : Pouvoir des listes au Moyen Âge, 3 : Spatialité et temporalité des listes médiévales, dir. Eléonore Andrieu, Fabrice Delivré, Joseph Morsel, Valérie Theis, Paris, Éditions de la Sorbonne.

– « Espacialização, transparentalização e meritocratização das sociedades medievais. Sobre alguns fundamentos socio-históricos da expansão ocidental », dans : Império português de Antigo Regime : características estruturantes e papel da pequena nobreza, dir. Miguel Jasmins Rodrigues, Lisboa, à paraître.


 

d. Contributions à des ouvrages collectifs

– « Ulrich von Hutten und die Ritterschaft. Die Hutten-Thüngen-Beziehungen im späten Mittelalter », dans : Ulrich von Hutten – Ritter, Humanist, Publizist 1488-1523 (Katalog zur Ausstellung des Landes Hessen anläßlich des 500. Geburtstages, Schlüchtern, 3. Juli-11. Sept. 1988), dir. Peter Laub, Kassel, Hessischer Museumsverband, 1988, p. 143-153.

– « De l’usage politique et social des prénoms en Franconie à la fin du Moyen Âge », dans : Commerce, finances et société (XIe-XVIe siècles). Recueil de travaux offerts au Professeur Henri Dubois, dir. Philippe Contamine, Thierry Dutour, Bertrand Schnerb, Paris, Presses de Paris-Sorbonne, 1992, p. 379-393.

– « La société laïque », dans : De la Meuse à l’Oder. L’Allemagne au XIIIe siècle, dir. Michel Parisse, Paris, Picard, 1994, p. 105-160. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290019]

– « Changements anthroponymiques et sociogenèse de la noblesse en Franconie à la fin du Moyen Âge », dans : Genèse médiévale de l’anthroponymie moderne, III (Enquêtes généalogiques et données prosopographiques), dir. Monique Bourin, Pascal Chareille, Tours, Publications de l’Université, 1995, p. 89-119. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289945]

– « Das sy sich mitt der besstenn gewarsamig schicken, das sy durch die widerwertigenn Franckenn nitt nidergeworffen werdenn. Überlegungen zum sozialen Sinn der Fehdepraxis am Beispiel des spätmittelalterlichen Franken », dans : Strukturen der Gesellschaft im Mittelalter – Interdisziplinäre Mediävistik in Würzburg, dir. Dieter Rödel, Joachim Schneider, Wiesbaden, Ludwig Reichert, 1996, p. 140-167.

– « Comment peut-on être Parisien ? Contribution à l’histoire de la genèse de la communauté parisienne au XIIIe siècle », dans : Religion et société urbaine au Moyen Âge. Mélanges offerts à Jean-Louis Biget, dir. Patrick Boucheron, Jacques Chiffoleau, Paris, Publications de la Sorbonne, 2000, p. 363-381. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289564]

– « Inventing a Social Category : The Sociogenesis of the Nobility at the End of the Middle Ages », dans : Ordering the Middle Ages. Perspectives on Intellectual and Practical Modes of Shaping Social Relations, dir. Bernhard Jussen, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 2000, p. 199-240.

– « L’invention de la noblesse en Haute-Allemagne à la fin du Moyen Âge. Contribution à l’étude de la sociogenèse de la noblesse médiévale », dans : Guerre, pouvoir et noblesse au Moyen Âge. Mélanges en l’honneur de Philippe Contamine, dir. Jacques Paviot, Jacques Verger, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2000, p. 533-545. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290037]

– « Dieu, l’homme, la femme et le pouvoir. Les fondements de l’ordre social d’après le Jeu d’Adam », dans : Retour aux sources. Textes, études et documents d’histoire médiévale offerts à Michel Parisse, dir. Monique Goullet et alii, Paris, Picard, 2004, p. 537-549. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00289562]

– « Soziale Kategorisierung oder historische Phantasmagorie ? Erkundungen zum historischen Gebrauch von mittelalterlichen sozialen Kategorien », dans : Wirtschaft – Gesellschaft – Mentalitäten im Mittelalter. Festschrift zum 75. Geburtstag von Rolf Sprandel, dir. Hans-Peter Baum, Rainer Leng, Joachim Schneider, Stuttgart, Franz Steiner (Beiträge zur Wirtschafts- und Sozialgeschichte, 107), 2006, p. 211-237. [version en ligne : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00290478]

– « Señores y villanos », dans : Habitar, producir, pensar el espacio rural : de la Antigüedad al Mundo Moderno, dir. Paola Miceli, Julián Gallego, Buenos Aires, Miño y Dávila, 2008, p. 185-256.

– « Le sens de la vengeance en Franconie à la fin du Moyen Âge », dans : Un Moyen Âge pour aujourd’hui. Mélanges offerts à Claude Gauvard, dir. Julie Claustre, Olivier Mattéoni, Nicolas Offenstadt, Paris, PUF, 2010, p. 489-496.

>>> [version complète :] « Le sens de la vengeance en Franconie à la fin du Moyen Âge », dans : La vengeance en Europe, XIIe-XVIIIe siècle, dir. Claude Gauvard, Andrea Zorzi, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, p. 17-30.

– (avec L. Kuchenbuch et D. Scheler) « La construction processionnelle de l’espace communautaire », dans : Écritures de l’espace social médiéval. Mélanges offerts à Monique Bourin, dir. Didier Boisseuil, Pierre Chastang, Laurent Feller, Joseph Morsel, Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, p. 139-182. [version en ligne non fautive : http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00825504]

– « Médiations ou déviations ? Les inventaires, entre archives et historiens », dans : Rethinking the Archive in Pre-Modern Europe : Family Archives and their Inventories from the 15th to 19th Century, dir. Maria de Lurdes Rosa, Randolph Head, Lisboa, IEM, 2015, p. 23-30.

– « Avant-propos », dans : Marcus Baccega, O sacramento do santo Graal. Decifrando o imaginário medieval, São Paulo, Prismas, 2015, p. 23-33; 2e édition 2020.

– « En guise d’avant-propos : les communautés ont quand même une histoire », dans : Faire communauté (= Questes, 32), 2016, p. 1-14 [version mise en ligne: http://questes.revues.org/4324].

– « Communautés d'habitants médiévales. Position des problèmes et perspectives », dans : Communautés d’habitants au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), dir. Joseph Morsel, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 5-39.

– « La faucille ou le goupillon ? Observations sur les rapports entre communauté d’habitants et paroisse en Europe du Nord-Ouest (notamment en France aux XIIe-XIIIe siècles) », dans : Communautés d’habitants au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), dir. Joseph Morsel, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 359-420.

– « La faucille et le goupillon. Observations sur les rapports entre communauté d’habitants et paroisse d'après les registres de visite pastorale de l'Empire au XVe siècles) », dans : Communautés d’habitants au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), dir. Joseph Morsel, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, p. 463-534.

(à paraître)

– « La production circulaire d’un concept : le Geschlecht (“lignage”). Contribution à l’approche critique de la Begriffsgeschichte », dans : L’histoire sociale des concepts. Signifier, classer, représenter (XVIIe-XXe siècle), dir. Bernard Lacroix, Xavier Landrin, Paris, CNRS, s.d. (version en ligne : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01390124)

(en préparation)

– (avec Eléonore Andrieu, Fabrice Delivré, Joseph Morsel, Valérie Theis) « Introduction », dans : Pouvoir des listes au Moyen Âge, 3 : Spatialité et temporalité des listes médiévales, dir. Eléonore Andrieu, Fabrice Delivré, Joseph Morsel, Valérie Theis, Paris, Éditions de la Sorbonne.

– « L’ecclesia, institution dominante du féodalisme : retour sur une thèse obscurcie », dans : La Société d’Études du Féodalisme, dir. Blaise Dufal, Solal Abeles.


e. Direction d’ouvrages scientifiques

– Journée d’études « L’historien et ‘ses’ ‘sources’ », dans : Hypothèses 2003. Travaux de l’École doctorale d’histoire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, p. 271-362. [version en ligne : http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2003-1.htm]

– (avec Didier Boisseuil, Pierre Chastang, Laurent Feller), Écritures de l’espace social médiéval. Mélanges offerts à Monique Bourin, Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, 720 p.

– Communautés d’habitants au Moyen Âge (XIe-XVe siècles), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018, 580 p.

(à paraître)

– Groupe Dulac, Science du social. Pour une intelligence indisciplinée des mondes sociaux, Paris, CNRS.

  

f. Travaux de vulgarisation

– notices ‘Albert l’Ours’, ‘Berthold de Ratisbonne’, ‘Conrad de Prusse’, ‘Conrad d’Urach’, ‘Croisiers’, ‘David d’Augsbourg’, ‘Erfurt’, ‘Frédéric III’, ‘Frédéric le Beau’, ‘Habsbourg’, ‘Hohenzollern’, ‘Lamprecht de Ratisbonne’, ‘Sigismond’, ‘Thuringe’, ‘Wenceslas’, dans : Dictionnaire Encyclopédique du Moyen Âge, dir. André Vauchez, Paris/Cambridge/Rome, Le Cerf/James Clarke/Città Nuova, 1997.

>>> Encyclopedia of the Middle Ages, dir. André Vauchez, Michael Lapidge, Chicago, Fitzroy Dearborn Publishers, 2000.

– notices ‘Chasse’, ‘Tournoi’, ‘Violence’, dans : Dictionnaire du Moyen Âge, dir. Claude Gauvard, Alain de Libéra, Michel Zink, Paris, PUF, 2002.

– notice ‘Naming’, dans : Women and Gender in Medieval Europe. An Encyclopedia, dir. Margaret Schaus, New York/London, Routledge, 2006, p. 603-605.

– notices ‘Aristocratie, noblesse, ministérialité’, ‘Bulle d’Or’, ‘Empire (Moyen Âge)’, ‘Grundherrschaft, Gutsherrschaft’, ‘Principautés territoriales’, ‘Querelle des Investitures’, ‘Welfs’, dans : Dictionnaire du monde germanique, dir. Élisabeth Décultot, Michel Espagne, Jacques Le Rider, Paris, Bayard, 2007.

– (avec Ludolf Kuchenbuch) notices ‘Naturräume’, ‘Sozialräume’, ‘Ländliche Räume’, dans : Enzyklopädie des Mittelalters, dir. Gert Melville, Martial Staub, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 2008 (2e éd. 2016), t. 2, p. 241-243, 246-256.

– encadré ‘La noblesse ou la formation d’un groupe social’, dans : Nouveau manuel de science politique, dir. Antonin Cohen, Bernard Lacroix, Philippe Riutort, Paris, La Découverte, 2009 (2e éd. 2015), p. 49-50.

– notices ‘Sources’, ‘Concepts’, dans : De l’usage de … en histoire médiévale, dir. Christine Ducourtieux, Benoît Grévin, Didier Lett, Thomas Lienhard, Joseph Morsel, Valérie Theis, collection en ligne (http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique397), 2009 et 2011.

– notices ‘Aristocratie’, ‘Communauté’ dans : Dictionnaire de l’historien, dir. Jean-François Sirinelli, Claude Gauvard, Paris, PUF, 2015.

– (avec J. Burnouf) « Le Moyen Âge aujourd’hui, entre exotisme et héritages », dans : Quoi de neuf au Moyen Âge ? [catalogue de l’exposition de La Villette], dir. Isabelle Catteddu, Hélène Noizet, Paris, La Martinière, 2016, p. 168-184.

– entretien « L’évêque et le chevalier. Idées reçues sur la noblesse », L’Histoire, 428 (2016), p. 50-57, avec un complément en ligne : « Fiche 9. Une nouvelle méthode : les lexicogrammes », http://www.lhistoire.fr/fiche-9-une-nouvelle-m%C3%A9thode-les-lexicogrammes (ou http://www.lhistoire.fr/webdossier-arch%C3%A9ologie-et-histoire-du-moyen-age, fiche 9).

    

Voir également la bibliographie de Regesta imperii (autre lien: http://opac.regesta-imperii.de/lang_de/suche.php?tags=173417493)

 

Curriculum Vitae

Parcours: Joseph Morsel a été élève à l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud, où il a obtenu l’agrégation d’histoire. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat d’histoire (soutenue à l’Université Paris 4 en 1993) concernant une fraction de l’aristocratie de Franconie (en Allemagne) à la fin du Moyen Âge ; cette thèse a été en partie préparée au Max-Planck-Institut für Geschichte de Göttingen (aujourd’hui disparu), dont il a été boursier en 1985, ainsi qu’au CNRS où il a été accueilli comme chargé de recherches de 1990 à 1992. Joseph Morsel est Professeur à l’Université Paris 1, et a été également chargé d’enseignements à l’Université Paris 4, à l’École nationale des chartes à Paris et aux Universités de Belém et São Paulo (Brésil), Buenos Aires et Zurich. Il a été membre junior de l’Institut Universitaire de France de 2001 à 2006, et est Habilité à diriger des recherches depuis novembre 2009. Il a été directeur de la Licence d'Histoire et directeur adjoint de l'UFR d'Histoire de 2012 à 2016.