M. Alain Desdoigts

Professeur des universités (Sciences économiques)

Affectation(s)

IEDES : Institut d'études du développement de la Sorbonne

À propos de moi

Alain Desdoigts est professeur des universités en économie et responsable du master Expertise économique des politiques et projets de développement (mention Études du développement).
 
Il est titulaire d'un master en finance de l'université Paris Dauphine et d'un doctorat en économie de l'Institut universitaire européen (Florence, Italie). Il a poursuivi ses recherches post-doctorales à l'Université libre de Bruxelles.
 
Ses domaines de recherche principaux sont la croissance et le développement économiques, les inégalités, les institutions, l'économie internationale et, plus récemment, le développement rural et l'agriculture familiale. Ses publications académiques comprennent des articles dans des revues scientifiques internationales à comité de lecture telles que Journal of International Economics, International Economic Review, Review of Economic Dynamics, Journal of Economic Growth et Journal of African Economies, entre autres, ainsi que des chapitres d'ouvrages publiés par des éditeurs tels que Oxford University Press et Springer-Verlag.
 
Enseignant-chercheur invité à l'étranger: Humboldt-Universität zu Berlin, Birzeit University (Palestine), Université libre de Bruxelles, Universidad del Rosario (Bogota), École nationale supérieure de statistiques et d'économie appliquée (Abidjan), École supérieure des affaires (Beyrouth), Université de Nouakchott Al Assriya.

Recherche

Sujet de thèse

Changes in the world income distribution: a nonparametric approach to challenge the neoclassical convergence argument

Directeur de Thèse

Alan Kirman & Wolfgang Härdle

Publications

Dernières publications :

  • Measuring non-financial forms of capital, avec F. Cordaro, J. van Geibler, & C. Senik, in Mayer, C. and Roche, B., eds, Putting purpose into practice: the economics of mutuality. Oxford University Press, 2021.
  • Bounded learning by doing, inequality, and multi-sector growth: a middle-class perspective, avec F. Jaramillo, Review of Economic Dynamics, 36(2): 198-219, 2020. 
  • Land tenure insecurity as an investment incentive: the case of migrant cocoa farmers and settlers in Ivory Coast, avec C. Bros & H. Kouadio, Journal of African Economies, 28(2): 147-175, 2019.
  • Learning versus status quo bias and the role of social capital in technology adoption: the case of cocoa farmers in Côte d’Ivoire, avec F. Cordaro, in De Janvry, A., Macours, K., and Sadoulet, E., eds, Learning for adopting: technology adoption in developing country agriculture, FERDI, 2017.

Voir aussi :

  • Desdoigts, A. & F. Moizeau, 2005. Community membership aspirations: the link between inequality and redistribution revisited. International Economic Review, 46(3): 973-1007.

Ou dans une version plus littéraire: "Au long des temps historiques, et probablement depuis la fin de l’âge néolithique, le monde a été divisé en trois classes. La classe supérieure, la classe moyenne, la classe inférieure... Les buts de ces trois groupes sont absolument inconciliables. Le but du groupe supérieur est de rester en place. Celui du groupe moyen, de changer de place avec le groupe supérieur. Le but du groupe inférieur, quand il en a un (...) est d’abolir toute distinction et de créer une société dans laquelle tous les hommes seraient égaux. Ainsi, à travers l’Histoire, une lutte qui est la même dans ses lignes principales se répète sans arrêts." Georges Orwell, 1984.