Étudiant

Mission lancée pour les délégués de promotion

Vendredi 13 novembre 2020, une quarantaine de délégués de promotion, élus quelques semaines plus tôt, se sont rendus dans l’amphithéâtre Richelieu, en Sorbonne, afin de signer leur lettre de mission pour l’année universitaire.

Dès son arrivée en tant qu’administrateur provisoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, un des premiers objectifs de Thomas Clay a été de renforcer la communication entre les étudiants et l’administration avec l’installation de délégués de promotion. Ces derniers sont nommés par formation et élus par les étudiants qui les composent. Ils ont pour mission d’assurer une meilleure circulation des informations pratiques entre les étudiants et l’équipe enseignante et de leur faire part de tout élément nécessitant une intervention de l’équipe enseignante, de l’unité de formation et de recherche (UFR) ou encore de la présidence.

Un nouveau dispositif

Ce sont les 14, 15 et 16 octobre 2020 que les étudiants de l’université ont pu voter par voie électronique pour leur délégué de promotion. 66 étudiants ont été élus à ce titre. Conviés par Thomas Clay, plus de la moitié ont finalement pu se rendre dans l'amphithéâtre Richelieu du centre Sorbonne, le 13 novembre dernier, afin de signer leur lettre de mission. Ceux n’ayant pas pu être présents le feront à distance dans les prochains jours.

Cette fonction, nouvelle à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est pleine de promesses pour améliorer la circulation d’information entre les différents échelons de l’université. “Je crois beaucoup en cette fonction de délégué de promotion”, furent les premiers mots de Thomas Clay en ouverture de la cérémonie. Ce dispositif représente pour lui un moyen simple de créer du lien et d’aider les étudiants de manière “neutre et impartiale” dans leur quotidien. Il estime que le dialogue entre enseignants et étudiants manque dans les universités et c’est en cela que ce dispositif est nécessaire.

Et il n’est pas le seul à attendre beaucoup de ce nouveau dispositif. En effet, Sophiane, étudiant en master 1 de droit fiscal déclare placer beaucoup d’espoir dans ce dispositif et sa capacité à aider les étudiants. Il explique: “On ne peut pas se plaindre sans proposer de solutions, il nous appartient de faire en sorte que ce dispositif fonctionne.”

Des délégués “au cœur de la machine”

Le rôle principal du délégué de promotion sera de parler au nom des étudiants qu’il ou elle représente et de pointer les dysfonctionnements de l’université afin que l’équipe enseignante et/ou l’administration puisse intervenir et les résoudre.
Rim, étudiante en 1re année de droit, est elle aussi ravie de l'existence de ce nouveau dispositif et en perçoit déjà les avantages. “La communication est beaucoup plus simple, ça fonctionne vraiment. Les étudiants le ressentent aussi, ils ont confiance en moi et n'hésitent pas à me contacter en cas de problème que ce soit pour un motif personnel ou collectif.” explique-t-elle.

À l’occasion de cette cérémonie de signature des lettres de mission, l’administrateur provisoire de l’université a qualifié les délégués de promotion de “passeurs”. Ils auront en effet un rôle important à l’université puisqu’ils œuvreront pour améliorer le quotidien de leurs camarades à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Une nouvelle initiative dont les premiers effets positifs sont attendus au cours de l’année universitaire.

Actualités liées