Évènement

L’école des arts de la Sorbonne aux multiple arts days

Pour la première fois, l’École des arts de la Sorbonne (EAS) a pu participer à la septième édition du salon des pratiques éditoriales contemporaines multiple arts days (MAD) organisée les 9, 10 et 11 septembre à la fondation Fiminco, à Romainville. 

 

Faire rayonner l’art au-delà des murs de Paris 1 Panthéon-Sorbonne 

C’est à l’initiative de Frédéric Verry, Dominique Blais et Véronique Verstraete, tous trois maîtres de conférences à l’EAS, qu’un espace consacré à Paris 1 Panthéon-Sorbonne a pu être tenu lors de ce salon et ainsi permettre aux étudiants et enseignants de présenter leur travail auprès de professionnels du monde de l’art. Ces trois enseignants-chercheurs ont sollicité le salon MAD 7 afin de pouvoir être présents lors de ces journées avec l’aide de l’école doctorale de l’université, de l’EAS et de l’Institut Acte qui ont contribué au financement de cette participation. 

Par ailleurs, pour sélectionner les étudiants invités à participer à MAD 7, un appel à projet a été lancé au sein de l’EAS. 12 étudiants ont ensuite été choisis pour proposer leurs œuvres à l’achat. C’est notamment le cas de Clément Davenel, doctorant en arts et sciences de l’art à l’université. Ce dernier a proposé une de ses œuvres formant une unité composée de multiples pièces ayant également vocation à vivre indépendamment les unes des autres et à subsister dans différents espaces. Participer à ce salon a été pour lui une réelle opportunité professionnelle. 

À la rencontre des professionnels du monde de l’art 

« La participation à ce salon est très importante pour l’EAS puisqu’elle permet de la positionner dans le milieu professionnel, de créer des rencontres », explique Dominique Blais. Être présent à ce salon est un réel avantage pour les étudiants qui peuvent y développer leur réseau professionnel et éventuellement vendre leurs œuvres mais aussi pour les enseignants qui peuvent faire connaître plus largement l’EAS. 

Zoom sur l’exposition multiple x multiple 

Dans la continuité de cette participation au salon MAD 7, l’EAS propose, jusqu’au 22 octobre, une exposition à la galerie Michel Journiac. L’exposition intitulée « multiple x multiple » s’est construite sur la base d’une commande d’œuvres qui questionne la notion de multiple. 27 artistes et un critique historien d’art ont répondu favorablement à la commande.  

En savoir plus sur le site web de l’université