Histoire de l'université

  • XIIe-XIIIe siècles - L’apogée de l’université de Paris médiévale

    Dès le XIIe siècle, ce qui va devenir le Quartier latin concentre les plus prestigieux établissements monastiques, qui accueillent une importante activité intellectuelle et pédagogique. Au début du XIIIe siècle, l’institution universitaire émerge des conflits qui opposent les différentes autorités aux étudiants et aux enseignants. En 1200, Philippe Auguste décide d’exempter les universitaires de la justice royale : c’est le premier acte de reconnaissance officielle de l’université de Paris. La Bulle papale Master Scientiarum, datant de 1231, commence à en faire une institution : elle confirme son autonomie et fixe les degrés de la hiérarchie universitaire. En 1253, Robert de Sorbon crée un collège qui deviendra la Sorbonne, en 1257.

  • XIVe-XVIe siècles - Un bastion scolastique

    Durant le Moyen Âge, l’université de Paris devient le plus grand centre culturel et scientifique européen, attirant 20 000 étudiants. Elle tire alors sa renommée du prestige de ses maîtres et de ses bibliothèques, dont la richesse n’a d’égal que celle de la bibliothèque pontificale. En 1469 est installée la première imprimerie de France, dans les caves de la Sorbonne, par le bibliothécaire du roi Louis XI et le prieur du collège, Jean Heynlin. L’université de Paris constitue, à cette époque, un lieu de débats et de controverses intellectuelles, elle offre le gage d’une formation de grande qualité, reconnue par les plus hautes autorités de l’Etat. Au fil des années, elle devient un véritable vivier de talents, en offrant la possibilité à ses élèves d’assumer d’importantes responsabilités.

  • XVIIe siècle - Agrandissement et embellissement

    En 1622, le cardinal de Richelieu est nommé proviseur de l’université de Paris. Sous son impulsion, la Sorbonne s’embellit et s’agrandit, permettant au collège de jouer un rôle de plus en plus important dans la vie du royaume de France, de participer activement au débat intellectuel et de poursuivre sans relâche sa tâche d’enseignement. Plus tard, au siècle des Lumières, la Sorbonne est profondément influencée par le progrès des sciences et l’esprit philosophique. Plusieurs grands réformateurs y exercent alors des responsabilités, à l’image de Jacques Turgot. Dans le même temps, l’université de Paris voit le début d’un mouvement de laïcisation.

  • XVIIIe-XIXe siècles - Réorganisations successives

    En 1789, l’université de Paris participe au grand élan révolutionnaire, et réclame une profonde rénovation. Mais les dissensions l’emportent, et les écoles de la Sorbonne sont fermées avant d’être supprimées. En 1806, Napoléon rétablit l’université, « impériale » cette fois. Il réorganise l’ensemble du système d’enseignement français, et crée à Paris cinq facultés : de théologie, des sciences, des lettres, de droit et de médecine. La Sorbonne devient alors le siège des trois premières ainsi que celui du rectorat de l'Académie de Paris. Surtout, l’université de Paris, qui avait disparu en tant que corps constitué durant la Révolution française, est recréée en 1896, avec le regroupement des cinq facultés, la Sorbonne en devenant le siège.

  • XXe siècle - Rupture et changement

    La première moitié du XXe siècle est, pour la Sorbonne, une période de profond renouveau.
    Ses chercheurs et ses enseignants, sont à la pointe de l'innovation scientifiques dans de nombreux domaines. De nouvelles disciplines émergent. Les réformes se succèdent alors que l’université de Paris connaît une phase d’expansion. Mais les événements de 1968 précipitent son éclatement, et amorcent la création de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 1970.

     

illustration de la Sorbonne

L'université en 10 grandes dates

Texte
  • 1231 : Bulle pontificale ‘Parens Scientiarum’ accordant des privilèges à l’université
  • 1253 : Robert de Sorbon fonde un collège, qui deviendra la Sorbonne en 1257
  • 1469 : Installation de la première imprimerie de France en Sorbonne
  • 1622 : Le cardinal de Richelieu devient proviseur de l’université
  • 1631 : Pose de la première pierre de la future chapelle de la Sorbonne
  • 1806 : Napoléon crée cinq facultés à Paris, dont trois ont pour siège la Sorbonne
  • 1906 : Marie Curie devient professeur à la Sorbonne
  • 1968 : Les évènements de mai 68 provoquent l’éclatement de l’université de Paris
  • 1971 : Création par décret de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 1973 : Inauguration du centre Pierre-Mendès-France
  • 2008 : Lancement du projet Campus Condorcet
  • 2019 : Ouverture du Campus Port-Royal
  • 2021 : Paris 1 Panthéon-Sorbonne fête ses 50 ans