M. Vincenzo Capozzoli

Maître de conférences

Ethnologie, préhistoire et anthropologie biologique

Affectation(s)

EHAAS : École d'histoire de l'art et d'archéologie de la Sorbonne

Domaines d'expertise

Archéologie numérique Fortifications grecques Archéologie du bâti Archéologie de la Grande-Grèce Décorations architecturales de la Grande Grèce Lucanie antique Collections universitaires

À propos de moi

Archéologue de formation et docteur en histoire, je suis, depuis juillet 2020, maître de conférences en archéologie numérique, après une expérience de 5 ans à la tête du Pole Images et technologies numériques de l’UFR 03 à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. En effet, depuis désormais sept ans, je suis confronté de manière quotidienne aux principaux enjeux en matière d’archéologie numérique : traitement de données (textes, images raster et vectorielles), définition de protocoles de gestion et de saisie des métadonnées (OMEKA), élaboration de multiples bases de données relationnelles (SGBD), étude architecturale et archéologie du bâti (CAD), production de cartographies vectorielles (SIG), sans oublier plus récemment le relevé photogrammétrique et le traitement d’images 3D. Ces missions s’inscrivent dans une véritable chaîne opératoire du numérique que j’ai mise en place et mûrie année après année auprès des étudiants de l’UFR, en insistant toujours sur les aspects méthodologiques d’une telle démarche.

Au cœur de mon approche réside une réflexion constante sur les choix opérationnels et sur les techniques et méthodes à mettre en œuvre au cas par cas, selon la spécificité de chaque objet d’enquête. Dans le contexte des technologies numériques adaptées à l’archéologie, le choix d’une stratégie appropriée est en effet décisif pour la bonne réussite du processus d’élaboration des données et de recherche en général.

Recherche

Direction(s) de recherche

Mémoires encadrés : 

2022-2023 :

  • A. Genneret, La démarche BIM appliquée au Prieuré des Moulineaux, du relevé sur le terrain à la modélisation des données, mémoire de M1 (parcours Patrimoine et musées).
  • L. Wirtz Nadeau, La valorisation du patrimoine universitaire de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à travers la mise en place d'un nouveau portail (Vergilius 2.0) grâce au CMS Omeka S, mémoire de M1 (parcours Patrimoine et musées).

2021-2022 :

  • N. Narayanin, De la donnée archéologique à sa gamification : L’étude de cas de la Game Jam 2022 d’Etiolles,  mémoire de M1 (parcours Patrimoine et musées).
  • M. Hnaoui, Du bâti fini à son projet. Pour une archéologie de l’atelier de construction en Italie méridionale, mémoire de M1.
  • O. Williams, Pour une approche d’archéologie durable : valoriser, aménager et protéger un site archéologique à l’ère du numérique, mémoire de M1 (parcours Patrimoine et musées). (codirecteur)

2020-2021 :

  • E. Kostoudi, Athènes entre paganisme et christianisme : approche spatiale et numérique pour une analyse du fait religieux, mémoire de M1 dirigé par F. Giligny. (codirecteur)
  • A. Menu, Valoriser à l’ère numérique : L’élaboration d’un protocole d’exposition virtuelle pour le site archéologique de Vulci (Viterbe, Italie) via la plateforme Omeka, mémoire de M2 - parcours VMPA. (tuteur)
  • R. Morin, Le numérique appliqué à l'archéologie : réflexions, créations et exploitations des modèles 3D dans le cadre du futur musée du site archéologique d'Aquae Segetae (Sceaux-du-Gâtinais), mémoire de M2 - parcours VMPA.  (tuteur)

2019-2010 :

  • A. Bridges, Sculpture on Hadrian’s Wall: Damage, reuse, and destruction on Roman Britain’s northern frontier, mémoire de M1 dirigé par O. de Cazanove. (codirecteur)
  • E. Kostoudi, La recherche de la continuité religieuse entre le culte païen et chrétien à Athènes, mémoire de M1 dirigé par F. Giligny. (codirecteur)

2018-2019 :

  • G. Antinori, Virtual promotion of Monte Torretta di Pietragalla, mémoire de M2 (VMPA) dirigé par A. Duplouy (tuteur).

2017-2018 :

  • G. Antinori, New light of iranian glyptic : a study-case of a forgotten seal impressions corpus at the University of Paris 1 Panthéon-Sorbonne, mémoire de M2 (Archéologie) dirigé par P. Butterlin (tuteur).

 

Thèmes de recherche

Enseignements

Année académique 2022-2023

Semestre 1

 

Semestre 2

  • Grecs et indigènes en Occident (CM)

  • Méditerranée grecque 2 (CM)

 

OFFRES de stage en cours en relation avec mémoires de recherche

Publications

Dernière actualisation : septembre 2020

 

Monographies

  •  C. Graml, A. Doronzio, V. Capozzoli (éd.), Rethinking Athens before the Persian Wars, International Workshop at the Ludwig-Maximilians-Universität München (Munich, 23th-24th February 2017), Munich 2019.
  • O. de Cazanove et A. Duplouy (éd.) avec la collaboration de V. CapozzoliLa Lucanie entre deux mers : archéologie et patrimoine, Actes du Colloque International (Paris, 5-7 novembre 2015), Naples 2019

  • M. Osanna et V. Capozzoli (éd.), Lo spazio del potere II. Nuove ricerche nell’area dell’anaktoron di Torre di Satriano, Actes du 3e et 4e Colloque sur Torre di Satriano (Tito, 16-17 octobre 2009; 29-30 septembre 2010), Venosa, 2012.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

  •  V. Capozzoli, « A propos de terres cuites architecturales en Grande Grèce et Sicile : une mise au point » (publication admise dans la Revue Archéologique).
  • V. Capozzoli, « Digital Management and virtual dissemination of the Paris 1 Panthéon-Sorbonne collections », EuropeNow numéro spécial, sous presse.

  • L. Capozzoli, G. De Martino, V. Capozzoli, A. Duplouy, A. Henning, E. Rizzo, « The pre-Romain Hilltop Settlement of Monte Torretta di Pietragalla. First Results of the Geophysical Survey », Archaeological Prospection, sous presse.

  • V. Capozzoli, « Terrecotte architettoniche e luoghi di culto in Basilicata fra VI e III sec. a.C.: un bilancio complessivo », FormaUrbis 21,4 (2016), p. 30-33.

  • V. Capozzoli, A. Duplouy, A. Zambon, « Recherches archéologiques à Laos-Marcellina (Calabre, CS) », ChronEFR 2014. URL : http://cefr.revues.org/1145 (consulté le 05 mai 2015).

  • V. Amato, V. Capozzoli, L. Cavassa, A. Duplouy, F. Filocamo, P. Munzi, A. Santoriello, F. Uliano Scelza, A. Zambon, « Recherches archéologiques à Laos-Marcellina (Calabre, CS) », ChronEFR 2013. URL : http://cefr.revues.org/966 (consulté le 16 septembre 2013).

  • M. Osanna, N. Arvanitis, V. Capozzoli, G. Ferreri et B. Serio, « Sedi del potere di un insediamento italico nell'Appennino lucano: Torre di Satriano in età arcaica », BollArt 11, 2011, p. 1-26.

  • V. Capozzoli et M. Osanna, « Nuovi dati su Cossyra ellenistica: dalla ridefinizione urbanistica di III sec. a.C. alla fortezza di Sesto Pompeo », Siris 10, 2009, p. 169-209.

  • V. Capozzoli et M. Osanna, « Da Taranto alla mesogaia nord-lucana: le terrecotte architettoniche dell’anaktoron di Torre di Satriano », Ostraka 18, 2009, p. 141-174.

  • V. Capozzoli, « Le mura arcaiche di Atene. Un riesame della questione », Siris 5, 2004, p. 5-22.

 

Contributions à des colloques ou des ouvrages collectifs

  • V. Capozzoli, VERGILIUS: A Collaborative Platform for Studying and Promoting the Heritage of the University Paris 1 Panthéon-Sorbonne, dans S. Feuser, S. Merten, K. Wesselmann (éd.), Think! Historically: Teaching History and the Dialogue of Disciplines, Teaching Classics in the Digital, vol. 2, Kiel 2021, p. 49-56.
  • C. Graml, A. Doronzio, V. Capozzoli, « Introduction », in Rethinking Athens before the Persian Wars, op. cit., 11-23.
  • V. Capozzoli« Coming Back to the polis trochoeides. Dealing with the Topography of Archaic Athens », in Rethinking Athens before the Persian Wars, op. cit., 167-187.
  • V. Capozzoli, «Le terrecotte architettoniche del Museo Archeologico Provinciale di Potenza. Fra vicende patrimoniali e ricostruzione storico-archeologica », dans La Lucanie entre deux mers : archéologie et patrimoineop. cit., p. 555-611.
  • V. Capozzoli et L. Colangelo, « Nel cuore della Lucania centro-settentrionale : il sito di Cancellara (Pz) fra vecchie indagini e archeologia preventiva »dans La Lucanie entre deux mers cit., Naples 2019, p. 259-283.

  • V. Capozzoli et A. Bruscella, « Ritorno a Monte Torretta di Pietragalla : dalle riscoperte del Museo Provinciale di Potenza ai nuovi dati dell’archeologia preventiva »dans La Lucanie entre deux mers cit., Naples 2019, p. 297-309.

  • A. Duplouy, V. Capozzoli et A. Zambon, « Perspectives et outils du programme de recherche Émergence(s) : La Lucanie antique : archéologie et patrimoine »dans La Lucanie entre deux mers cit.Naples 2019, p. 165-189.

  • V. Capozzoli, « Luoghi di produzione e iconografia delle terrecotte architettoniche nella Basilicata indigena fra VI e III sec. a.C. », dans A. Pontrandolfo et M. Scafuro (éd.), Dialoghi sull’archeologia della Magna Grecia e del Mediterraneo, Atti del I Convegno Internazionale di Studi (Paestum, 7-9 settembre 2016), Paestum, 2017, p. 987-996.

  • V. Capozzoli et A. Bruscella, I tetti di Masseria Casalini Sottana, dans A. De Siena et T. Giammatteo (éd.), Palazzo San Gervasio, Modalità insediative e pratiche funerarie dal territorio, Venosa, 2016, p. 89-102.

  • V. Capozzoli, « Un’antefissa a busto », dans Palazzo San Gervasio cit., p. 103-109.

  • V. Capozzoli et A. Bruscella, « Oscillum in terracotta », dans Palazzo San Gervasio cit., p. 111-115.

  • A. Bruscella et V. Capozzoli, « Placchetta in osso », dans Palazzo San Gervasio cit., p. 203-208.

  • A. Bruscella et V. Capozzoli, « Ceramica sovrappidinta », dans Palazzo San Gervasio cit., p. 193-197.

  • A. Duplouy, V. Capozzoli et A. Zambon, « An Inventory of Lucanian Heritage », dans F. Giligny et al. (éd.), CAA 2014. 21st Century Archaeology. Concepts, Methods ans Tools. Proceedings of the 42nd Annual Conference on Computer Applications and Quantitative Methods in Archaeology, Oxford, 2015, p. 333-340.

  • V. Capozzoli et et K. Schiller« Vorlaüfiger Bericht zur Dünnwandigen Keramik aus den Kampagnen 2000-2006 », dans T. Schäfer, M. Osanna et K. Schmidt (éd.), Cossyra I. Die Ergebnisse der Grabungen auf der Akropolis von Pantelleria/S. Teresa. Der Sakralbereich, Tübingen, 2015 (Tübinger Archäologische Forschungen 10), p. 937-950.

  • V. Capozzoli, « Tetti arcaici in area nord-lucana: un aggiornamento a seguito delle indagini 2009-2010 nella struttura palaziale di Torre di Satriano », dans M. Osanna et V. Capozzoli (éd.), Lo spazio del potere II cit., Venosa, 2012, p. 35-60.

  •  V. Capozzoli, « Das Verhältnis von polis und teichos auf dem griechischen Festland: das Beispiel Athen in archaischer und klassischer Zeit », dans C. Rödel et C. Waschke (éd.), Orte des Geschehens. Interaktionsräume als konstitutive Elemente der antiken Stadt, Altertumswissenschaftliches Studierendenkolloquium (Heidelberg 26. Februar-1. März 2009), Heidelberg, 2012, p. 78-108.
  • V. Capozzoli, « I rivestimenti fittili dell’anaktoron di Torre di Satriano: le coperture », dans M. Osanna, L. Colangelo et G. Carollo (éd.), Lo spazio del potere. La residenza ad abside, l’Anaktoron, l’Episcopio a Torre di Satriano, Atti del secondo convegno di studi su Torre di Satriano (Tito, 27-28 settembre 2008), Venosa, 2009, p. 127-156.

  • V. Capozzoli, « Le iscrizioni incise sui rivestimenti fittili del tetto di prima fase: un esame preliminare », dans Lo spazio del potere cit., p. 177-182.

  • A. Bruscella et V. Capozzoli, « Sistemi di decorazione architettonica di età lucana: il caso dei lacunari fittili di Baragiano », dans A. Russo et H. Di Giuseppe (éd.), Felicitas temporum. Dalla terra alle genti: la Basilicata settentrionale tra archeologia e storia (Catalogo del Museo Archeologico Nazionale di Muro Lucano), Soprintendenza per i Beni Archeologici della Basilicata, 2008, p. 135-147.

  •  V. Capozzoli, « Le coperture e le terrecotte architettoniche », dans M. Osanna et M.M. Sica (éd.), Il santuario di Torre di Satriano, Lavello, 2005, p. 119-140.
  • A. Bruscella et V. Capozzoli, « Reperti metallici », dans Il santuario di Torre di Satriano cit., p. 401-408.

 

Compte-rendus

  •  M. Cl. Conti, Le terrecotte architettoniche di Selinunte, tetti del VI e V secolo A. C., Museo civico di Castelvetrano e parco archeologico di Selinunte (Biblioteca di « Sicilia antiqua », 5), Pise/Rome, 2012, RA 59, 2015.1, p. 222-227.

 

Publications en ligne

 

Traduction du français à l’italien

  •  A. Duplouy, « Ploutos e cittadinanza in Grecia arcaica », dans S. Sanchirico et Fr. Pignataro (éd.), Ploutos & Polis. Aspetti del rapporto tra economia e politica nel mondo greco, Rome, 2016, p. 59-82.

 

Traduction de l’allemand à l’italien

  •  T. Schäfer, « L’area sacra sulla collina di Santa Teresa: stratigrafia, strutture e cronologia », dans Th. Schäfer – K. Schmidt – M. Osanna (éd.), Cossyra I., op. cit., p. 829-845.
  • T. Schäfer, « Decorazione architettonica e stucchi di Cossyra », dans M. Osanna et M. Torelli (éd.), Sicilia ellenistica. Consuetudo italica. Alle origini dell’architettura ellenistica d’occidente (Spoleto, 5-7 novembre 2004), Pise-Rome, 2006, p. 57-67.

  • M. Osanna et alii, “Ricerche a Pantelleria”, Siris 4 (2003), p. 63-97.

Curriculum Vitae (format texte)

Après une maîtrise en lettres classiques à l’Université de la Basilicate (2004) et un premier séjour en Allemagne en 2002/3 grâce à une bourse Erasmus à l’Université de Tübingen, j’ai pu consolider mon rapport avec le milieu académique allemand entre 2006 et 2011 : d’abord dans le cadre de mon doctorat avec de longs séjours de recherche à l’Université de Heidelberg, ensuite en 2009 avec un contrat postdoctoral au sein du cluster d’excellence TOPOI à Berlin avec projet de recherche sur l’analyse spatiale et topologique de la ville d’Athènes et, enfin, entre 2009 et 2011 en tant que collaborateur scientifique (Wissenschaftlicher Mitarbeiter) à l’Institut d’archéologie classique de l’université de Tübingen dans le cadre du « Pantelleria Projekt ». En octobre 2011, je suis arrivé à l’Université Paris 1 dans le cadre du programme « Research in Paris » du Conseil scientifique de la Ville de Paris avec un projet de recherche postdoctoral sur les architectures périssables et les systèmes de décoration architecturale et de couverture. Sujet « pointu » voire « ardu », les terres cuites architecturales ouvrent néanmoins une fenêtre d’approche privilégiée sur l’archéologie du bâti, permettant de multiples analyses architecturales, où le recours aux logiciels d’architecture et de restitution 3D constitue des instruments indispensables pour valider – ou infirmer – les hypothèses de reconstitution des bâtiments. En janvier 2013, j’ai été recruté en tant qu’ingénieur de recherche à l’Université Paris 1 dans le cadre du programme Émergence(s) « La Lucanie Antique : Archéologie et Patrimoine », dirigé par A. Duplouy. Outre la collaboration à l’élaboration de la base de données relationnelle du projet et la réalisation du site web officiel du programme, j’ai coordonné les activités de recherche, j’ai défini l’architecture et la gestion des données de recherche à travers la création et la gestion d’outils en ligne et j’ai établi avec A. Duplouy et A. Zambon un protocole de travail numérique sur les données archéologiques de l’Italie du Sud. Aujourd’hui, notre base de données est le premier instrument de recherche entièrement consacré à l’archéologie de la Lucanie antique, qui remplace tous les inventaires papier disponibles précédemment. Disponible librement en ligne grâce aux moyens techniques de la TGIR Huma-num, avec laquelle nous avons engagé un partenariat, il est utilisé quotidiennement par les archéologues travaillant sur le terrain et dans de multiples laboratoires à travers l’Europe.

Enfin, en septembre 2015 j’ai été nommé à la tête du Pôle Images et technologies numériques. À travers cette infrastructure de l’UFR 03, née de la nécessité de placer l’image et les technologies numériques au cœur de l’enseignement de l’histoire de l’art et de l’archéologie, j’ai conçu plusieurs projets pédagogiques dans le but d’accompagner l’activité pédagogique des enseignants, en assurant en même temps une veille technologique sur des projets de master et (parfois) de thèse. Certains de ces projets ont été centrés sur l’étude et la valorisation des nombreuses collections archéologiques de l’UFR 03 (un tessonnier du Proche-Orient, une xylothèque, des collections de référence en objets lithiques et osseux, etc.), en fournissant autant de cas d’étude concrets pour la mise en œuvre de protocole de traitement numérique, allant de l’acquisition et l’enregistrement des données à leur présentation sur le web à travers un portail spécialement créé (https://vergilius.pantheonsorbonne.fr/).