M. Yann Toma

Professeur des universités Arts Plastiques et Sciences de l'art

Architecture, arts appliqués, arts plastiques, arts du spectacle, épistémologie des enseignements art., esthétique, musicologie, musique, sc de l'art

Affectation(s)

ACTE : Arts, créations, théories, esthétique (EA 7539)

EAS : École des arts de la Sorbonne

Domaines d'expertise

Arts plastiques Art contemporain Diplomatie, Organisations & Entreprises artistes

À propos de moi

Yann Toma est professeur des universités à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, artiste conceptuel, artiste-observateur à l’ONU (New York), membre titulaire de l’Institut ACTE et directeur du Master in Arts and Vision (MAVI). Il coordonne de multiples projets de recherche. Son travail croise l’énergie, les réseaux tout autant que l’éthique. En tant qu’artiste, ses projets expérimentent une redistribution de l’énergie entre l’artiste et ses publics, ce dernier dépendant du public pour produire l’œuvre de sorte qu’elle soit véritablement commune (Dynamo-Fukushima, Grand Palais, septembre 2011 - Human Energy, Tour Eiffel, décembre 2015 – Human Greenergy, Cité interdite de Pékin, octobre 2016 – Organisation des Nations Unies New York 2017) et orientée vers la transformation. Il est également co-fondateur du mouvement Le Maximalisme, de Sorbonne Artgallery ainsi que président de Sorbonne Développement Durable, structure réticulaire collaborative.

Recherche

Thèmes de recherche

Les axes de recherche développés par Yann Toma sont nombreux et foisonnants aussi bien au plan des réalisations individuelles que des réalisations collectives. Voici les axes fondamentaux qui sont appelés à être renforcés et augmentés :

  • L’axe « esthétique des flux et réflexion sur la matérialité de l’immatériel »: développement de sites internet comme: http://www.institut-acte.cnrs.fr/art-flux/
  • L’axe « entreprises artistes et artistes entrepreneurs »: extension continuelle de l’inventaire international des entreprises artistes (près de 120 entités identifiées depuis 2006) - développement d’outils de médiation. ANR ‘Abrir’ : http://www.abrir-project.org/
  • L’axe valorisation et exposition de la recherche en art avec le développement de la « Sorbonne Art Gallery » : Création d’un espace d’exposition international permanent en Sorbonne avec une journée d’étude et une exposition par mois. Liaison avec la création de la collection ‘Sorbonne Art Gallery’ aux Publications de la Sorbonne.
  • L’axe « art, économie et droit/art et organisations »: confirmation du dispositifs conférences, colloques, publications. Continuité d’un programme de recherche « Vers un nouveau modèle économique par l’art ». Les problématiques sont très clairement liées) l’innovation tant artistique qu’industrielle. Le programme considère la question de l’artiste comme agent de relation et vecteur de progrès tant social que politique. Il permet de dépasser le niveau de l’art comme représentation, pour attendre celui de l’art comme mise en oeuvre dans des contextes donnés. L’artiste du XXIème siècle, devenu autant plasticien qu’observateur/consultant est au centre des mutations fondamentales de la société.
  • L’axe « création mémoire de l’entreprise »: (programme à titre principal dans le Labex PRES HESAM - Laboratoire d’excellence Création et Patrimoine - Partenariat Art&Flux/Université de Toulouse 2 Le Mirail, Département des Archives et Médiathèque / Fondation EDF / EDF Archives): Traitement, numérisation et archivage du Fonds Photographique de l’Union de l’Électricité (UDE), 1920-1930 - inventaire, nettoyages et reconditionnement de 211 boîtes contenant 2437 plaques photographiques. www.fabricamemoriae.org
  • L’axe « Art & Mathématique » avec Antoine Mandel, programme transversal qui porte sur les Mondes Possibles et convoque bon nombre de théories philosophiques qui trouvent un inattendue réactivation à travers des protocoles issus des travaux de probabilité. Ce programme a obtenu une Politique Scientifique et s’intitule « Modélisations mathématiques et transformations artistiques des données du réel. Une rencontre au service des dynamiques sociales. » 
  • L’axe « création artistique et recherches en sciences sociales »: développement et renforcement des recherches au contact de la société et de ses enjeux. L’un des résultats attendus est la réalisation d’un long métrage qui déplace et traduise dans l’espace artistique et frictionnel des résultats précis de recherche en sciences sociales (préalablement publiées dans des publications scientifiques de rang A.)
  • L’axe « art, éducation et développement : relations entre Tourisme, mondialisation et usages sociaux des savoirs - mise en place du programme Itinéraires Porto-noviens »: création, développement et animation d’outils pédagogiques numériques et multimédias de promotion du patrimoine culturel et immatériel: recherche croisée entre art, public et institutions (formation à la construction de projets travaillant les interdisciplinarités Arts Plastiques / Mathématiques - Arts Plastiques / Technologies - Arts Plastiques / Histoire-Géographie - Arts Plastiques / Langues.)
  • L’axe « art & géopolitique » : repérer quels types de connaissances du monde et quels types d’action sur le monde l’art permet-il ? Renforcement des recherches en liaison avec la question de l’environnement. L’un des résultats à venir escompté, est de produire une base de données sur les outils critiques disponibles et les oeuvres de référence en arts plastiques, cinéma, théâtre etc.

Sujet de thèse

En cas d'oubli prière d'en faire part - Plasticité et mémoire collective

Directeur de Thèse

Jacques Cohen

Enseignements

L3 Profession Artiste

Directeur du Master 2  Art et Création Internationale / Master in Arts and Vision

Co-Directeur du Master en Art et Management de l'Innovation / Industries Créatives

Directeur de Recherche en Doctorat d'Arts plastiques et Sciences de l'Art

Publications

  • TOMA Yann (dir.), MANDEL Antoine (dir.), Art&Mathématiques 1, collection Art&Mathématiques, Paris, éditions Jannink, 2019, 300p.
  • TOMA Yann (dir.), Jesus had a sister productions, édition bilingue, collection ‘Sorbonne Art Gallery’, Paris, publication de la Sorbonne, 2017, 48p.
  • TOMA Yann, SHUSTERMAN Richard (codir.), The adventures of the man in gold paths between art and life, Hermann, 2016, 128p.
  • TOMA Yann (codir), Penser 
le changement climatique, publications de la Sorbonne, Paris, 2015, 136p.
  • TOMA Yann (dir.)/Francis Kurkdjian, « L’OR BLEU », Beaux-Arts Édition, 2012, 52p.
  • TOMA Yann (dir.), « Yann Toma », Monographie (dir.), Paris, Édition Jannink, CNAP, 2011, 400p.

Curriculum Vitae (format texte)

Both an artist and a researcher.  As a Professor of Visual Arts at Paris 1 Panthéon Sorbonne university's UFR 04 Arts plastiques et sciences de l'Art, he impulses, within the ACTE Institute, the Art & Flux research field which acts as much as an observatory of both theoretical and critical research as it does as a laboratory of artistic experimentation and production. Art & Flux explores, in a critical way, the bounds between Art, economy and Law. Yann Toma is the Lifelong President of Ouest-Lumière and an artist-observer within UNO where he sits as an entrepreneurial artist. By salvaging material from former electric power company Ouest-Lumière in the early 1990s, he has appropriated a symbolic network, an industrial infrastructure he has turned into his research territory and the very matter of his activity. He focuses on collaborations with industrials, political scientits and philosophers. His artistic work features in many collections, including that of Musée National d'Art Moderne - Centre Georges Pompidou, and entered the inventory of the Fonds National d'Art Contemporain collection in 2007. www.yanntoma.com