Mme Isabelle Aubert

Maître de conférences (Philosophie)

Affectation(s)

UFR 10 : Philosophie
ISJPS : Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103)

Recherche

Projets de recherche

Philosophie du droit Philosophie sociale et politique contemporaines: théorie critique de la société et théories critiques du droit

Publications

  • Ouvrage
Habermas. Une théorie critique de la société, Paris, CNRS éditions, 2015, 440 p.
  • Direction d’ouvrages collectifs

- avec Eva Debray, Situer Luhmann. Perspectives sur les sciences sociales et la philosophie, Paris, à paraître, 2017.

- avec Jean-François Kervégan, Capitalisme et démocratie. Un dialogue avec Jürgen Habermas, CNRS éditions, à paraître.

  • Articles et chapitres d'ouvrage

« Foucault versus Kirchheimer et Rusche. Deux approches critiques de la peine », in Jean-François Braunstein, Isabelle Fouchard, Daniele Lorenzini (dir.), Quarante ans de Surveiller et punir, collection de l'ISJPS, à paraître.

« Interprétation, argumentation et rhétorique », in Vincent Forray, Sébastien Pimont, Julie Saada, Mikhaïl Xifaras (dir.), La forme et le sens. Dire, écrire, interpréter le droit, à paraître.

« Citoyenneté et langage des droits », in Isabelle Aubert, Jean-François Kervégan, Habermas. Capitalisme et démocratie, Paris, CNRS éditions, à paraître.

« La formulation de l’intérêt général inclut-elle tout le monde ? », Klesis, à paraître.

« Dissensus et consensus – Luhmann versus Habermas », in Jérôme Ravat et Albin Wagener (dir.), La valeur du désaccord, CNRS éditions, à paraître.

« Entente et différend. Lyotard et Habermas: Etat des lieux d’une rencontre manquée », Corinne Enaudeau, Frédéric Fruteau de Laclos (dir.), Lyotard et le langage, Paris, Klincksieck, à paraître.

« Devenir un sujet critique. Les approches de Jürgen Habermas et d’Axel Honneth », in Rodolphe Calin, Olivier Tinland (dir.), La subjectivation du sujet. Etudes sur les modalités du rapport à soi-même, Paris, Hermann, à paraître.

« Droit et liberté. D’un motif récurrent dans la Théorie critique », in Thomas Boccon-Gibod, Caterina Gabrielli (dir.), Normes, institutions et régulation publique, Paris, Hermann, 2015.

« Réviser « l’espace public » avec la sociologie. Un regard sur la théorie de Bernhard Peters », Participations, 2013 n°1, p. 177-199.

« Des résurgences de la critique culturelle chez Jürgen Habermas ? », in Pierre-François Noppen, Iain Macdonald, Gérard Raulet (dir.), Les Normes et le possible : héritage et perspectives de l'École de Francfort, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Philia, 2013, p. 89-109. 

« Rousseau dans la reformulation du projet critique », Lumières, n° 15 : Modernités de Rousseau, Bordeaux, PUB, 2010, p. 153-179.

« Recognising the Other in the Work of J. Habermas and J. Derrida » in Miriam Bankovsky et Alice Le Goff (dir.), Recognition theory and contemporary French moral and political philosophy: Reopening the dialogue, Manchester, Manchester University Press, 2011, p. 261-286.

« La figure de l’autre chez Habermas et Derrida » in Miriam Bankovsky et Alice Le Goff (dir.), Théories de la reconnaissance et philosophie française : Vers la reconstitution d’un dialogue, CNRS, 2012, p. 191-210.

« Droit intersubjectif et sujets politiques chez Jürgen Habermas » in Hourya Bentouhami, Ninon Grangé et al. (éd.), Le souci du droit. Où en est la Théorie critique ?, Paris, Sens & Tonka & Cie, 2010, p. 91-108.

« Sujet et intersubjectivité : la philosophie de J. Habermas face aux théories de Fichte et Husserl », Tr@jectoires. Revue des jeunes chercheurs du CIERA, n°2, 2008, p. 89-100.

« Procéduralisme et politique délibérative. La philosophie politique de J. Habermas », avec Oliver Flügel, Philonsorbonne, Revue de l’école doctorale de philosophie de Paris I, n°2, 2008, p. 31-46.

  • Notice

« Jürgen Habermas : critique de la communication et communication critique », in Fabien Granjon, Matérialismes, culture et communication : Tome 1, Matérialismes, Théorie critique et sociologie de la domination culturelle, Paris, Presses des Mines, 2016, p. 307-326.

  • Traduction d’ouvrage

Préface, traduction et notes de l’ouvrage de Gunther Teubner, Fragments constitutionnels. Le constitutionnalisme sociétal à l’ère de la globalisation, Classiques Garnier, collection « Bibliothèque de la pensée juridique », 2016.

(Titre original: Verfassungsfragmente. Gesellschaftlicher Konstitutionalismus in der Globalisierung, Berlin, Suhrkamp, 2012, 291 pages)

  • Traductions d’articles depuis l’anglais et l’allemand

Nancy Fraser, « Legitimation Crisis ? On the Political Contradictions of Financialized Capitalism » ; titre en français : « Crise de légitimation ? Des contradictions politiques du capitalisme financiarisé », à paraître dans Habermas. Capitalisme et démocratie, Paris, CNRS éditions, 2016.

Gunther Teubner, « Réflexions sur la constitutionnalisation du système-monde de pouvoirs », conférence à la journée d’étude « Entreprises transnationales et constitutionnalisation du système-monde de pouvoirs », organisée par le groupe de recherche « Constitutionnalisation du système-monde de pouvoirs »,  Collège des Bernardins, 28 juin 2013, 14 p.

Jürgen Habermas, « Hat die Demokratie noch eine epistemische Dimension ? Empirische Forschung und normative Theorie ? » (in J. Habermas, Ach, Europa, Suhrkamp, 2008, p. 138-191); titre en français : « La démocratie a-t-elle encore une dimension épistémique ? Recherche empirique et dimension normative ».  Co-traduction avec Katia Genel, Participations, 2012 n°3,  (Introduction et sections I à III), p. 209-230 et 2013 n°1, p. 153-175 (sections IV à VII).

Hans Jörg Sandkühler, « Für eine Theorie von Recht und Staat nach menschlichem Maß », titre en français: « Pour une théorie du droit et de l’État à mesure humaine ». Communication au colloque « Démocratie, pluralisme et droits de l’homme. Vers une perspective transculturelle », co-organisé par la Chaire Unesco de Philosophie pour le Monde Arabe et l’Université de Kassel, Tunis, 8-10 octobre 2012.

Gunther Teubner, « Gerechtigkeit paradox : Niklas Luhmanns Kontingenzformel des Rechts» ; titre en français : « Le paradoxe de la justice : Niklas Luhmann et la formule de contingence du droit». Conférence du 30.03.2012, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Traduction : 35 p.

  • Recensions

« Christoph Menke, Kritik der Rechte », in Revue française de science politique, à paraître, 2016.

« Niklas Luhmann,  La réalité des médias de masse », in Revue française de science politique, vol. 64, 2014/1.

« Joan Stavo-Debauge, Le loup dans la bergerie. Le fondamentalisme chrétien à l’assaut de l’espace public », Terrains/Théories [En ligne], 2 | 2015, URL : http://teth.revues.org/326