X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Accueil » Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne (ISJPS, UMR 8103) » Centres de recherche » Centre Normes, sciences et techniques » Médecine et santé » Neurostimulation profonde

Neurostimulation profonde

Le projet ANR « NORMASTIM » coordonné par S. Desmoulin(CNRS) implique plusieurs juristes du CRNST : D. Thouvenin, Ch. Noiville, F. Bellivier, P-A Adèle, V. Rachet-Darfeuille, E. Supiot, L. Brunet.


 

NormaStim étudie les enjeux juridiques, philosophiques et sociologiques des neurosciences à partir d’une technologie donnée : la stimulation cérébrale profonde (SCP). A l’interface entre expérimentation et clinique en neurochirurgie, neurologie et psychiatrie, la SCP constitue un cas d’école pour analyser une série de questions clés telles que : Le passage de la recherche au soin courant ; La comparaison entre médicaments et dispositifs médicaux ; Les reconfigurations des rapports au normal, au pathologique et au soin ; L’articulation entre interventions sociales, médicales et judiciaires ou les transformations de la responsabilité (civile, pénale, médicale…). La stimulation cérébrale profonde étant prise comme un révélateur des importants changements induits par le développement des neurosciences, NormaStim entend ainsi faire progresser la connaissance à ce sujet de manière interdisciplinaire.

 


Membres


Florence Bellivier

Laurence Brunet

Sonia Demoulin

Christine Noiville

Elsa Supiot

Dominique Thouvenin