X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Accueil » ISJPS - Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne - (UMR 8103) » Centres de recherche » Centre de philosophie contemporaine » EXeCO - Experiences et Connaissance

EXeCO - Experiences et Connaissance

EXeCO (Expérience et connaissance)  compte 11 membres et encadre près de 90 doctorants. Son domaine de recherche est la philosophie contemporaine, non au sens d’une époque historique déterminée (les 19e-21e siècles) mais au sens de la philosophie telle qu’elle se fait au présent, notamment dans ses interactions avec d’autres domaines de la science et de la création – ce qui n’exclut pas l’exploration des débats philosophiques contemporains, comme des corpus de référence (Foucault, Canguilhem, Wittgenstein, Austin, Cavell, Husserl, Merleau-Ponty, Patočka, Pierre Schaeffer, pour ne citer que quelques noms représentés dans la composante par des spécialistes reconnus).

 

Mobilisant les différents grands courants de la philosophie contemporaine : phénoménologie, philosophie analytique, épistémologie historique et philosophie contemporaine française dans sa variété, EXeCO consacre son effort de recherche aux questions vives de la métaphysique, de la philosophie de la connaissance, du langage et de l’esprit et de l'esthétique contemporaines. Ses programmes déclinent des approches variées de la notion d' « expérience », qui constitue le thème fédérateur de ce pôle. Ce concept y est interrogé dans ses différentes dimensions : métaphysique et/ou ontologique, épistémique et épistémologique, esthétique. Cette enquête sur les formes et les variétés de l'expérience, considérée dans son rapport aux divers types de normes mises en jeu par ces différents champs, se distribue suivant plusieurs directions complémentaires :

  • Une orientation de recherche phénoménologico-métaphysique, faisant aussi droit à l'apport de la philosophie française contemporaine dans sa dimension spéculative
  • Une approche relevant de la philosophie analytique et plus particulièrement marquée par Wittgenstein et la tradition de la philosophie du langage ordinaire, dans ses développements critiques
  • Une perspective ancrée dans la tradition de l'épistémologie historique française et son héritage critique à la fin du XXe siècle et au début du XXIe
  • Un axe de recherche esthétique, se concentrant sur la question de l'historicité et du renouvellement des formats d'expérience esthétique - et de l'expérience en général, telle que l'esthétique permet de la penser