Si les images ne s'affichent pas correctement : http://www.pantheonsorbonne.fr/ufr/eds/lettre/n13/

FOCUS

 

n°13



1. FORMATIONS


Opens external link in new windowSuccès des étudiantes de l’équipe de Moot EDS

 

 

 

Le Pax Moot est un concours de plaidoirie en droit international privé européen, en anglais, organisé à La Haye (Pays-Bas) par Sciences Po (Paris) et l’Institut Asser (La Haye).

 

 

Samedi 25 mai, une équipe composée d’étudiantes en Master 1 de l’Ecole de droit de la Sorbonne - Jasmin Ji, Eva Schick, Eva-Maria Potzy et Teresa Möller - et coachée par Etienne Farnoux (Maître de conférences, EDS) est arrivée en demi-finale du Pax Moot de droit international privé européen, organisé par Sciences Po (Paris) et l’Institut Asser à La Haye (Pays-Bas).

L’équipe de Paris 1 a en outre obtenu le prix du meilleur mémoire écrit.

Le concours, qui a lieu en anglais, a opposé onze des meilleures universités de droit européennes (8 pays représentés). Opens external link in new windowPlus d'informations ICI

 

Etienne Farnoux, Maître de conférences à l’Ecole de Droit de la Sorbonne


 

Séminaire européen des étudiants – apprentis du master DPSE en Hongrie

 

Grâce au soutien financier du CFA FORMASUP avec lequel l’université de Paris 1 a une convention de formation en apprentissage, la promotion 2018-2019 les étudiants du master droit de la protection sociale d’entreprise a pu se rendre du 8 au 11 mai à l’université de Szeged pour y animer avec leurs homologues hongrois un séminaire en langue anglaise portant sur le droit hongrois, français et européen des pensions de retraites de base, complémentaires et de l’épargne retraite. Les débats à la faculté de droit de Szeged étaient animés par le professeur Jozsef Hajdù, qui viendra présenter également présenter en conférence de fin d’année à Paris le Comité européen des droit sociaux du Conseil de l’Europe dont il est membre.

 

Les enseignants de Droit social

 

 



Master 2 Droit International et Européen des Affaires (DIEA) : un master, deux parcours

 

 

Formation d’excellence

Le Master 2 Droit International et Européen des Affaires (DIEA) est une formation de haut niveau proposée par l’Institut de droit des affaires internationales, filière délocalisée del’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne au Caire. Ce diplôme d’excellence vise à former des juristes maîtrisant les instruments nécessaires au développement des activités économiques internationales et les contraintes juridiques qui l’accompagnent.

 

 

Création de deux nouveaux parcours

Pour la rentrée 2019/2020, le Master 2 DIEAfait peau neuve !

Il repose désormais sur un tronc commun d’enseignements fondamentaux de droit du commerce international et la possibilité pour les étudiants de se spécialiser en optant pour l’un des deux nouveaux parcours créés au sein du diplôme : le parcours « Arbitrage et contentieux » et le parcours « Droit public des affaires ».

 

 

 

 

Expérience internationale et intervenants de haut niveau

Dispensé sur le campus de l’Université du Caire (Egypte), le Master 2 DIEA est également l’occasion pour ses étudiants de vivre une expérience internationale.Le Master 2 DIEA s’appuie en outre sur une équipe pédagogique composée d’universitaires français et de professionnels exerçant au sein de cabinets d’avocats et d’institutions d’arbitrage internationaux.  

Fort de cette formation complète,les diplômés sont capables de s’adapter à des environnements juridiques et culturels différents, d'appréhender de multiples problématiques liées à ce contexte et d’accompagner efficacement les entreprises souhaitant poursuivre leurs activités à l'international, notamment en Afrique et au Moyen-Orient.

 

 

Formation sélective

Formation sélective, le Master 2 DIEA est ouvert aux étudiants titulaires d'un Master 1 en droit délivré par une université française (ou tout diplôme équivalent), sous réserve d’une procédure de sélection organisée par la direction.Une bonne maitrise de l’anglais est également exigée. Les promotions comprennent 50 étudiants maximum.

 

 

Initiates file downloadPlaquette à télécharger

 

 

Pour candidater, l'étudiant doit consulter les sites :

- idai.univ-paris1.fr. 

- www.linkedin.com/company/institut-de-droit-des-affaires-internationales

 

Thomas Mastrullo, Maître de conférences, Droit privé et sciences criminelles

 

 


2. ÉVÉNEMENTS



Nomination de Célia Zolynski comme membre de la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme


Opens external link in new windowPage personnelle de Célia Zolynski, Professeur des Universités


14ème édition du Concours d’Arbitrage International de Paris

14ème édition du Concours d’Arbitrage International de Paris

 

La 14ème édition du Concours d’Arbitrage International de Paris, qui s’est tenue le 5 juin 2019 à Sciences Po, a été remportée par l’équipe de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Celle-ci était composée de Julien Didry Barca, Guilhem Le Gars, Cyprien Mathié, Romane Certhoux, Pierre Zientara, Victor Omnes, étudiant.e.s en 3ème année de Magistère de Droit des Activités Economiques, et supervisée par le Professeur Sylvain Bollée.

 

Ce concours, qui réunissait 26 équipes, a débuté par une phase écrite éliminatoire au cours de laquelle les équipes ont rédigé deux mémoires. A l'issue de celle-ci, 8 équipes ont été sélectionnées pour la demi-finale, et enfin 4 pour l'épreuve finale de plaidoiries. Cette finale, ouverte au public, s'est déroulée devant un tribunal arbitral simulé réunissant des personnalités du monde de l’entreprise et de l’arbitrage: Pierre Tercier (Professeur émérite de l'Université de Fribourg, Président honoraire de la Cour internationale d’arbitrage de l’ICC), Tim Portwood (Avocat associé, Bredin Prat), Diego de Lammerville (Avocat associé, Clifford Chance), Édouard de Chavagnac (Group General Counsel, Carrefour) et Dany Cohen (Professeur permanent à l’École de Droit de Sciences Po).

 

L'Ecole de droit de la Sorbonne adresse de sincères et chaleureuses félicitations aux lauréats.

 

 


Deuxième édition des Doctoriales franco-roumaines du Collège juridique

 

La deuxième édition des Doctoriales du Collège juridique franco-roumain d’études européennes (filière délocalisée de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne à Bucarest) s’est déroulée du 24 au 26 juin derniers à la Faculté de Droit de l’Université de Bucarest. L’événement s’est inscrit dans le cadre de la Saison France Roumanie 2018-2019,et a bénéficié d’un fort soutien de l’Ambassade de France comme de l’Institut Français de Roumanie.

 

Les Doctoriales sont rassemblé 18 doctorants et 14 professeurs français et roumains. Les doctorants, venus des universités d’Aix-Marseille, Bordeaux, Bucarest, Lille, Paris 1, Paris 2 et Toulon, ont échangé au sujet de leurs travaux, de leurs doutes et de leurs questionnementsavec leurs pairs, ainsi qu’avec des panels constitués de trois à cinq professeurs français et roumains. Ils ont également eu l’opportunité de participer aux cinq ateliers méthodologiques suivants :

-        « La notion de docibilté appliquée à la thèse » (Professeur François Guy Trébulle, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ;

-        « Quelques enseignements sur la thèse de doctorat : du choix du sujet à la rédaction » (Professeur Fabrice Hourquebie, Université de Bordeaux) ;

-        « Choix épistémologiques pour le sujet de thèse » (Catalina Avasilencei, enseignante au Collège juridique) ;

-         « L’utilisation des méthodes comparative et historique dans la rédaction de la thèse » (Professeur Corneliu-Liviu Popescu, Université de Bucarest) ;

-        « Présenter ses recherches (à son directeur, au comité de suivi, au jury de soutenance) » (Professeur Vincent Egéa, Université d’Aix-Marseille).

 

Tant les doctorants que les enseignants-chercheurs participants se sont réjouis des rencontres et des échanges qui ont eu lieu, jugés particulièrement enrichissants pour tous, et qu’ils espèrent voir perdurer.

 

Le succès renouvelé des Doctoriales a conduit le Professeur François-Guy Trébulle, Directeur de l’Ecole de Droit de la Sorbonne, le Professeur Flavius Baias, Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Bucarest, et Madame Hélène Roos, Conseillère de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Roumanie, à envisager, pour la prochaine édition des Doctoriales, un élargissement à d’autres universités de Roumanie et de la zone Europe centrale et orientale.

 

Rhoda SERBAN, Secrétaire générale du Collège juridique franco-roumain d'études européennes

 

 


3. ACTUALITES DE LA RECHERCHE


Actualités de l’Ecole Doctorale de Droit de la Sorbonne (EDDS)

 

Le 17 juin, a eu lieu la cérémonie de remise du Liber Amicorcum en hommage à Pierre Rodière : « Droit social International et européen en mouvement ». 

L’ouvrage, coordonné par A. Supiot, F. Petit, S. Robin-Olivier et E. Pataut a été offert à l’auteur après quelques mots d’hommage prononcés par Alain Supiot. » 

Pierre Rodière, désormais professeur émérite, était un spécialiste incontesté de droit social et de droit de l’Union européenne, et a effectué l’essentiel de sa carrière à Paris 1. Cet ouvrage était l’occasion de rendre un hommage scientifique à l’importance de ses écrits et affectueux à l’homme et au professeur.

 

 

Discours de Pierre Rodière à télécharger

 


Reportage photos consultable ICI

 

 

Etienne Pataut, Directeur de l'EDDS


Actualités de l'Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne (ISJPS - UMR8103)

 

 

 Le 20 Mai l’ISJPS a élu sa directrice et les deux directeurs adjoints Sandra Laugier, et Xavier Philippe ainsi que les membres du Conseil, voir https://www.pantheonsorbonne.fr/unites-de-recherche/isjps/presentation/

 

Sont à l'honneur :

- Isabelle Aubert est nommée membre junior de l'Institut Universitaire de France (IUF). Elle mène un projet de recherche croisant philosophie politique, théorie sociale et philosophie du droit sur le thème "Exclusion, droit et solidarité",

 

 

- Marion Garcia recoit le 12 juin 2019 le prix des rencontres philosophiques de Monaco notamment pour son essai Politiques de la vulnérabilité (CNRS Editions),

 

 

L'Isjps félicite chaleureusement ses doctorants :

- Théo DUCHARME  qui a obtenu prix du CC pour sa these portant sur « la responsabilité de l’Etat du fait des lois declarées contraire à la Constitution » Le Lauréat est comme chaque année publié dans la prestigieuse Bibliothèque constitutionnelle et de science politique chez LGD,

 

ainsi que

 

- Marie Caroline ARRETO qui a reçu le prix Jean Rivero pour sa  thèse portant sur « les recours individuels directs devant la juridiction constitutionnelle (Allemagne, Autriche, Belgique  Espagne) et qui fera l'objet d'une publication chez LGDJ, Bibliothèque de droit public,

 

- Alexis BLOUET, qui a reçu le Prix Varenne dans la catégorie démocratisation, pour sa thèse portant sur "le pouvoir pré-constituant originaire à partir du cas de l’Égypte après la révolution du 25 janvier".sous la forme d’un ouvrage édité dans la “Collection des thèses” de l’IUV, diffusée par la LGDJ – Editions Lextenso.


L’ISJPS a remis le prix DELMAS MARTY à Sabrina Delattre pour sa thèse, en présence de l’éditeur Mare&Martin le 21 mai dernier.

 

 

 

Un centre de droit comparé au sein de l’ISJPS

Le Centre de droit comparé et internationalisation du droit a vocation à prolonger la tradition et les domaines de recherche de l’UMR de droit comparé de Paris, créé par Mireille Delmas-Marty. Dans cette continuité, la démarche comparative y est dès lors entendue au sens large : à la comparaison horizontale entre droits nationaux, espaces régionaux ou branches du droit international, s’ajoute la dimension verticale des interactions entre les droits nationaux, les droits régionaux et le droit international. Cet héritage s’est traduit récemment par la création du prix de thèse « Delmas-Marty » de l’ISJPS qui a été remis le 25 mai dernier, à Sabrina Delattre pour sa thèse sur les « Sanctions préventives Étude comparée de leurs dynamiques en France, en Angleterre et au Pays de Galles." Sa thèse est publiée chez Mare & Martin.

 

Parmi les thématiques principales de recherches :

Internormativités et droit commun articule trois projets de recherche en cours dont le projet « Bâtisseurs d’un droit commun » réalisé avec le soutien des services numériques de Paris 1 et qui a pour objectif de constituer des archives orales de témoignages d’hommes et de femmes de différentes nationalités et générations qui, au cours de leur parcours professionnel, ont non seulement assisté mais également contribué à l’internationalisation du droit dans les domaines les plus divers. A ce jour, sont disponibles, sur le site de l’ISJPS, des vidéos de présentation de la notion de droit commun par Mireille Delmas-Marty, et des entretiens entre François Tulkens, ancienne vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme et Anne Simon, maître de conférences en droit pénal à Paris 1, d’une part, et entre Bruno Cotte, ancien président de la Chambre criminelle de la Cour de cassation et Marina Eudes, maître de conférences à l’Université Paris Nanterre.(Voir les video sur https://www.pantheonsorbonne.fr/unites-de-recherche/isjps/centres/cdcid/batisseurs-dun-droit-commun/)

 

Droits de l’Homme et droit pénitentiaire lancée en septembre 2015 avec le projet « Internormativités dans le champ pénitentiaire » financé par le Conseil scientifique de Paris 1 a donné lieu à plusieurs colloques et publications et permis d’établir de multiples collaborations avec des praticiens et acteurs de la société civile tels que le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, l’European Prison Litigation Network ou l’Observatoire international des prisons – Section française.(Colloque du 23 mai dernier https://www.pantheonsorbonne.fr/unites-de-recherche/isjps/centres/cdcid/internormativites-dans-le-champ-penitentiaire/manifestations-scientifiques


-   Les dernières publications chez Mare&Martin  Les revers des droits de l'homme en prison, Isabelle Fouchard et Anne Simon. Une conférence-debat est organisée à cette occasion et Les sens de la privation de liberté, Isabelle Fouchard Jean-Manuel Larralde, Benjamin Levy et Anne Simon.

 

       

 

 

Rafaele Pedersen, Responsable de la valorisation de la recherche et de la communication de l'ISJPS

 

Opens external link in new windowLes autres actualités de l'ISJPS ICI



4. RELATIONS EXTERIEURES


Actualités du Pôle Relations Extérieures

 

 

Le Pôle des Relations Extérieures, chargé de la gestion des étudiants en échange à l’EDS, aura cette année sélectionné pour faire partir en 2019-2020 plus de 150 étudiants en mobilité non diplômante(dont 37 étudiants hors Europe) et 17 étudiants en mobilité diplômant (LL.M.) aux Etats-Unis d’Amérique et en Australie.

Toujours dans le cadre de ses 64 accords Erasmus dans 20 pays et 76 accords internationaux dans 24 autres pays, l’EDS se prépare à former dès la rentrée près de 300 étudiants internationaux dans les cours de licences, master 1 et des différents D.U de l’UFR de droit.

En tant que chargé de l’accueil des délégations étrangères et professeurs invités, le pôle des relations extérieures aura par ailleurs le plaisir d’organiser l’accueil et les conférences de près de 50 professeurs d’universités étrangères. Cette année 2018-2019, 52 professeurs représentant 20 pays ont été invités et chargés de cours de master ou de conférences ouvertes au public et données aux centres Panthéon ou Sorbonne.

Pour l’accompagnement à la création et au suivi des accords de partenariats, le pôle des relations extérieures a œuvré cette année pour offrir aux étudiants une quinzaine de destinations supplémentaires(10 accords internationaux et 6 accords Erasmus +), ainsi que des doubles diplomations avec l’Université de Glasgow en Ecosse, l’UEMFau Maroc et l’Université de Pondichéry en Inde. Une dizaine de projets sont encore à ce jour en cours de préparation, dont par exemple celui avec l’Université de Guadalajara, avec l’Université de Jinan à Guangzhou ou encore avec la New York Law School à NYC.

 

Photo prise à l’occasion de la signature de l’accord avec l’université indienne de Pondichéry le 1er avril 2019

 

 

La direction des Relations Extérieures remercie vivement l’équipe des délégués de l’EDS, Christine Pauti, Etienne Farnoux, Luc Klein,Remi Dalmau et Jacques Bouchoux pour leur implication dans l’encadrement pédagogique de tous les étudiants en mobilité, leur travail à la sélection des sortants en mobilité et des entrants DAP (demande d’admission préalable) et leur participation aux réunions et commissions des relations internationales ; elle remercie chaleureusement les deux responsables administratives du pôle, Eléonore Claret et Amélie Collin-Ruelle, sans lesquelles la DRE ne pourrait réaliser ses principales missions:aider à définir les grands axes de la politique internationale en droit ; développer les opportunités et promouvoir l’offre de formation à l’international ; négocier les accords, conseiller les porteurs de projets et les présenter devant les conseils centraux de l’Université.

 


Joan Divol, Directrice du Pôle

 

 


5. LIENS AVEC LES MONDES PROFESSIONNELS


Actualités du Pôle Insertion professionnelle

 

A propos de la césure pour 2019:

Conformément à l'article L. 611-12 du code de l'éducation, tout étudiant peut, sur sa demande et avec l'accord du président ou directeur de l'établissement dans lequel il est inscrit, suspendre temporairement ses études. Les conditions d'application de cette période dite de césure, sont fixées par le décret 2018-372 du 18 mai 2018 relatif à la suspension temporaire des études dans les établissements publics dispensant des formations initiales d'enseignement supérieur.

 

Le but de ce dispositif est d'acquérir une expérience personnelle ou professionnelle, soit en autonomie, soit encadré dans un organisme d'accueil en France ou à l'étranger.

 

Pour chaque diplôme délivré par l'EDS, le règlement de contrôle des connaissances doit définir les modalités concrètes de réalisation de la période de césure, en se conformant à une annexe adoptée par la CFVU. Pour l'année 2019, Initiates file downloadla dernière version date du 26 février 2019 et Initiates file downloadun projet de convention-type est également mis à disposition.

 

On retiendra en substance que le début d'une période de césure doit coïncider nécessairement avec celui d'un semestre universitaire et que sa durée ne peut être inférieure à celle d'un semestre universitaire, ni supérieure à deux semestres consécutifs. Chaque cycle d'études ouvre ainsi droit à une seule période de césure, laquelle peut débuter dès l'inscription dans la formation et s'achever au plus tard avant le dernier semestre de la fin de cette formation quelle que soit la durée du cycle d'études.

 

Quant au projet porté par l'étudiant il peut revêtir plusieurs formes: une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle il est inscrit ; une expérience en milieu professionnel en France ou à l'étranger ; un engagement de service civique en France ou à l'étranger, qui peut notamment prendre la forme d'un volontariat de solidarité internationale, d'un volontariat international en administration ou en entreprise ou d'un service volontaire européen ; ou encore un projet de création d'activité en qualité d'étudiant-entrepreneur.

 

Une fois autorisé à partir en césure, l'étudiant devra procéder obligatoirement à son inscription administrative avant son départ.

Voilà une belle occasion d'enrichir son parcours!

 


Premier bilan de la permanence CV :

Cinq mois après sa création et à la veille de la pause estivale, l'heure d'un premier bilan a sonné pour la permanence CV du pôle Insertion Professionnelle de l’EDS. Pour rappel, tous les jeudis, les étudiants qui le souhaitaient ont pu être assistés dans la rédaction de leur CV et/ou de leur lettre de motivation.

Ainsi, depuis février dernier, la permanence a déjà reçu plus d’une soixantaine d’étudiants aux parcours très variés mais dont on constatera que la majorité sont inscrits en master 1 Droit international.

 

Au vu de ce succès, les permanences reprendront à partir de septembre, chaque lundi, mercredi et  vendredi  de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30.

L’inscription préalable continuera à être obligatoire à l’adresse suivante : dip.eds@univ-paris1.fr

 

N'hésitez pas à vous inscrire dès la rentrée. D'ici là, le Pôle Insertion professionnelle vous souhaite de bonnes vacances!

 

 

Stéphane Rodrigues, Directeur du pôle

Mustafa Aftis, Responsable administratif


La Fondation Panthéon-Sorbonne, plaquette de présentation

 

 

Accédez au site ICI
Cliquez
Plaquette Fondation Panthéon Sorbonne
Plaquette Fondation Panthéon Sorbonne

    


Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

 



juillet
2019

Contact : ecole-droit-sorbonne@univ-paris1.fr