Réinitialiser la recherche

Nombre de résultats : 13

La quatrième et avant dernière semaine #P1PS de l’année s’est déroulée du 28 mars au 1er avril. Dédiée au développement durable, elle a été rythmée par plusieurs manifestations et évènements proposés par les associations étudiantes et externes.

 

Esteban Bougeard et Gwendoline Valentin, vice-présidents étudiants de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, œuvrent aux côtés de Raphaëlle Laignoux, vice-présidente chargée de la Vie étudiante et de campus, et Jérôme Glachant, vice-présidents chargé de la Formation, de l’Innovation pédagogique et numérique (commission de la Formation et de la Vie universitaire), au service des étudiants de l’université. 

Créée en septembre 2021 par des étudiants de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’association Planète Sorbonne œuvre pour sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux climatiques et à l’environnement au sens large.

 

Ouverte aux étudiantes et aux étudiants de toute identité de genre, de sexe, d’orientation sexuelle ou d’expression de genre, l’association Sorb’Out représente la communauté LGBTQI+ à l’université et sensibilise les étudiants de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à ces sujets.

Le 3 février dernier, dans le cadre de la très médiatique « Affaire du siècle », le tribunal administratif de Paris s’est prononcé sur l’existence d’une obligation climatique pour la France et sur la responsabilité de l’État.

Pour ne pas avoir respecté les obligations relatives aux objectifs fixés dans son premier budget carbone (2015-2018), l’État serait ainsi responsable ; il y aurait également un préjudice écologique climatique.

Cette décision a été qualifiée d’« historique » par les quatre ONG demanderesses. Elle mérite cependant des explications et des nuances.