Réinitialiser la recherche

Nombre de résultats : 183

Axé sur la thématique de l’intelligence artificielle, le salon Innovatives SHS 2022 a mis en valeur le travail de trente équipes de recherche, dont deux rattachées à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Des travaux qui illustrent la capacité de la recherche en sciences humaines et sociales à innover et à répondre aux attentes de la société. 

L’édition 2022 du Concours international d’éloquence s’est achevée hier au sommet de la montagne Sainte-Geneviève, sous la coupole du Panthéon. À cette occasion, quatre étudiants ont inscrit leur nom au palmarès du concours et font désormais partie, avec tous les candidats de cette édition, de la grande famille de l’éloquence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

C’est par un matin d’avril, à Sonchamp aux abords de Rambouillet, que l’on découvre l’écurie où s’entraîne Hélène Palmer. Étudiante en 3e année de licence de gestion-finance, Hélène appartient également à la section athlète de haut niveau (AHN) de l’université. Elle partage aujourd’hui sa passion pour l’équitation, sa pratique de ce sport mais aussi son quotidien d’étudiante et son ressenti à propos de la section AHN. 

Ce 21 avril, le centre Panthéon a accueilli la signature du troisième contrat de destination – intitulé “#ExploreParis, la ville augmentée” – entre les acteurs institutionnels du tourisme du Grand Paris dont l'Institut de recherche et d'études supérieures du tourisme (IREST) fait partie. Son objectif ? Élargir l’aire géographique de la destination Paris et sa carte touristique aux trois départements de la petite couronne : les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne.

 

De plus en plus d’étudiants en sciences humaines et sociales sont concernés par un contrat d’apprentissage à Paris 1 Panthéon-Sorbonne cette année. L’université souhaite poursuivre sur sa lancée et proposera dès la rentrée 2022 plusieurs nouveaux parcours en apprentissage.

Lauréate du Prix du public de l’édition 2021 du Concours international d’éloquence de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Rose-Lumane Saint-Jean a représenté l’éloquence d’Haïti jusqu’à Paris. À l’approche de la finale de l’édition 2022 qui aura lieu le 19 mai au Panthéon, elle revient sur son expérience en tant que candidate internationale.

 

Dans le sillage des projets de recherche menés autour de l’intelligence artificielle, l’université lance la création de son Observatoire de l’intelligence artificielle qui fédérera l’ensemble des actions et initiatives liées à cette thématique. Célia Zolynski, professeure de droit et porteuse du projet, ainsi que Cécile Faliès, vice-présidente chargée de la Recherche, présentent sa genèse et ses missions.

Le parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) spécialité arts plastiques permet aux étudiants d’obtenir une licence en arts plastiques de l’École des arts de la Sorbonne tout en suivant une formation diplômante afin de passer le concours du professorat des écoles. Lancé en septembre 2021 à l’université, ce parcours se fait en partenariat avec le lycée Claude-Bernard, situé dans le 16e arrondissement de Paris. Célia Kervendal, Marie-Eve Lemer, Dorine Regnier ainsi que Mathieu Baty sont étudiants au sein de cette première promotion. Ils nous livrent leurs impressions sur l’année écoulée.

À l’occasion de son 800e anniversaire, l’université de Padoue a lancé le projet Scholares Vagantes visant à parcourir l’Europe à vélo, avec six étapes dans les plus anciennes universités d’Europe : Oxford, Cambridge, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Salamanque, Bologne et Padoue. Lundi 2 mai, les cyclistes amateurs faisaient donc escale à Paris et une délégation a été reçue par la présidence de l’université.