Mme Ines Anrich

Doctorante

Affectation(s)

ED Histoire : École doctorale d'histoire

CRH : Centre de recherche d'histoire du XIXème siècle (EA 3550)

À propos de moi

Doctorante en histoire contemporaine 

Boursière de la Fondation Thiers - Centre de Recherches Humanistes 

Histoire de la famille, du genre et du fait religieux - France et Espagne, XIXe siècle

Recherche

Sujet de thèse

Les conflits familiaux autour des vocations religieuses féminines en France et en Espagne (années 1830 - années 1910)

Directeur de Thèse

Jeanne Moisand et Rebecca Rogers (auparavant Dominique Kalifa)

Publications

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

« "Captations d’héritages" : les enjeux juridiques et judiciaires d’un combat anticlérical (France, 1880-1905) », Revue historique, n°698, 2021/2, p. 365-386.

Articles dans des ouvrages collectifs

« L'autorité paternelle et les violences des parents sur leur fille. Le cas des conflits familiaux autour des vocations religieuses féminines (France et Espagne, XIXe siècle) », in Lydie Bodiou, Frédéric Chauvaud et Marie-José Grihom (dir.), Liens saccagés : comment dire les violences familiales ?, Rennes, PUR, coll. "Histoire", 2021, p. 239-250.

Articles dans d'autres revues scientifiques

« Les jugements dans les affaires de captations d’héritage à la fin du XIXe siècle : une source polyphonique », Page 19. Bulletin des doctorant(e)s et jeunes chercheurs/euses du Centre d’histoire du XIXe siècle, revue en ligne, n°6, 2016. 

Comptes-rendus

avec Anne Unterreiner, « La Fabrique des parents. Devenir et être parent en fonction des contextes géographiques, historiques et culturels. Compte rendu du colloque au Campus Condorcet, Aubervilliers, 6 et 7 février 2020 », Revue des politiques sociales et familiales, n°139-140-2-3, 2021, p. 117-121.

Curriculum Vitae (format texte)

Depuis 2017 : doctorante en histoire contemporaine. Sujet : "Les conflits familiaux autour des vocations religieuses féminines en France et en Espagne (années 1830 - années 1900)". Sous la direction de Jeanne Moisand et Rebecca Rogers (auparavant Dominique Kalifa). Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre d'histoire du XIXe siècle. 

2021-2022 : boursière de la Fondation Thiers - Centre de Recherches Humanistes

2020-2021 : ATER en histoire à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 

2017-2020 : doctorante contractuelle en histoire à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne