Image de couverture
Séminaire

Cycle de séminaires Paris 1 Panthéon-Sorbonne : Jalons pour l'histoire d'une université atypique

Séance 10 : témoignage de Jacques Soppelsa, président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (1982-1989)

Mercredi 29 septembre 2021, de 16 h à 18 h, salle 2016 (centre Panthéon) – format hybride

Jacques Soppelsa, normalien, agrégé, est un universitaire et ancien diplomate.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Ihedn, docteur d’État en sciences humaines en 1977, il exerce en tant que maître-assistant à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de 1971 à 1977, puis y est nommé professeur de géopolitique en 1978. Directeur de l’Institut de géographie en 1980, il est élu président de l’université en février 1982, à l’âge de 38 ans et exerce ce mandat jusqu' en 1989.

En 1985-1987, il siège en tant que vice-président à la Conférence des présidents d’université et co-rédige la Magna Charta des universités européennes et le programme Erasmus. À la même époque, il participe à la création de l’Institut africain d'études stratégiques et de l’université française du Pacifique..

De 1990 à 1996, il développe une carrière de diplomate en tant que conseiller culturel auprès de l’ambassade de France aux États-Unis, puis de ministre-conseiller culturel, scientifique et de coopération auprès de l’ambassade de France en Argentine.

De retour en Europe,  il déploie, ses activités d’enseignement en géopolitique à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, mais également  aux universités de Bruxelles, de Liège, de Toronto, d’Aoste, de Cluj, de Dakar, de Libreville ou encore à l’ENA de Rabat...

Il est élu président de l’Institut européen d’études stratégiques en 1997, président de l’Académie internationale de géopolitique en 2000 et nommé délégué aux relations internationales du réseau des Instituts francophones d’études stratégiques en 2008. En 2010, il devient président du Conseil scientifique de l’École des hautes études internationales et politiques et, en 2021, doyen de l’École supérieure des métiers du droit.

Auteur prolixe, il a publié deux douzaines d’ouvrages universitaires : Les États-Unis (1971) à La Mondialisation dangereuse (2021) via, notamment, La démocratie américaine,  Des tensions et des armes,  Géopolitique de l’Asie du Sud-Est, Le dialogue, régional en Amérique latine, Les États-Unis, une histoire revisitée, Géopolitique de 1945 à nos jours ou Les sept défis capitaux du nouvel ordre mondial et quatre romans de géopolitique fiction.

Parallèlement, Jacques Soppelsa, ancien professeur au Centre de formation des journalistes,  a exercé comme président de Press Alliance et du journal France Soir.

Entre 1981 et 1987, cet ancien rugbyman fut, en outre, président des fédérations française et internationale de rugby à XIII. Et, de 2014 à 2020, maire-adjoint en charge des universités et du sport à la mairie du 5e.

Jacques Soppelsa est officier des Palmes académiques et de l’Ordre national du mérite, et chevalier Grand-croix de l’Ordre de Malte.

L’inscription est obligatoire à l’adresse suivante :

marie-caroline.luce@univ-paris1.fr

Horaires et programme :

16 h – 17 h : témoignage de Jacques Soppelsa, président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (1982-1989)

17 h  – 17 h 45 :  échanges avec les participants

17 h 45 – 18 h : conclusion