“Il y a encore plus inconnu que le soldat inconnu, sa femme.”

Le 26 août 1970 – jour du 50e anniversaire du droit de vote des femmes aux Etats-Unis –, neuf femmes marquent leur soutien à la manifestation new-yorkaise du Women’s Liberation Movement en organisant une marche sauvage au pied de l’Arc de Triomphe à Paris. Elles déposent une gerbe de fleurs en hommage à la femme du soldat inconnu. C’est l’acte de naissance du Mouvement de Libération des Femmes (MLF).

Outre un reportage télévisé, seules trois photographies sont aujourd’hui connues de cet événement. C’est toute l’ambivalence du féminisme français. S’il a parcouru la société entière, il a été peu documenté de l’intérieur.

Cette exposition cherche à dépeindre la première décennie de ce mouvement féministe en France grâce à des photographies et des vidéos, dont nombre sont encore peu connues du grand public. Elle inclut les travaux de Catherine Deudon, Michka Gorki, Les Insoumuses (Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, Ioana Wieder et Nadja Ringart), Danielle Jaeggi, Françoise Janicot, Janine Niépce, et Lisa Rovner.

Commissaire de l’exposition: Anaïs Feyeux

Plus d'informations sur le site de la galerie Michel Journiac