X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n°51 - Meilleurs mémoires - juin 2020 » Meryl Lavenant - Gouverner les colons en Nouvelle Russie. Théories et pratiques de l’administration coloniale dans le sud de l’Empire tsariste (1803-1814)

Meryl Lavenant - Gouverner les colons en Nouvelle Russie. Théories et pratiques de l’administration coloniale dans le sud de l’Empire tsariste (1803-1814)

Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin n°51 - Meilleurs mémoires

 

 

Gouverner les colons en Nouvelle Russie

Théories et pratiques de l’administration coloniale dans le sud de l’Empire tsariste (1803-1814)

Meryl Lavenant

 

 

Résumé 

Au début du xixe siècle, un Français, le duc de Richelieu, devient gouverneur-général d’une région récemment intégrée à l’Empire russe : la Nouvelle Russie. Dans cet espace, il cherche, avec le responsable de l’administration coloniale, Samouil Kontenius, à mettre en œuvre une politique de peuplement de la région, en établissant des colonies agricoles de colons étrangers.

Mots-clés : Administration – Nouvelle Russie – Colonisation – Richelieu.

 

Abstract

Governing settlers in New Russia:
Theory and Administrative Colonial Practice in the Southern Empire
(1803-1814)

In the beginning of the xixth century, a French man, the duke of Richelieu became general-governor of a newly founded region of the Russian Empire, called « New Russia ». With Samouil Kontenius, the head of the colonial office of the region, he thrived to implement the policy which aimed at populating the region, by settling foreign colonists.

Keywords: Administration – New Russia – Colonization – Richelieu.

 

 

 

Au xviiie siècle, l’impératrice Catherine II poursuit l’œuvre d’expansion territoriale vers le sud initiée sous Ivan III et repousse les Turcs jusqu’à atteindre les bords de la mer Noire[1]. Avec la conquête de la Bessarabie sous Alexandre Ier, tout l’espace des steppes s’étendant du Danube à la mer d’Azov est intégré à l’Empire, au sein de la province de Nouvelle Russie (Novorossiia).

 

Initiates file downloadLa suite sur le PDF en ligne.



[1]     Le présent article a été adapté du mémoire réalisé dans le cadre du Master 2 Histoire contemporaine des relations internationales et des mondes étrangers, sous la direction du professeur Marie-Pierre Rey. Intitulé « Kontenius, Richelieu et les “colonistes” : Peupler la Nouvelle Russie, une histoire incarnée de l’administration coloniale (1803-1814) », il a été soutenu en juin 2019 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.