X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n°51 - Meilleurs mémoires - juin 2020 » Clémentine Henry-Ducos - Les voies institutionnelles du dialogue eurolatino-américain, 1964-1979

Clémentine Henry-Ducos - Les voies institutionnelles du dialogue eurolatino-américain, 1964-1979

Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin n°51 - Meilleurs mémoires

 

 

Les voies institutionnelles du dialogue
eurolatino-américain, 1964-1979

Clémentine Henry-Ducos

 

 

Résumé

Entre 1964 et 1979, les Communautés européennes (Communauté économique européenne et Communauté européenne du charbon et de l’acier) commencent à établir des liens avec des groupements de pays en Asie, au Moyen-Orient et surtout en Amérique latine. L’objectif est de comprendre comment ont émergé les relations entre les Communautés européennes et les pays (ou groupements régionaux) d’Amérique latine, malgré un contexte politique complexe de part et d’autre de l’Atlantique, et comment un dialogue interrégional s’est mis en place dans les années 1970.

Mots-clés : Régionalisme – Dialogue – Communautés européennes – Amérique latine – Construction européenne.

 

Abstract

The institutional ways of the euro-latin-american dialogue, 1964-1979

Between 1964 and 1979, European Communities began to establish relationships with groups of countries in Asia, in Middle East and especially in Latin America. The purpose is to understand how relationships between European Communities and Latin American countries (or group of countries) appeared, despite a difficult political context from the two part of the Atlantic sea, and how an interregional dialogue has taken place in the 1970s.

Keywords: Regionalism – Dialogue – European Communities – Latin America – European construction.

 

 

 

« Le monde tend aujourd’hui de façon irréversible vers la constitution de grands ensembles continentaux et la multiplication des contacts entre les hommes[1]. » C’est ainsi que Roger Reynaud, membre de la Haute Autorité de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), perçoit l’avenir des relations internationales en 1964[2].

 

Initiates file downloadLa suite sur le PDF en ligne.



[1]     Archives du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (ci-après AMEAE), direction Europe, 248QO/265, 1961-1965, correspondance européenne du 22 juillet 1964.

[2]     Le présent article est rédigé à partir du mémoire de Master 2 en Histoire des relations internationales et des mondes étrangers, soutenu à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne le 4 juillet 2019, sous la direction du professeur Laurence Badel : « La mise en place des relations euro-latino-américaines : des premiers représentants communautaires en Amérique latine au dialogue interrégional, 1964-1979 ».