X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n°49 - Meilleurs mémoires juin 2019 » Arthur Bertucat - La coopération éducative franco-iranienne au prisme de la révolution islamique

Arthur Bertucat - La coopération éducative franco-iranienne au prisme de la révolution islamique

Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin n° 46 - Printemps 2019 - Meilleurs mémoires

 

 

La coopération éducative franco-iranienne au prisme de la révolution islamique

Arthur Bertucat





Résumé

Entre 1970 et 1979, la France mène en Iran une politique de coopération culturelle et éducative ambitieuse qui vise en priorité à réimplanter la langue française dans le système éducatif iranien. Les multiples projets lancés durant cette décennie se heurtent cependant à l’émergence des contestations sociales qui vont mener à la Révolution islamique. Dans un contexte de dégradation des relations politiques et diplomatiques entre la France et l’Iran entre 1980 et 1983, la coopération culturelle, scientifique et éducative est d’abord envisagée comme un canal de communication entre les deux pays, avant d’être progressivement démantelée. Certains acteurs (chercheurs, universitaires, etc.) parviennent cependant à conserver des relations interpersonnelles qui seront des prémisses au rétablissement des relations culturelles officielles dès 1986.

Mots-clés : Iran – Relations Internationales – Diplomatie – Coopération culturelle – Éducation.



Abstract

Franco-Iranian Educational Cooperation in the Context of the Islamic Revolution

Between 1970 and 1979 in Iran, France led an ambitious policy for cultural and educational cooperation, which firstly aimed at bringing the French language back into the Iranian school system. During this decade, several projects were initiated, but they never came to fruition as the social protests which eventually led to the Islamic Revolution emerged. Thereafter, political and diplomatic relationships between France and Iran deteriorated. Between 1980 and 1983, cultural, scientific and educational cooperation were progressively dismantled, after firstly being mainly considered as a communication channel between both countries. Nonetheless, several stakeholders (researchers, academics, etc.) maintained interpersonal connections, which paved the way for the reinstatement of official cultural relationships from 1986 onwards.

Keywords: Iran – International Relations – Diplomacy – Cultural cooperation – Education.





« La Commission constate la quasi-disparition de l’enseignement du français dans les établissements secondaires iraniens ».

Initiates file downloadLa suite de l'article sur le PDF en ligne.


Le présent article est issu d’un mémoire réalisé dans le cadre d’un Master 2, sous la direction de Laurence Badel, « Diplomatie culturelle et coopération éducative française en Iran au prisme de la révolution islamique, 1973-1986 », soutenu en 2018 à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il me faut remercier spécialement M. Bernard Hourcade, qui m’a accompagné dans mes recherches et m’a permis de travailler sur les archives de l’Institut Français de Téhéran durant la période où il le dirigeait (1978-1983).