X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n°48 Polars/Thrillers et relations internationales » Marie-Pierre Rey - Espions et agents doubles, les combattants de la Guerre froide à l’œuvre dans La Taupe de John le Carré

Marie-Pierre Rey - Espions et agents doubles, les combattants de la Guerre froide à l’œuvre dans La Taupe de John le Carré

Bulletin IPR  n°48 –  Polars/Thrillers et relations internationales 
 
AUTOMNE 2018

 

 

Espions et agents doubles,

les combattants de la Guerre froide

à l’œuvre dans La Taupe de John le Carré

Marie-Pierre Rey

 

 

Résumé

Premier volume de la Trilogie de Karla, le roman de John le Carré, La Taupe, apporte beaucoup à la connaissance du milieu des espions à l’heure de la Guerre froide que l’auteur connaît bien pour en être lui-même issu. Scrutant l’ouvrage en détail, la contribution met l’accent sur l’organisation de ces combattants de l’ombre, leur psychologie et leur culture de l’entre-soi. Puis elle en vient à la représentation de l’ennemi et des motivations qui ont pu pousser certains, tels Kim Philby, à devenir des agents.

Mots clés : Littérature – Espion – Philby – Grande-Bretagne – Union soviétique.

 

Abstract

Spies and double agents, Cold War fighters at work in John Le Carré’s Tinker, Tailor, Soldier, Spy

The first volume of The Karla Trilogy, John le Carre's novel, Tinker, Tailor, Soldier, Spy, contributes much to our knowledge of the Cold War Intelligence Services during the Cold War, as the author was one of their former members. Scrutinizing the book in detail, the contribution focuses on the organization of these shadow fighters, their psychology and their self-culture. It then studies the image of the enemy as it is described in the novel and identifies the motivations that pushed some of them, like Kim Philby, to become double agents.

Keywords: Literature – Spy – Philby – Great Britain – Soviet Union.

 

 

 

Premier volume[1] de la Trilogie de Karla[2] dominée par la personnalité de Georges Smiley, La Taupe[3] publié en 1974, soit onze ans après le phénoménal succès de l’ouvrage L’espion qui venait du froid[4], confirme dès sa sortie John le Carré, alias David Cornwell, dans son statut international de romancier de la Guerre froide...



[1]    Marie-Pierre Rey est professeur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et dirige le centre de recherches sur l’histoire des Slaves. Elle est également directrice de l’UMR Sirice 8138.

[2]    Nom du maître espion soviétique génial et glaçant auquel s’oppose Smiley au fil des ouvrages.

[3]    Le titre original en anglais à savoir Tinker, Tailor, Soldier, Spy est dérivé d’une comptine britannique.

[4]    Écrit en cinq semaines, l’ouvrage s’est vendu à plus de vingt millions d’exemplaires.

 

Initiates file downloadLa suite sur le PDF en ligne

 


[1]    Nom du maître espion soviétique génial et glaçant auquel s’oppose Smiley au fil des ouvrages.

[2]    Le titre original en anglais à savoir Tinker, Tailor, Soldier, Spy est dérivé d’une comptine britannique.

[3]    Écrit en cinq semaines, l’ouvrage s’est vendu à plus de vingt millions d’exemplaires.