X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n° 16, Sports et relations internationales » Sylvain Zimmermann, La médiathèque de l'INSEP

Sylvain Zimmermann, La médiathèque de l'INSEP

La médiathèque de l'INSEP

 

 

Bulletin n° 16

 

 

 

 

Sylvain Zimmermann

 

Aujourd'hui comme hier, le sport occupe, dans de nombreux pays, une place prédominante, aussi bien comme activité physique que comme simple source de divertissement. Phénomènes de masse, les sports sont le reflet des comportements et des mentalités. De ce fait, ils représentent un vaste champ de recherches, à la fois pour l'historien et pour le sociologue. En France, plusieurs études ont été faites sur l'histoire des sports dont notamment celles réalisées par Raymond Thomas et Pierre Arnaud. Depuis une quinzaine d'années, le nombre de travaux spécialisés sur l'histoire des jeux et des sports a considérablement augmenté en abordant de nouveaux objets avec de nouveaux outils. Actuellement, la médiathèque de l'Institut national du sport et de l'éducation physique (INSEP) est sans conteste le lieu de recherche incontournable des chercheurs qui veulent travailler sur l'histoire des sports.

Situé dans le bois de Vincennes, l'INSEP est né le 1er janvier 1977 de la fusion de l'Institut national des sports (créé en 1945) et de l'École nationale supérieure d'éducation physique[1]. Pourtant, la volonté de fonder un institut national du sport remonte au début du XXe siècle avec la création de l'École normale de gymnastique de Joinville-le-Pont. L'INSEP est un établissement public d'État et il est sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il propose à l'élite française, sur un site de 34 hectares, les conditions optimales lui permettant de concilier l'entraînement avec une formation scolaire, universitaire ou professionnelle. Celui-ci a donc pour fonction de former des sportifs de haut niveau et des enseignants de niveau supérieur d'éducation physique. Il est aussi un établissement de recherche dans le domaine médical, pédagogique et technique[2].

 

 La médiathèque de l'INSEP est un formidable outil de travail et détient des documents très précieux dont l'importance a malheureusement longtemps été négligée. Celle-ci est, tout d'abord, l'un des lieux de travail privilégiés des étudiants de l'institut qui souhaitent devenir des sportifs de haut niveau ou se destinent à enseigner le sport. Elle concerne ensuite bien évidemment les chercheurs et reste accessible à toute personne désirant trouver des informations précises sur une discipline sportive en particulier. Les divers ouvrages et documents de la médiathèque sont consultables sur place mais peuvent sous certaines conditions être l'objet de prêts à domicile ou encore de prêts entre bibliothèques.

 

 Les fonds documentaires sont nombreux et variés. On trouve tout d'abord un très grand nombre d'ouvrages. La médiathèque compte pas moins de 30 000 volumes dans le domaine des activités physiques éducatives, sportives et de loisirs et dans les domaines connexes (sciences de l'éducation, sciences biologiques, etc.) dont 400 comptes rendus de congrès et 1 500 ouvrages en langues étrangères, principalement en anglais. En effet, le sport bénéficie depuis de nombreuses années d'une large production dans les pays anglo-saxons, principalement aux États-Unis où le base-ball et le football américain ont donné lieu à des écrits en tout genre. Les collections de l'INSEP ne se limitent pourtant pas uniquement aux ouvrages récents puisque la médiathèque possède un fonds d'ouvrages anciens constitué de 30 à 40 000 volumes provenant des bibliothèques des établissements cités précédemment et ayant fusionné lors de la création de l'INSEP. La médiathèque possède ainsi un traité de gymnastique édité en 1573. Seulement 3 000 titres de ce fonds sont actuellement catalogués ; ils concernent principalement des ouvrages sur l'éducation physique et le sport publiés du début du XIXe siècle à 1945.

 

 Thèses et mémoires forment ensuite un autre ensemble de sources exploitables. L'historien peut ainsi enrichir sa réflexion grâce aux analyses des 650 thèses et 800 mémoires disponibles sur place. À ces écrits s'ajoutent pas moins de 2 000 thèses américaines accessibles sous forme de microfiches.

 

 Les périodiques sont eux aussi très nombreux et variés dans la médiathèque. Ses collections de périodiques scientifiques et techniques sont uniques en France et comprennent environ 750 titres dont 250 toujours en activité. On y retrouve des revues spécialisées telles que Journal of Sport History, Journal of Sport Behaviour, Stadion ou Sociology of Sport Journal.

 

 Par ailleurs, les dossiers de presse thématiques de l'INSEP sont très bien réalisés. Mis à jour quotidiennement à partir des principaux quotidiens et hebdomadaires français, ils contiennent les articles les plus pertinents sur chaque sport ou sur des domaines bien spécifiques tels que le dopage. Les dossiers de presse concernant un sport en particulier étant rares dans les bibliothèques traditionnelles, ceux disponibles à la médiathèque de l'INSEP sont d'une importance considérable.

 

 La richesse des collections de la médiathèque ne se limite pas uniquement aux documents imprimés. Elle bénéficie des technologies nouvelles de l'information et on peut visionner ainsi sur place près de 250 vidéos produites par l'INSEP. Cependant, ces vidéos sont essentiellement destinées aux étudiants et aux professionnels du sport. D'autre part, à la médiathèque il est possible d'utiliser internet qui est devenu de nos jours un formidable outil de recherche, même si les informations qu'on peut y trouver sont à vérifier. À ce propos, il convient de signaler que l'INSEP possède un site officiel extrêmement bien fourni dont les liens permettent d'avoir très facilement accès aux différents instituts sportifs mondiaux, à des sites de spécialistes ou encore à d'innombrables portails sur le sport. Ces liens permettent parfois d'avoir accès à des sources directement disponibles en ligne.

 

 Longtemps négligé par les historiens, le sport intéresse aujourd'hui de plus en plus les chercheurs dans le cadre de l'histoire culturelle et politique de pays comme les États-Unis ou l'ex-Union soviétique. L'étude de l'histoire des sports peut enfin être envisagée dans le cadre des relations internationales. À l'évidence, le sport ne peut plus être considéré comme un fait social indépendant de son contexte.

 

 La variété et l'étendue des collections de la médiathèque de l'INSEP en font le premier centre francophone de diffusion de l'information professionnelle du sport. Les relations internationales sont en effet une tradition depuis la création de l'Institut. Véritable référence internationale, en matière de sport de haut niveau, l'INSEP entretient des échanges réguliers avec une centaine de pays par le biais de protocoles bi-gouvernementaux et de conventions inter-établissements. De nombreux stages, formations, colloques et rencontres y sont régulièrement organisés.

 

 Dans cette optique, la médiathèque ne se limite pas à donner accès à la documentation concernant le sport, mais elle participe activement à l'animation des réseaux nationaux et internationaux dans ce domaine spécialisé. La médiathèque de l'INSEP n'est pas le seul centre de recherches sur le sport dans le monde et elle a de nombreux partenaires : l'Amateur Athletic Foundation Library de Los Angeles, la bibliothèque du sport Généralitat de Catalogne, la Deutsche Sporthochschule de Cologne, la bibliothèque du Comité international olympique à Lausanne...

 

 Par le biais de ses collections et de son activité internationale, la médiathèque de l'INSEP a acquis une notoriété mondiale et contribue fortement au rayonnement de l'histoire des sports.

 

 



[1]     Médiathèque de l'Institut national du sport et de l'éducation physique, 11 avenue du Trembley, 75012 Paris (tél. : 01 41 74 41 56). Elle dispose d'un site internet, www.insep.jeunesse-sports.fr

[2]     Pour en savoir plus sur l'histoire de l'INSEP, voir SIMONET (Pierre), VERAY (Laurent), L'INSEP : de la gymnastique joinvillaise aux sports contemporains, Woippy, Éditions Gérard Klopp, 1998.