X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin de l'IPR n°45 Meilleurs mémoires » CLAUDE HARB • Le Droit et l’Outaouais pendant la Première Guerre mondiale

CLAUDE HARB • Le Droit et l’Outaouais pendant la Première Guerre mondiale

Bulletin IPR n° 45 - Printemps 2017 

Meilleurs mémoires

p. 27-38

 

 

 

 

 

 
 

Le Droit et l’Outaouais pendant la Première Guerre mondiale CLAUDE HARB

Résumé

L’expérience de la Première Guerre mondiale fut un moment charnière dans l’histoire du dominion du Canada et représenta un premier pas vers une plus grande autonomie nationale vis-à-vis de l’Empire britannique. L’époque fut aussi marquée par de nombreuses crises et tensions sociales qui font aujourd’hui partie de la mémoire collective de l’expérience de la guerre. Une demande toujours plus importante d’effectifs militaires ainsi que des tensions accrues entre Canadiens français et Canadiens anglais réveillèrent des conflits sociolinguistiques sous- jacents et transformèrent le Canada en une véritable poudrière au cours des dernières années du conflit. Les villes de Montréal et de Québec furent le théâtre d’une grande partie de ces enjeux. Toutefois, la région de l’Outaouais, de par sa situation géographique unique, connut une expérience différente alors que les combats pour les droits de la minorité francophone se sont immiscés à l’avant- scène de la couverture médiatique de la guerre du quotidien régional Le Droit. Mots-clés : Première Guerre mondiale – Canada français – Règlement XVII – Outaouais – Conscription.

Abstract
Le Droit and the Outaouais Region During the First World War
The experience of the First World War marked a turning point for the Dominion of Canada taking its first step towards greater national autonomy vis-à-vis the British Empire. This era was also characterized by numerous crises and social tensions that define today’s collective memory of the war experience. An ever increasing demand for military manpower and increased tensions between French and English Canadians pushed underlying conflicts to the surface and transformed Canada into a tinderbox during the last years of the war. The cities of Montréal and Québec were the scene for a great part of these issues. However, because of its unique geographical location, the Outaouais region witnessed a very different experience of war whereas struggles for the rights of the French-speaking minority overshadowed news coverage of the war by the regional daily newspaper Le Droit. Keywords: First World War – French Canada – Regulation XVII – Outaouais – Conscription. 

 
 

 

 

Initiates file downloadLire l'intégralité de l'article sur le PDF