X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin de l'IPR n°43 Meilleurs mémoires Printemps 2016 » Valentine Garnier - Les représentations des émeutes et leur appropriation dans la culture du ghetto aux États-Unis, 1992-2015

Valentine Garnier - Les représentations des émeutes et leur appropriation dans la culture du ghetto aux États-Unis, 1992-2015

Valentine Garnier - Les représentations des émeutes...

 

Bulletin n°43 - Printemps 2016 - Meilleurs mémoires

 

Les représentations des émeutes et leur appropriation

dans la culture du ghetto aux États-Unis, 1992-2015

Valentine Garnier

 

 

Résumé

Les émeutes de South Central à Los Angeles sont déclenchées au printemps 1992 par l’annonce du verdict innocentant les quatre policiers accusés, vidéo à l’appui, d’avoir brutalisé un automobiliste noir, Rodney King. South Central est en 1992 un quartier précaire qui se partage entre une population afro-américaine pauvre, des migrants hispaniques souvent sans papiers, et les commerçants coréens. La situation politique, économique et sociale y est difficile et les tensions entre les différentes minorités sont telles que le quartier est une véritable poudrière. L’affaire Rodney King est l’élément déclencheur de ces émeutes sociales et multiethniques. Ces événements ont été marqués par une intense couverture médiatique qui  joue un rôle important dans les représentations de ces émeutes dans l’opinion publique américaine, révélant un véritable malaise au sein de la société américaine.

Mots-clés : Gangsta’rap – Émeutes – États-Unis – Violence – Police.

 

Abstract

Portrayal of the riots and their cultural appropriation in the black ghettos in the United States, 1992-2015

The South Central riots in Los Angeles started in the spring of 1992 at the end of the trial involving four police officers in the beating of an African American motorist, Rodney King. The four officers were found not guilty by the jury, despite a video filmed by a witness, causing the anger of the black population in the neighborhood. In 1992, South Central was a precarious place where lived a part of the poor African American population. In the 1980’s, Hispanic migrants settled there and Korean Americans owned the shops in the area. The poverty and precarity of the population and the social and political context stirred tensions between the different communities. The Rodney King case was the trigger of social and racial riots. These events have received a heavily media coverage which played a critical part in the way the public opinion viewed the riots, shedding light on a deep social unease within the American society.

 

Keywords: Gangsta’rap – Riots – United States – Violence – Police.

 

 

Initiates file downloadLire/télécharger l'article sur PDF