Gouvernance

Une nouvelle gouvernance pour l'université

Ce 2 septembre, une équipe, dirigée par l’administrateur provisoire Thomas Clay, est entrée en fonction à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cette gouvernance inédite impulsera une nouvelle dynamique et organisera les prochaines élections.

Nommé par le recteur de la région académique Île-de-France, chancelier des universités, recteur de l’académie de Paris, le 8 juillet dernier, le professeur Thomas Clay est entré en fonction aujourd’hui comme administrateur provisoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

“Impartialité, disponibilité et détermination”, sont les trois maîtres-mots qui guideront son action au quotidien ainsi que celle de son équipe comme il l’a expliqué dans un message détaillant la dynamique qu’il entend impulser pour l’université, adressé à l’ensemble de la communauté de l’université. Concrètement, il aura la responsabilité d’administrer l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne pendant les mois qui viennent, de rétablir un fonctionnement normal partout où cela est nécessaire et d'organiser les élections aux conseils centraux.

Préparer l’avenir 

En effet, le fonctionnement de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a été profondément affecté par la pandémie liée au Covid-19, avec notamment l'annulation du scrutin prévu du 31 mars au 2 avril 2020. Le mandat du président Georges Haddad avait alors été prolongé en raison de la crise sanitaire. Mais, ce dernier étant atteint par la limite d'âge pour exercer ses fonctions de président depuis le 1er septembre, la nomination d’un administrateur provisoire était nécessaire. Le choix du recteur s’est porté sur Thomas Clay, docteur en droit et professeur agrégé de droit privé à l’École de droit de la Sorbonne, qui a accepté cette mission pour contribuer directement au rehaussement du prestige de l’université, au renforcement de son attractivité et de rayonnement. 

Trois missions principales constituent la feuille de route de Thomas Clay et de la gouvernance provisoire :

  • assurer le bon fonctionnement des activités quotidiennes de l’université (campagne d’emplois, budget rectificatif, protocole sanitaire lié au Covid-19, budget 2021…) ;
  • organiser les élections aux conseils centraux dans le respect de l’intégrité, la neutralité et l’impartialité ;
  • identifier les dysfonctionnements internes et donner un cap – une ligne claire et forte – afin que le prochain président puisse prendre ses fonctions dans les meilleures conditions possibles.

Favoriser le dialogue

Pour ce faire, Thomas Clay s’appuiera sur une équipe mixte : “des femmes et des hommes bien sûr, mais aussi autant de personnalités extérieures à l’université que de personnalités qui y sont rattachées, afin de croiser les regards et les expériences.” Pour accompagner cette action et favoriser la richesse du dialogue au sein de l’ensemble des composantes, treize enseignants-chercheurs reconnus dans leur discipline pour leur engagement ou leur contribution à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, participeront à un conseil politique, représentatif de l’université. 

Le cap des prochaines semaines est fixé pour qu’étudiants et personnels puissent aborder cette rentrée, si particulière, dans les meilleures conditions possibles.

Découvrez l’intégralité du message de Thomas Clay détaillant le nouveau cap de l’université

Consultez la composition détaillée de la nouvelle gouvernance

Université