Étudiant

Nos étudiants ont du talent

Malgré un contexte particulier, l’année 2020 aura tout de même permis la première participation de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne au Printemps des poètes et à la fête de la francophonie.

Deux concours, deux thématiques

Organisés par le Département des Langues (DDL), ces deux concours d’écriture ont mis en lumière le talent des étudiants de l’université. Ils ont également permis aux participants de laisser libre cours à leur imagination et leur inventivité à travers la rédaction de poèmes, tantôt épiques, tantôt mélancoliques.
La francophonie a été fêtée sur le thème « au fil de l’eau », tandis que c’est le « courage » qui a été choisi pour le Printemps des poètes. Ces thèmes ont été sources d’inspiration puisque ce sont plus de 500 participations qui ont été enregistrées par le DDL, ce qui marque le succès de ces deux évènements et témoigne d’une très grande appétence qu’ont les étudiants pour l’expression, le maniement de la langue et le jeu avec les mots.

Les vers et la prose

Emmanuel Charrier, directeur du Département des langues, a confié : « Nous avons été enthousiasmés par la très grande qualité littéraire de nombreuses productions. Nous avons été émus, voire bouleversés, par les histoires racontées avec beaucoup de justesse. Nos étudiants ont un vrai talent d’écriture et c’est tout à fait réjouissant ». Manel Azlouk et Samuel Vétier, tous deux étudiants lauréats, partagent leurs ressentis.

Pour Manel, étudiante en droit privé et lauréate (deuxième prix) du Printemps des poètes : « C’est à la lecture du thème qu’est apparu mon irrépressible désir d’écrire et de participer au concours. Ce thème a réellement trouvé un écho dans mon cœur. Très sensible aux évènements sociaux et aux luttes des nations contre l’oppression, qu’elles soient économiques, sociales ou politiques, j’ai eu l’envie d’en cristalliser la teneur, la quintessence. L’écriture de mon poème est un hommage aux courageux, aux optimistes, une ode à ceux qui, même aux heures les plus sombres, gardent la foi ».

Samuel, étudiant en droit social et lauréat (premier prix) de la fête de la francophonie, sa participation à ce concours était une première : « J’ai changé ma manière de lire un livre. La participation à ce concours m’a permis, je crois, d’être plus attentif aux difficultés que peuvent rencontrer les auteurs et aux choix stylistiques. Je suis plus actif dans ma lecture ».

C’est non sans fierté que le directeur du DDL clôture ces premières éditions : « Merci et bravo à tous les étudiants qui ont participé et à l’année prochaine avec un très grand plaisir, avec deux nouveaux thèmes et j’en sûr de très nombreuses productions d’une qualité littéraire remarquable ! ».

Télécharger le recueil de textes du concours d'écriture "Dis-moi dix mots"
Télécharger le recueil de texte du concours d'écriture sur le thème du Courage

Vie étudiante