International

France-Tunisie : le lancement de l’UFTAM se précise

Le comité de pilotage de l’Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM) s’est réuni, le 14 février dernier, au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).

La ministre, Frédérique Vidal, et son homologue tunisien, Slim Khalbous, ont co-présidé le comité de pilotage et exprimé leur volonté que l’UFTAM soit officiellement lancée dès la rentrée 2019.

La veille, le conseil scientifique de l’UFTAM s’est réuni afin d’examiner les propositions de formations, soumises par les établissements impliqués dans le projet, avant de les présenter au conseil d’administration en vue d’établir une feuille de route pour la prochaine rentrée.

Les établissements français (Aix-Marseille Université, ENS Paris-Saclay, ENSTA ParisTech, Université Côte d’Azur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Université Paris-Dauphine) et tunisiens (École nationale d'ingénieurs de Tunis, Faculté de droit et des sciences politiques de Tunis, Institut des hautes études commerciales de Carthage, SUPCOM, Université de Carthage et Université de Tunis El Manar) ont ainsi pu finaliser le catalogue des formations de niveaux licence et master proposées dans les domaines du droit, de la gestion, des sciences de l’ingénieur et des sciences environnementales. L’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne proposera ainsi trois doubles licences (en droit-gestion, droit-économie et droit-science politique) et un master 2 en économie du développement.

Un cocktail en l’honneur de Monsieur Khalbous a eu lieu en présence des représentants des établissements fondateurs de l’UFTAM et de Gilles Pécout, recteur chancelier de l’académie de Paris et de la région d’Île-de-France.

Un protocole d’accord reprenant les conclusions de ce comité de pilotage a été signé le jeudi 14 février par les deux ministres lors du Haut conseil de coopération franco-tunisien en présence des premiers ministres français et tunisien.

La création de l’UFTAM avait été annoncée par le président Emmanuel Macron lors de sa visite officielle en Tunisie du 31 janvier au 1er février 2018. À cette occasion, une délégation de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne s’était également rendue en Tunisie afin de renouveler ses accords de coopérations avec six universités tunisiennes (Université de Carthage, Université de la Manouba, Université de Sfax, Université de Sousse, Université de Tunis El Manar et Université de Tunis).