X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

Accueil » ISJPS - Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne - (UMR 8103) » Centres » Centre Normes, sciences et techniques

Centre Normes, sciences et techniques


 Responsables :

Christine Noiville

Dominique Thouvenin

 


Le CRNST, co-dirigé par Christine Noiville - directrice de recherche au CNRS - et Dominique Thouvenin - professeure émérite de droit privé (EHESP) -, succède au Centre de recherche « Droit, sciences et techniques » (CRDST) créé en 1994 par le professeur Catherine Labrusse-Riou. Son axe général d’étude porte sur les rapports entre les sciences, les techniques et les normes juridiques en vue d’analyser le rôle du droit dans les transformations de notre société « scientifique et technique » contemporaine. Parti de la bioéthique, le CRNST a progressivement étendu son champ d’étude, notamment aux biotechnologies et aux nanotechnologies.
Il maintient cette orientation dans le cadre de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103) qui a pris la suite de l’UMR de droit comparé et se donne comme objet commun de recherche la compréhension du « phénomène normatif contemporain ».
La thématique générale de recherche « normes juridiques, sciences et techniques » se répartit en 4 sous-axes :

 

1. Médecine et santé, avec comme projet phare « Les 'big data' en santé : pluralité des normativités et mutations des systèmes de droit dans un contexte globalisé » (resp : D. Thouvenin et J. Moret-Bailly) ; dans ce premier sous-axe est également menée une recherche sur les « Neurosciences, de l’expérimentation à la clinique. Enjeux juridiques, philosophiques et sociologiques de la stimulation cérébrale profonde » (projet NormaStim financé par l’ANR  (resp : S. Desmoulin).

 

 

2. Expertise scientifique, innovation et précaution, avec une recherche consacrée aux « Conflits d’intérêts en matière de sciences, techniques et recherche » (projet CISTER financé par le DIM IS2IT Ile de France et par HéSam (projet Next Norma) ; resp : J. Moret-Bailly et Ch. Noiville) ; d'autres thématiques sont régulièrement abordées dans ce 2ème sous-axe: principe de précaution, encadrement de l’expertise scientifique, alerte, etc. ;

 

 

3. Biotechnologies : deux projets phares constituent ce 3ème sous-axe, consacrés aux empreintes génétiques ; l'un s'attache aux questions de fichage et de circulation des empreintes entre autorités de police et de justice en Europe ; l'autre à l'utilisation judiciaire des empreintes génétiques comme mode de preuve (ces 2 projets connexes sont financés par l’ANR pour l’un, par le GIP Justice pour l’autre ; resp : Ch. Noiville et E. Supiot) ;

 

 

4. Sciences, techniques et pluralisme  : ce 4ème sous-axe se présente sous la forme d'un atelier de réflexion mené dans le double cadre du CRNST et du GDR NoST (resp. : F. Bellivier, B. Laurent et Ch. Noiville).


NoST Normes, sciences et techniques

 

http://www.nost.fr/

 

 

le Réseau Génétique & Médecine génomique

Le Réseau thématique pluridisciplinaire (RTP) est une initiative institutionnelle du CNRS (InSHS). Créé en 2018, il vise à structurer les recherches en sciences humaines et sociales dans le champ de la génétique et de la médecine génomique. Renouvelable, il est au service de la constitution progressive d’une communauté pluridisciplinaire.

Aller sur le site du reseau