Colloque « Regard(s) sur Käthe Kollwitz » organisé par Marie Gispert (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / HiCSA) et Bertrand Tillier (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / IDHES)

Colloque HiCSA / IDHES / Centre allemand d'histoire de l'art en collaboration avec le Musée d’Art moderne et contemporain - Strasbourg.

Programme

12 décembre 2019

Galerie Colbert, salle Vasari

Fonctions de l’image

  •  9h 45 / Emmanuel Pernoud (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
    Images de l’enfance et fonctions de l’image dans l’œuvre de Kollwitz
  • 10 h 15 / Marie Gispert (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
    Portraits photographiques, autoportraits : quelle(s) image(s) de Kollwitz ?
  • 11 h 15 / Bertrand Tillier (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne),
    “Je ne sais pas ce que ça deviendra plus tard” : les dessins érotiques de Secreta
  • 11 h4 5 / Thierry Dufrêne (Université Paris Nanterre)
    Käthe Kollwitz et la sculpture sociale

Face à l’histoire

  • 14h 00 / Annette Becker (Université Paris Nanterre),
    “Tout est nivelé par la mort ; […] Le sacrifice. Mais comment s’y tenir ?” Käthe Kollwitz, la Grande Guerre et “l’auto-image”
  • 14 h 30 / Christian Joschke (Université Paris Nanterre)
    De la “mère courage” au “petit frère russe”. L’iconographie de la solidarité chez Käthe Kollwitz
  • 15 h 15 / Denis Pernot (Université Paris 13)
    Barbusse, Le Feu, l’Allemagne
  • 15 h 45 / Jean-Numa Ducange (Université de Rouen)
    Käthe Kollwitz et la révolution allemande de 1918-1919 : histoire vécue, histoire représentée
  • 16 h 30 / Table ronde : actualité de la recherche française sur Käthe Kollwitz
    Chiara Ripamonti (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Amandine Meunier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Juliette Mermet (Université Karls-Ruprecht Heidelberg / École du Louvre), Morgane Lafagne (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

13 décembre 2019

Centre allemand d’histoire de l’art, salle Julius Meier-Graefe

Choses vues

  • 10 h 30 / Philippe Kaenel (Université de Lausanne)
    “La grande beauté de la classe ouvrière” : le point de vue de Kollwitz sur T.-A. Steinlen
  • 11 h 00 / Marthje Sagewitz (Université de Leipzig/Centre allemand d’histoire de l’art, Paris)
    La souffrance sculptée. Käthe Kollwitz, Auguste Rodin et l’art du Moyen Âge
  • 11 h 45 / Catherine Wermester (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
    Käthe Kollwitz et George Grosz : quels corps ?

Résonnances et réceptions

  • 14 h 30 / Aurélie Arena (Université de Strasbourg)
    Käthe Kollwitz, Hannah Höch et Alice Lex-Nerlinger : réflexions sur les modalités de l’engagement artistique et politique des artistes femmes dans l’Allemagne des années 1920
  • 15 h 00 / Marine Branland (Université Paris Nanterre)
    Kollwitz, Hasse, Grundig : trois artistes-graveuses engagées
  • 15 h 45 / Claire Aslangul (Sorbonne-Université/Laboratoire SIRICE)
    La réception de Käthe Kollwitz en RDA à partir des quotidiens Neues Deutschland, Neue Zeit et Berliner Zeitung
  • 16 h 15 / Jérôme Bazin (Université Paris-Est)
    Kollwitz monumentale – comment son œuvre interroge l’idée de monumentalité dans l’espace socialiste

Télécharger le programme détaillé

Informations pratiques

  • le 12 décembre : Galerie Colbert, salle Vasari, 2 rue Vivienne - 75002 Paris
  • le 13 décembre : Centre Allemand d'Histoire de l'Art de Paris, Salle Julius Meier-Graefe, Hôtel Lully, 45, rue des Petits Champs - 75001 Paris