Photo de la couverture de la revue

Chercheurs du monde entier ont produit un riche corpus d’études pour caractériser les communs. En dehors du monde universitaire, militants, leaders sociaux et politiques, mouvements sociaux et collectifs se sont emparés des communs, non comme systèmes de gestion de ressources, mais comme projet politique, identité culturelle permettant de réinterpréter des valeurs fondatrices des sociétés contemporaines, tel le rôle de l’État, de la propriété et des formes d’expression de la démocratie. Le langage et les concepts se sont répandus dans des directions très variées et les communs se sont entourés de nombreuses idées fausses.

Dans la continuité de la conférence internationale sur les communs et le développement organisée par l’AFD en décembre 2016, et autour du n° 233 de la Revue internationale des études du développement, cette rencontre confrontera les regards de chercheurs de disciplines diverses afin de s’interroger sur les conditions de l’essor des communs et sur leurs articulations nouvelles avec le monde marchand. Elle s’appuiera sur de nombreux objets, analysés au prisme des communs, des ressources naturelles au numérique, de la République à la finance.
 

Animée par Ziad Maalouf, journaliste à RFI, la conférence sera introduite par :

  • Gaël Giraud, économiste, CNRS, économiste en chef de l’AFD
  • Pierre Janin, géographe, Institut de recherche pour le développement (IRD), corédacteur en chef de la Revue internationale des études du développement


Avec la participation de :

Entre auto-organisation, droit et État : quelles conditions pour l'essor des communs ?

  • P. Sauvêtre, sociologue, université Paris Nanterre
  • D. Bourcier, juriste, CNRS
  • Y. Bosc, historien, université de Rouen
     

Quelles articulations nouvelles des communs avec le monde marchand ?

  • B. Coriat, économiste, université Paris 13
  • C. Renouard, philosophe et économiste, Centre Sèvres, ESSEC
  • B. Paranque, économiste, KEDGE Business School

 

Inscription gratuite mais obligatoire