Maître de conférence en histoire médiévale à Paris 1, Didier Panfili présente un trésor des collections conservées à la BIS : le manuscrit 632, un abrégé du code de Justinien, réalisé à la fin du XIIe siècle.

Le ms. 632 de la BIS, dit Lo Codi, un abrégé du code de Justinien, est le plus ancien ouvrage de ce type conservé en France. Il a été réalisé très précocement, en 1149 ou 1150, dans la région de Saint-Gilles du Gard, et fut copié et traduit encore au XIVe siècle. Il fut vraisemblablement la propriété d’un maître en droit dont on suit la carrière de scripteur, tant au profit de particuliers qu’au sein de la chancellerie comtale en Languedoc oriental. Circulant, le juriste inspira ses confrères à un moment où naquit le notariat public en capacité de délivrer des actes authentiques et légaux.

► Une version numérisée du manuscrit est en ligne sur NuBIS, la bibliothèque numérique de la BIS.