X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

APPEL A COMMUNICATION

Dans le cadre de la prochaine édition de son Université d’Eté européenne, qui se tiendra du 3 au 5 juin 2020 à l’Université Grenoble Alpes (Grenoble), le Réseau Création, Arts et Médias (RESCAM) lance un appel à communication à destination des doctorant.e.s.

Le thème retenu est : « La Recherche en création et ses différentes temporalités ».

 

Les communications présentées seront l’occasion pour de jeunes chercheurs de valoriser leur recherche menée dans le cadre de leur thèse, sous forme de texte, audio, support visuel, projection, podcast, ou encore performance.

 

L’Université d’Eté rassemblera doctorants, artistes, artistes-théoriciens et enseignants-chercheurs pour trois jours de discussions, de présentations et de débats interdisciplinaires qui traiteront de la spécificité des gestes de la recherche artistique et de l’attention particulière à accorder aux questions de temporalités, d’expérimentation, de création, de transcription et de transmission.

 

Vous trouverez ci-joint le détail de l’appel à communication et les informations pratiques. Nous vous invitons à le diffuser dans vos réseaux et auprès des doctorants qui pourraient être intéressés.

 

Lien vers l’appel à communication sur le site du RESCAM: http://res-cam.com/?page_id=203400

 

Les propositions de communications sont attendues au plus tard pour le 20 janvier 2020, à l’adresse suivante : rescam.ed@gmail.com

Les résultats seront communiqués mi-février 2020.

 

L’équipe d’organisation se tient à votre disposition pour tous renseignements concernant cet appel.

 

L’équipe du RESCAM

 

 

Colloque Jeunes Chercheurs du Laboratoire Lara-Seppia de l’Université

Toulouse Jean Jaurès

(Maison de la Recherche, 5 allées Antonio-Machado, Toulouse)

DOCUMENTAIRE ET AUCTORIALITÉ : DE L’AUTEUR-TÉMOIN À

L’AUTEUR-INVENTEUR À L’AUTEUR-MENTEUR

Appel à communication

Le laboratoire Lara-Seppia de l’Université Toulouse Jean Jaurès organise un Colloque

Jeunes Chercheurs qui aura lieu le jeudi 28 et le vendredi 29 mai 2020 à la Maison de

la recherche, 5 allées Antonio-Machado, Toulouse.

Présentation du colloque

Au cours de ces dernières années, le cinéma documentaire a marqué un

tournant décisif en se déployant vers des formes hybrides et expressément narratives ;

cette tendance ne doit pas être entendue comme l’expression d’une école, d’un

mouvement ou d’une avant-garde. Il s’agit plutôt d’une approche partagée par

plusieurs cinéastes, différents par leur formation et leurs inclinations esthétiques ; une

approche qui propose, en guise de dénominateur commun, une interrogation constante

sur la restitution d’une réalité considérée comme non acquise, mais au contraire

ouverte à l'expérimentation et au mélange linguistique. Ce qui rend inutile et

trompeuse l’ancienne dichotomie vrai/faux à l’écran, et revendique cette idée

d’auctorialité qui paraissait être l'apanage exclusif du cinéma narratif dominant.

À ce propos, Adriano Aprà nous rappelle que « Le cinéma du vingt-et-unième

siècle n’est plus le cinéma, tout en continuant à être des images et des son en

mouvement qui peuvent se manifester même avec des modalités non linéaires mais

réticulaires et interactives. Le nonfiction, beaucoup plus que le cinéma de fiction […]

est le laboratoire où ce nouveau cinéma prend forme ».1

1 Aprà, Adriano. Breve ma veridica storia del documentario : dal cinema del reale alla

nonfiction. Alessandria : Falsopiano, 2017, p. 163.

Ce colloque vise donc à explorer la façon par laquelle le cinéma documentaire

contemporain rétablit le rôle de l’auteur dans des formes filmiques qui de plus en plus

semblent l’endroit privilégié pour l’expérimentation linguistique voire la torsion de la

forme documentaire « canonique ».

De quelle façon peut-on retracer des marques auctorielles fortes, étant donné

que l'on parle d’un type de cinéma multiforme et qui échappe à l'étiquetage ?

Nous nous limitons à suggérer quelques axes de réflexion :

• la révolution numérique en tant que Bing Bang pour l’expérimentation, la

liberté stylistique et le mélange des langages ;

• l’intermédialité et la remédiation ;

• le recours à l’animation ;

• le recours à la performance et à la fictionnalisation ;

• le montage créatif du matériel d’archive ou du found footage ;

• le rôle de l’énonciateur dans le discours filmique ;

• le récit biographique, autobiographique et historique ;

• le mockumentary

Néanmoins ces axes de réflexion ne sont pas exhaustifs ; le thème proposé est

susceptible d'être exploré et décliné en totale liberté.

Modalité de soumission des propositions de communication

Les propositions de contributions, en français, doivent comprendre :

• un titre et un résumé de 300 mots

• une brève notice bio-bibliographique indiquant vos champs de recherche, vos

laboratoire et/ou institution de rattachement, vos éventuelles publications

• une courte bibliographie indicative sur laquelle se basera votre intervention

Le propositions sont à envoyer à l’adresse suivant, ayant comme object « proposition

Colloque Jeunes Chercheurs Lara-Seppia » : luigistorto78@gmail.com

Date limite de soumission des propositions : 31 mars 2020

Annonce de l’acceptation des propositions : avril 2020

Dates du colloque : 28 et 29 mai 2020

Le colloque sera introduit par une intervention de Jean-Louis Comolli.

Les communications auront une durée de vingt minutes, extraits compris.

Les contributions feront l’objet d’une publication dans la revue Entrelacs :

journals.openedition.org/entrelacs/ (la publication est prevue au cours de

l’automne-hiver 2020/21)

Comité scientifique

Pierre Arbus – Université Toulouse Jean Jaurès

Jean-Louis Comolli – Université Paris 8, Emeritus

Pierre Montebello – Université Toulouse Jean Jaurès

Leonardo Quaresima – Université d’Udine

Luigi Storto – Université Toulouse Jean Jaurès