X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1
Accueil » Institut Pierre Renouvin » Les revues » Le bulletin de l'Institut Pierre Renouvin » Tous les bulletins » Bulletin n°48 Polars/Thrillers et relations internationales » Hugues Tertrais - Dans l’histoire de l’Asie avec SAS

Hugues Tertrais - Dans l’histoire de l’Asie avec SAS

Bulletin IPR  n°48 –  Polars/Thrillers et relations internationales 
 
AUTOMNE 2018

 

Dans l’histoire de l’Asie avec SAS

Hugues Tertrais

 

 

Résumé

À travers plus de 200 romans à grand tirage, publiés entre 1965 et 2013, Gérard de Villiers a fait de son héros autrichien, le prince Malko, alias SAS, une « barbouze de luxe » au service de la CIA américaine. Il parcourt tous les théâtres de la planète, tous les lieux où se nouent et se dénouent les tensions nationales et internationales et contribue, pour le compte des États-Unis donc, à une politique destinée à contrer le communisme. Les aventures de SAS s’inscrivent dans l’histoire, dans la chronologie des crises internationales. Mais faut-il le croire ?

Mots-clés États-Unis – CIA – Vietnam – Crises internationales – Cambodge.

 

Abstract

Through the History of Asia with SAS

Through more than 200 widely published novels published between 1965 and 2013 Gérard de Villiers has made his Austrian hero, Prince Malko, alias SAS, a "luxury barbouze" in the service of the American CIA. He travels all the theaters of the planet, all the places where national and international tensions are tied up and unraveled, and contributes, on behalf of the United States, to a policy designed to counter Communism. The adventures of SAS are part of history, in the chronology of international crises. But must we believe him?

Keywords United States – CIA – Vietnam – International Crisis – Cambodia

 

 

 

 

  Son altesse sérénissime, SAS, donc, héros de la série, apparaît comme un mercenaire de haut vol intervenant sans état d’âme dans les coulisses sombres des conflits internationaux, zones de non-droit où, bien sûr, tous les coups sont permis pourvu qu’ils soient efficaces[1]



[1]    Hugues Tertrais est professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, fondateur du Centre d’histoire de l’Asie contemporaine (CHAC). Dernières publications : L’Asie pacifique au XXe siècle, Paris, Armand Colin, 2015 ; 1945-1954. Regards sur l’Indochine, Paris, Gallimard/Ministère de la Défense, 2015 ; Atlas de l’Asie du Sud-Est, Paris, Autrement, 2014.

 

Initiates file downloadLa suite sur le PDF en ligne