International

Workshop UNA Europa sur le patrimoine des bibliothèques universitaires

Le 14 novembre, un workshop organisé dans le cadre de l’alliance UNA Europa s’est déroulé à Paris.
Workshop UNA Europa à la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

Cette journée de réflexion, organisée dans le cadre d’UNA Europa et de l’année des bibliothèques de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, a porté sur les défis, potentialités et perspectives de développement du patrimoine des bibliothèques universitaires.

Dès 2018, « année européenne du patrimoine culturel », les universités de l'alliance UNA Europa ont lancé un ambitieux projet sur le patrimoine des universités européennes. Après un premier atelier organisé en novembre 2018 à Louvain sur le thème « Patrimoine des universités européennes : responsabilités et potentialités », un deuxième en décembre 2018 à Paris sur « Le patrimoine des universités : une ressource pour les villes européennes » et un troisième en juin 2019 à Bologne sur « Le patrimoine de la connaissance », ce quatrième atelier a eu pour thème « Le patrimoine des bibliothèques universitaires ».

Les bibliothèques universitaires européennes préservent un patrimoine exceptionnel et unique : livres et autres imprimés, manuscrits, incunables, œuvres d'art, mobilier ou architecture. Ces collections sont un atout inestimable pour les universités chargées de leur conservation. Ils ont un rôle fondamental, d'abord en tant que source de connaissances pour la communauté académique mais ont aussi une fonction sociale. Ils font toutefois face à de multiples défis, leur valeur patrimoniale n’étant pas toujours reconnue. Lorsque c'est le cas, les universités n'ont pas toujours les moyens d'assurer leur protection, leur développement et leur valorisation de manière optimale. Les problèmes institutionnels, le manque de moyens, les problèmes d'entreposage, les pénuries de personnel, la fragmentation des collections entre plusieurs intervenants, sont quelques-uns des problèmes auxquels font face les bibliothèques universitaires aujourd'hui.

Ces questions ont été abordées à l’occasion de ce workshop qui a réuni chercheurs, spécialistes du patrimoine, bibliothécaires et gestionnaires, qui ont discuté, dans une approche holistique et transdisciplinaire, des multiples enjeux et des potentialités qui caractérisent ce patrimoine spécifique et précieux.

Le workshop a été ouvert par Maria Gravari-Barbas, vice-présidente aux Relations internationales de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, qui a présenté les multiples dimensions du patrimoine des bibliothèques universitaires mais aussi les enjeux de cette thématique pour UNA Europa, à la fois en termes de recherche et de création d’une communauté de collègues travaillant en collaboration sur des futurs projets.

Visite des collections patrimoniales à la Bibliothèque interuniversitaire de la SorbonneLa journée s’est ensuite déroulée à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) et à la Bibliothèque Cujas où les participants ont eu l’occasion de visiter les collections patrimoniales, dont l’acte de fondation de La Sorbonne. Laurence Bobis, directrice de la BIS et Noëlle Balley, directrice de la Bibliothèque Cujas, ont présenté les nombreux enjeux mais aussi les projets de ces prestigieuses bibliothèques. Alain Duplouy, chargé de mission patrimoine et Thierry Kouamé, chargé de mission bibliothèques pour Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ont ensuite présenté les grands enjeux et projets patrimoniaux de l’université.

Trois sessions ont permis d’aborder par la suite des thématiques en rapport avec « Les questions institutionnelles et la gestion du patrimoine des bibliothèques universitaires », « La patrimonialisation des collections, donations et acquisitions » et « La valorisation du patrimoine des bibliothèques universitaires », faisant intervenir successivement plusieurs experts sur ces sujets :

Ces interventions ont donné un aperçu global des multiples défis auxquels fait face aujourd’hui le patrimoine des bibliothèques universitaires, et ont souligné l’importance majeure que ce patrimoine représente aujourd’hui pour la communauté universitaire et plus largement pour la société civile.

A l’issue du workshop, plusieurs projets communs ont pu être envisagés entre les bibliothèques des universités d’UNA Europa : projets de recherche, organisation d’expositions virtuelles communes, ou une réflexion commune sur les processus et outils de la reconnaissance et patrimonialisation des collections des bibliothèques universitaires.