International

UFTAM : l’université franco-tunisienne ouvre ses portes

L’Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM) a été inaugurée le vendredi 4 octobre 2019 à Tunis.

Slim Khalbous et Frédérique Vidal

Le lancement officiel de l’UFTAM a eu lieu vendredi à Tunis en présence de la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation française, Frédérique Vidal, et de son homologue tunisien le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Slim Khalbous. Les coordinateurs de l’UFTAM ; Habib Sidhom, Président de l’Université de Tunis, et Gilles Pécout, Recteur de l’Académie de Paris, étaient également présents pour cette inauguration qui s’est déroulée sur le campus de la Tunis Business School (TBS).

Une rencontre avec les représentants des secteurs économiques s’est tenue à la Résidence de France l’après-midi, en présence des deux Ministres et de l’Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor. Les échanges se sont tournés vers les besoins en compétences des professionnels, qui ont exprimé leur intérêt pour l’UFTAM et souligné la nécessité de former des jeunes autonomes et capables de s’adapter aux contraintes technologiques changeantes.

Fondée sur l’interdisciplinarité entre sciences humaines et sociales et sciences pour l’ingénieur, l’UFTAM ouvrira ses portes dès cette rentrée 2019 pour offrir à des étudiants d’Afrique subsaharienne, tunisiens, français et méditerranéens un panel de formations d’excellence co-construites par des universités publiques françaises et tunisiennes. Le Master 2 " Expertise économique des politiques et projets de développement ", proposé par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en partenariat avec l’IHEC Carthage (Institut des Hautes Études Commerciales), ouvrira à ses premiers étudiants dès le début du mois de novembre.

logo de l'UFTAML’UFTAM est issue de la volonté des deux pays de lancer en Tunisie un hub régional d’enseignement supérieur ayant pour but de renforcer l’employabilité des jeunes tout en répondant aux besoins du tissu socio-économique tunisien. Elle réunit huit institutions tunisiennes (École Nationale d’Ingénieurs de Tunis, École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Tunis, Institut des Hautes Études Commerciales de Carthage, Institut Préparatoire aux études scientifiques et techniques, Sup’Com Tunis, Université de Carthage, Université de Tunis et Université de Tunis El Manar) et cinq établissements français (Aix-Marseille Université, École Normale Supérieure Paris-Saclay, ENSTA Paris, Université Côte-d’Azur et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).