Projet

Onze premières pierres pour un campus

La première pierre symbolique du Campus Condorcet a été posée lundi dernier à Aubervilliers.
Pose de la première pierre du campus Condorcet

Avec onze établissements membres dont l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ce grand ensemble entièrement consacré aux sciences humaines et sociales ouvrira ses portes aux étudiants et chercheurs en 2019. Les onze membres et leurs partenaires, l’État, le Conseil Régional d’Ile-de-France, la Mairie de Paris, l'établissement public territorial Plaine Commune, la Mairie d’Aubervilliers et VINCI Construction France étaient présents à cette occasion afin de réaffirmer leur soutien à ce projet et de rappeler l’importance qu’il revêt. Pour Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur : « Le Campus Condorcet a pour lui la force d’une idée, et comme le disait Victor Hugo, rien n’est plus puissant qu’une idée quand son heure est venue ».

Une vitrine pour les sciences humaines et sociales en France

Le Campus Condorcet est un projet inédit dans la mesure où il est « le premier vrai campus dédié aux sciences humaines et sociales en Europe », a rappelé Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Ile-de-France. Qualifié d’Harvard français, il rassemblera tous les savoirs en matière de sciences humaines et sociales et constituera une importante plateforme d’échanges scientifiques ouverte sur le monde. Frédérique Vidal s’est réjouie de voir ce projet offrir « une nouvelle densité aux sciences humaines et sociales ». Le Campus Condorcet, par son caractère innovant, permettra notamment « l’unité des sciences humaines et sociales, le renouvellement des méthodes et une nouvelle coopération entre les disciplines ». Avec ses équipements mutualisés, il facilitera l’accès aux savoirs. Le grand ensemble documentaire, issu des fonds de cinquante bibliothèques, en sera « le cœur battant ».

Un campus intégré dans son territoire

Comme l’a souligné Mériem Derkaoui, maire d’Aubervilliers, le Campus Condorcet s’inscrit dans un territoire populaire avec son histoire. Avec son caractère inclusif, le Campus Condorcet a pour vocation de participer à la dynamique locale. Au-delà de l’impulsion pour la ville d’Aubervilliers, le projet s’inscrit dans la stratégie urbaine et métropolitaine du Grand Paris, une dimension fondamentale évoquée par Anne Hidalgo, maire de Paris : « Le Campus Condorcet renforce la couture urbaine entre Paris et sa banlieue. C’est un corridor de pensée, de recherche et de sciences. »